Guide de voyage Bhoutan : que voir, que faire ?

ou

Le Bhoutan, joyau inestimable lové au cœur des sommets himalayens, invite le voyageur à la rencontre de sa culture singulière farouchement préservée au sein d’une nature éblouissante. Nous vous présentons dans ce petit « guide de voyage au Bhoutan » les étapes principales, les sites majeurs, nos adresses secrètes et nos coups de cœur, à découvrir lors d’un circuit accompagné au Bhoutan, d’un voyage sur mesure personnalisé ou d’un itinéraire combiné avec une autre destination. Voici quelques éclairages pour vous aider à concevoir vos vacances, munis de clés pour mieux appréhender les trésors qui jalonnent ce pays à nul autre pareil.

Que voir au Bhoutan et de quelle manière ?

Lors d’un voyage au Bhoutan, vous ne manquerez pas de visiter les extraordinaires dzongs monastères-forteresses nichés entre vallées riantes et montagnes escarpées. Elles abritent des sculptures et des fresques magistrales illustrant la présence majeure de la culture bouddhique. Prenez le temps de détours par des villages accueillants et de quelques randonnées au milieu des rhododendrons géants, des forêts de pins bleus et des pâturages de yacks. Ou optez pour des séjours d’exception dans de fabuleux hôtels.

Nos voyages références au fil des incontournables

De Paro à la vallée de Bhumtang se dévoilent les joyaux inestimables de ce pays resté si longtemps secret et méconnu. C’est à Paro que le Guru Rinpoché vint méditer dans son incroyable nid d’aigle, et dans la vallée de Bhumtang que se développa un foyer majeur de culture bouddhique. Au fil des itinéraires « Au cœur du Bhoutan » et « Bhoutan mythique » alternent patrimoine remarquable et paysages enchanteurs pour une découverte en profondeur des principales merveilles du pays.

Aventure et randonnée

Blotti entre le majestueux fleuve Brahmapoutre et les hauteurs enivrantes de l’Himalaya, le Bhoutan offre de merveilleux treks et randonnées entre rizières en terrasses et forêts denses couronnées de paysages alpestres immaculées et de neiges éternelles. Sur les sentiers du Bhoutan, la marche vous mène pas à pas dans l’air cristallin des montagnes, au cœur d’une nature restée vierge, vers les monuments et sites remarquables ou de modestes villages et monastères isolés. Une belle manière de s’imprégner de la douce sérénité qui règne dans ce pays.

Voyages combinés avec d’autres destinations

Népal et Bhoutan, deux petits pays détenteurs d’un patrimoine culturel et artistique d’exception. Voisins et pourtant si différents, un voyage combiné de l’un à l’autre ouvre des perspectives fascinantes. De la vallée de Kathmandu, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, avec Bhaktapur la ville médiévale, Patan ancienne capitale royale et tant d’autres lieux historiques, vous vous envolez vers le Bhoutan, ses dzongs incroyables et sa douceur légendaire.
Ou peut-être préférerez-vous une entrée au Bhoutan par voie de terre, en provenance des plantations de thé à perte de vue où trône la « reine des collines », Darjeeling, tant prisée par les Anglais. Puis vous partez sur les traces d’Alexandra David Néel, dans les vallées enchanteresses du Sikkim où se nichent des temples bouddhiques aux fresques remarquables.

Séjours en hôtels d’exception

La magie du Bhoutan rehaussée par le luxe élégant des hôtels Aman. Aman, qui signifie paix, prend tout son sens au Bhoutan. Les hôtels nichés dans des cadres exceptionnels, affichent un design contemporain à la fois sobre et épuré, une architecture qui se fond dans l’environnement et une décoration qui met en valeur des savoir-faire traditionnels. Un mariage harmonieux pour offrir un confort optimal dans le respect de la culture locale.
À Paro, entouré de spectaculaires chaînes montagneuses nimbées de brumes, ou surplombant la riante vallée de Punakha et son extraordinaire dzong, le groupe Como propose deux petits bijoux où l'architecture, la décoration, la gastronomie puisent leur inspiration dans le patrimoine local. Sobriété, élégance, raffinement et discrétion sont les maîtres mots de ces hôtels pleins de charme, à l'image du pays. Ils disposent de très beaux spa qui prodiguent massages thaï et soins bhoutanais, dont les bains traditionnels aux pierres chaudes, des séances de yoga et de méditation.

