La piste des caribous

Autotour - 18 Jours / 16 Nuits À partir de 2 490 €*

01 53 63 13 43

La piste des caribous

Autotour - 18 Jours / 16 Nuits -

Vol + hôtel + location de voiture

Présentation
Présentation Itinéraire Hébergement Budget
De l'océan Pacifique aux Rocheuses, un merveilleux itinéraire qui approche les limites des contrées sauvages, accoste des rivages inconnus et pousse les portes d'horizons infinis.

Jour 1 : PARIS / VANCOUVER

Prise de votre véhicule de location HERTZ. Premier contact avec Vancouver qui étale ses banlieues chics au milieu d’un cadre naturel exceptionnel. Le sentiment d’espace est flagrant même au coeur de la ville dont les larges artères se confondent invariablement à l’horizon avec les montagnes ou l’océan.

Jour 2 : VANCOUVER

Entourée d’eau, le centre ville de Vancouver est très compact et sa visite peut se faire aisément à pied. Dans le « downtown » sur Robson Street, il faut régulièrement lever les yeux pour apercevoir les reflets argentés des anciens édifices de style Art déco briller dans les façades en verre des gratte-ciel modernes. L’échelle est moins imposante lorsque l’on aborde le quartier historique de «Gastown» où les immeubles restaurés du XIXème siècle abritent désormais des bars branchés ou des boutiques de souvenirs. Le «Stanley Park» situé à l’extrémité ouest de la péninsule permet une escapade bucolique à quelques mètres à peine du centre ville. Une balade sur les eaux calmes du « Burrard Inlet » pourra ponctuer agréablement l’après-midi à moins qu’une visite à l’«UBC Museum of Anthropology » qui abrite l’une des plus belles collections au monde d’art amérindien de la côte nord-ouest vienne clore de façon plus artistique cette riche journée.

Jour 3 : VANCOUVER / CAMPBELL RIVER

Départ pour l’île de Vancouver de l’autre côté du détroit de Géorgie. Le ferry naviguera jusqu’à Nanaimo, deuxième plus importante ville de l’île, puis vous roulerez jusqu’à Campbell River dont les eaux riches en saumon en ont fait la capitale mondiale. Au large, les îles Quadra permettent une immersion totale dans la nature sauvage et préservée du Discovery Passage. Dans le dédale de ces îles et îlots, des excursions en bateau vous permettront d’observer les orques en mer mais aussi les loups et les ours sur les berges se régalant d’un saumon ‘Tyee’ pouvant atteindre 23 kg.

Jour 4 : CAMPBELL RIVER

L’océan omniprésent ne dispense pas de s’enfoncer à l’intérieur des terres pour découvrir le très beau parc provincial Strathcona. Aller jusqu’au village de Gold River sur la pittoresque route 28 est déjà une aventure en soi car le plus ancien des parcs de Colombie-Britannique est resté très sauvage et accidenté. Les paysages traversés, de forêts profondes, de lacs scintillants, de splendides cascades et de glaciers immaculés sont simplement merveilleux et la rencontre avec le débonnaire mais néanmoins dangereux ours noir reste une expérience inoubliable.

Jour 5 : CAMPBELL RIVER / PORT HARDY

Le nord de l’île de Vancouver abrite encore quelques communautés animées par l’esprit des Premières nations. A Port Mc Neill, un traversier transporte les visiteurs vers Alert Bay, village envoûtant des indiens Kwakwaka’wakw qui se distinguent par la singulière beauté de leurs objets traditionnels en bois. On peut admirer un exemple captivant de cet art de la sculpture sur bois dans le cimetière voisin où les croix se mélangent aux mats totémiques face à l’océan. Avant d’arriver à Port Hardy, il faut stopper au village de Telegraph Cove dont les dernières maisons sur pilotis surplombent les eaux pures du détroit de Johnson dont les fonds graveleux attirent des centaines d’orques qui viennent en été y frotter leurs flancs.

Jour 6 : PORT HARDY / PRINCE RUPERT

Départ matinal pour l’incontournable croisière qui sillonne le «Passage Intérieur» par les fjords, les canaux et les détroits, traversant des paysages insolites, des contrées reculées que l’homme ne semble pas avoir encore souillées. L’immensité des territoires impressionne, il en émane un calme et une sérénité envoûtants qui s’ajoutent au dépaysement total des passagers. Après 15 heures de navigation, le ferry accoste à Prince Rupert, l’arrivée de cette croisière sans escale.

Jour 7 : PRINCE RUPERT / SMITHERS

Avant de partir pour cette très belle étape, flânez un instant dans la charmante ville de Prince Rupert et notamment dans son musée relatant l’histoire fascinante des Premières nations du nord de la province. La suite du voyage sera plus aventureuse, qui remonte le cours tumultueux de la rivière Skeena au milieu de paysages somptueux sans cesse changeants. La culture amérindienne est réellement présente tout au long du parcours et particulièrement au village de ‘Gitanyow’ sur la Highway 37 qui mène en Alaska où se dressent haut dans le ciel des mats totémiques ancestraux parmi les plus beaux du pays.

Jour 8 : SMITHERS / PRINCE GEORGE

A partir de Smithers, petite bourgade agricole sise au pied du mont Hudson Bay, le relief s’adoucit et fait place aux cultures et vastes prairies à perte de vue. Ne pas hésiter à se détourner pour rejoindre le site historique de Fort Saint James sur les berges du magnifique lac Stuart où le temps semble s’être arrêter au XIXème siècle quand la Compagnie de la Baie d’Hudson utilisait le fort pour la traite des fourrures.

Jour 9 : PRINCE GEORGE / JASPER

Jasper est au bout de la piste des caribous qui longe la rivière Fraser. Après Tête Jaune Cache, le mille-feuille granitique et glacé du sommet de l’imposant Mont Robson se découpe à l’horizon et ouvre la porte des Montagnes Rocheuses. La route jusqu’à Jasper est splendide et préfigure des merveilles à explorer dans le parc national le plus excitant de l’Ouest canadien.

Jour 10 : PARC NATIONAL JASPER

Le parc national Jasper est le plus vaste des Rocheuses canadiennes et certainement l’un des plus magiques. La beauté de la nature vous saute aux yeux, elle est partout évidente, dans ces montagnes « narcisses » qui mirent leurs parois enneigées dans les eaux calmes et cristallines de lacs opalins, dans ces torrents « artistes » qui sculptent leur lit dans la roche millénaire à coup de flots bouillonnants tel un Rodin éphémère, dans l’immense champ de glace Columbia, vieux glaçon qui recule et fond au compte-gouttes en alimentant les eaux des deux océans.

Jour 11 : PARC NATIONAL JASPER

Le parc offre une multitude d’activités aux amoureux de la nature. La randonnée sur les nombreux sentiers reste la meilleure façon d’apprécier dans toutes leurs splendeurs les sites disséminés sur près de 11000 km² de territoires sauvages où la vie animale et végétale forme un écosystème encore très diversifié. Il n’est pas rare de croiser des troupeaux entiers de wapitis qui paissent librement le long des routes jusque dans la ville de Jasper. Quelques ours noirs s’aventurent même sur les voies ferrées proche de la gare, alléchés par l’odeur de nourriture sortant des wagons de marchandises. Les mouflons ne sont pas plus farouches qui se laissent approcher sur le chemin du lac Maligne, le joyau du parc que l’on parcourt en bateau à moteur ou mieux en canoë jusqu’à une petite île, véritable bijou naturel nommé « Spirit Island ».

Jour 12 : JASPER / BANFF

Vous allez suivre aujourd’hui le trajet le plus spectaculaire de votre voyage, celui qui vous laissera un souvenir impérissable, la Route des Glaciers. Elle dévoile une surprise extraordinaire à chaque virage, sur 230 km entre Jasper et le lac Louise. Les paysages d’une beauté à couper le souffle se renouvellent presque instantanément comme on déroule la pellicule d’un film réalisé devant vous par la nature. Les crêtes des montagnes, scintillantes de neige éternelle sous un ciel bleu «Klein» forment une voie royale sur laquelle vous roulez tranquillement pour ne rien manquer du spectacle grandiose qui vous entoure. Cascades tumultueuses, chutes d’eau en voile de mariée, rivières aux noms légendaires, Athabasca et Saskatchewan, glaciers immaculés alimentant en eaux limpides un chapelet de lacs couleur curaçao, c’est la vision féerique d’une route panoramique sans égale.