Écotour

Pionnier de l'écologie et du bonheur, le Bhoutan, joyau fragile, ambitionne de devenir le premier pays au monde à passer à une agriculture totalement biologique à l’horizon 2021. Vous souhaitez participer à ces actions et suivre un itinéraire incluant des visites respectueuses de l’environnement, tout en contribuant au développement économique, social et patrimonial ? Nous vous proposons de faire rimer tourisme et démarche responsable pour une découverte alternative et solidaire, en logeant dans des hébergements conçus dans le respect de l’environnement et utilisant des énergies renouvelables. Randonnées dans des villages sensibilisés au tourisme équitable, visite de ferme bio, déjeuner en famille, rencontre avec une association de préservation de la nature sont autant d’activités destinées à contribuer au développement patrimonial du pays et à la préservation des richesses naturelles.

Que faire au Bhoutan lors de votre voyage ?

Hors des sentiers battus, aventure & randonnée, séjour bien-être, fêtes & festivals, voyage prestige... il est mille et une façons de découvrir le Bhoutan. Pour répondre à vos rêves de voyage, voici 10 suggestions d’activités, excursions ou séjours hors du commun.

1- Profiter d’un pur moment de relaxation le temps d’un bain de pierres longuement chauffées, qui une fois plongées dans l’eau du bain et associées à des plantes médicinales, dégagent leurs bienfaits.

2- Admirer les très rares grues à col noir qui s’établissent dans la vallée de Phobjika au début du mois de décembre pour passer l’hiver, fuyant les frimas des hauts plateaux tibétains.

3- Partir en randonnée vers le col de Dochu à 3 000 m d’altitude en compagnie d’un guide de "My Gakidh Village", communauté de 21 villages qui promeut un tourisme responsable.

4- S’initier au tir à l’arc, sport national enraciné dans la culture bhoutanaise depuis le XIXe siècle. Les flèches sont censées détruire démons et esprits maléfiques.

5- Dans un dzong du pays, assister à un festival « Tsechu », qui célèbre les grandes divinités protectrices et s’accompagne de musiques et de danses rituelles masquées.

6- Pique-niquer à la passe de Chele, pour apprécier le panorama sur la vallée de Paro.

7- Célébrez votre lune de miel ou votre vie amoureuse par une cérémonie de mariage typique, revêtus de costumes rituels et bénis par des lamas au son des tambours et des cymbales.

8- À Thimphu, déjeuner au restaurant Babesa Village qui concocte des recettes à base de légumes bio provenant des fermes locales.

9- Passer une nuit dans un écologde près de Punakha. Construit dans le respect de l’environnement à base de matériaux locaux et naturels, il utilise uniquement des énergies renouvelables : eau de pluie, énergie solaire, biogaz pour cuisiner, et propose des légumes bio de son potager… Un cadre magnifique en harmonie avec la nature.

10- Faire une halte à Kila Gompa, un couvent habité par une trentaine de religieuses qui vivent dans la contemplation et l’isolement. Fondée au début du IXe siècle, c’est l’une des plus anciennes communautés des sept couvents du Bhoutan.

5 étapes à découvrir au Bhoutan pendant votre séjour

Carnet de voyage au fil de cinq étapes bhoutanaises à ne pas manquer, pour une visite culturelle, un séjour détente ou une randonnée tonique. N’hésitez pas à contacter nos spécialistes : ils se font guides touristiques et vous réservent leurs bons plans, leurs bonnes adresses et les meilleures offres d’hôtels et d’excursions, pour la plus belle des escapades au Bhoutan.