Jour 13 : PARC NATIONAL BANFF

Banff est plus citadine que Jasper mais sa nature éclatante aux portes de la ville lui confère un charme double, mélange de sophistication urbaine et de décontraction montagnarde. Les beaux sommets surplombant les restaurants et hôtels chics permettent de fabuleuses randonnées à la rencontre des ours, wapitis ou du solitaire orignal qui peuplent ces contrées sauvages. Les prairies jonchées de fleurs multicolores qui encerclent les lacs topaze ont sans nul doute inspiré le peintre Peter Whyte, artiste illustre natif de Banff dont les œuvres consacrées à sa région ornent les murs du prestigieux musée dédié à sa mémoire.

Jour 14 : BANFF / GOLDEN

Départ pour Golden en suivant d’abord la spectaculaire « Bow Valley Parkway » qui mène au lac Louise dont les eaux émeraude enchâssées dans un écrin de forêts sombres accueillaient autrefois sur leurs rives le glacier Victoria. Continuation par le col de «Kicking Horse Pass» où la ligne de chemin de fer emprunte l’un des plus beaux ouvrages d’art ferroviaire du monde, les «Spiral Tunnels». Entrée dans le parc national Yoho qui mérite grandement son nom dérivé d’un terme indien exprimant la stupéfaction. Il est vrai que le regard ne peut que s’enflammer devant la majesté du lac O’Hara, la grandeur des chutes Takakkaw et la magnificence du lac Emeraude.

Jour 15 : GOLDEN / KAMLOOPS

Le voyage aujourd’hui suit un itinéraire au relief changeant dominé par des paysages de montagne où s’accrochent des glaciers aveuglant de blancheur. Le Mont Revelstoke, site du Patrimoine mondial, marque la fin des Rocheuses et la route s’enfonce à l’ouest en suivant les rails du train qui ondulent et avancent inexorablement vers le destin canadien de la Colombie-Britannique.

Jour 16 : KAMLOOPS / VANCOUVER

Comme pour Alexander Mackenzie en son temps, l’océan Pacifique est au bout du voyage. L’itinéraire du jour est moins dangereux mais il reste lié à l’histoire des pionniers qui empruntèrent ces voies navigables au péril de leurs vies pour commercer et coloniser le légendaire Ouest. Le très beau canyon Fraser, du nom d’un autre grand explorateur, théâtre d’une ruée vers l’or au début du XIXème siècle, est parcouru superbement par la Transcanadienne qui surplombe le lit de la rivière et offre des panoramas vertigineux.

Jour 17 : VANCOUVER

Dernière journée à Vancouver pour une ultime visite à Granville Island, lieu de promenade et de curiosité où les petits commerces proposent un artisanat de qualité et les restaurants variés une cuisine cosmopolite que l’on déguste au bord de l’eau. Restitution de votre véhicule HERTZ à l’aéroport. Envol pour Paris.

Jour 18 : PARIS

Arrivée à Paris.

  • Le prix comprend

    Les vols internationaux sur la compagnie régulière Air Transat en classe (H) ou British Airways en classe (O) les taxes d'aéroports. Les nuits d'hôtels en chambre double (base 2) en chambre quadruple (base 4), 17 jours de location HERTZ en formule Plus, la traversée sans cabine de Port Hardy à Prince Rupert, un carnet de route personnalisé.

  • Le prix ne comprend pas

    Les repas. L'assurance Assistance Mutuaide (pour plus d'informations nous consulter), l'assurance annulation Mutuaide, (pour plus d'informations nous consulter).

  • Conditions particulières

    Le jour des traversiers non quotidiens varie en fonction de la saison, à confirmer au moment de votre demande.

    Pré et post acheminements au départ de nombreuses villes de province possible avec supplément : nous consulter.

     

    Vous souhaitez en savoir plus sur l’engagement responsable des Maisons du Voyage ? cliquez ici

    Vous souhaitez calculer et compenser vos émissions carbone avec notre partenaire Fondation GoodPlanet ? cliquez ici

Avis voyageurs

Réservez ce voyage et soyez le premier à nous faire part de votre expérience

3 raisons de choisir
Les Maisons du Voyage

Des propositions pertinentes quels que soient le budget et la destination

Une agence de voyage créative, tout un univers dédié au voyage

Un service personnalisé du premier contact jusqu'au retour