1- Paro, la porte d’entrée au Bhoutan

Seule ville du pays dotée d’un aéroport international, Paro a conservé le charme de ses allures provinciales et ses élégantes maisons ornées de fenêtres sculptées. La vallée de Paro, qui s’étend jusqu’à la frontière tibétaine, est considérée comme l’une des premières du Bhoutan à avoir reçu l’empreinte bouddhique comme en témoigne le temple de Kyichu fondé au VIIe siècle. Foyer culturel du pays, traversé de rivières cristallines qui serpentent entre les collines boisées, Paro se distingue par la richesse de ses monuments parmi les plus emblématiques du pays. Le Taktsang, ou repère du Tigre, construit sur une falaise abrupte, est sans doute le plus prestigieux. Son musée national abrite la plus riche collection de costumes, armes, objets usuels et artisanaux du pays. Rejoindre la forteresse de Drugyel, édifiée en 1646 pour commémorer la victoire sur les armées tibétaines, est l’occasion d’une jolie balade à travers villages et forêts.

2- Thimphu, la capitale

À peine deux heures de route séparent la capitale de l’aéroport de Paro. Malgré le boom de construction que connaît la ville depuis une dizaine d’années, les directives royales ont largement limité les projets anarchiques pour préserver au maximum le style bhoutanais traditionnel et conserver le cachet de la ville. Thimphu est une belle introduction à la culture bhoutanaise au gré de nombreuses visites : l’école des arts traditionnels, le musée du folklore et celui du textile doté d’une magnifique collection de cet art majeur du pays. Vous ferez une halte devant la statue du Bouddha Dordenna, d’où apprécier la vue sur le grand dzong édifié en 1627 et qui dévoile toute sa beauté lors de son festival religieux en février ou mars. Au Memorial Chorten se succèdent de remarquables peintures et sculptures.

3- Gangtey et la vallée Phojibka

Besoin d’oxygène et de bout du monde ? Rendez-vous dans la vallée de Phobjika située à 3 000 m d’altitude, domaine des bambous nains, nourriture favorite des yacks, des forêts de pins bleus et des pâtures de chevaux. Ici, des centaines des rares grues à col noir s’établissent en novembre pour passer l’hiver, fuyant les frimas des hauts plateaux tibétains. Un festival leur est consacré en novembre et un centre d’étude-musée leur est dédié. Au cœur de la vallée, dans le bourg de Gantey, le seul monastère du pays de courant nyingma, la plus ancienne tradition du bouddhisme tibétain, laisse admirer ses splendides fresques récemment restaurées. Phobjika est une destination qui offre de merveilleuses randonnées dans le silence des sentiers et l’air pur des montagnes.

4- La riante vallée de Punakha

Après avoir passé le col de Dochu, à 3 100 m d’altitude, apparaissent les rizières en terrasses, les vergers de papayes et d’ananas de la vallée de Punakha située à 1 200 m et dotée d’un climat subtropical. Aujourd’hui petit bourg tranquille, Punakha, qui fut la capitale jusqu’en 1955, a conservé de cette période prestigieuse le second plus ancien et plus grand dzong du pays. Au confluent des rivières Pho et Mo, il est l’une des plus majestueuses constructions du Bhoutan. Il conserve des reliques particulièrement sacrées de l’unificateur du pays ainsi que de Tsangpa Gyarey, le fondateur de l’école Drukpa, ajoutant au caractère unique de ce dzong. Il s’y déroule en février ou mars un festival haut en couleurs accompagné de danses rituelles masquées. Le cadre naturel grandiose de cette vallée est aussi propice aux randonnées pédestres.

5- Jakar et la vallée du Bhumtang

Le Bhumtang s’étend de 2 600 à 4 500 m d’altitude. C’est un foyer religieux majeur du pays, abritant parmi les plus anciens temples et monastères bouddhistes dont certains sont liés à la visite de Guru Rinpoché, au VIIIe siècle, personnage historique entouré de légendes fabuleuses. Les vallées fertiles invitent aux balades entre villages accueillants, paysages à couper le souffle et patrimoine remarquable. Ne manquez pas à Jakar, chef-lieu de la vallée, l’élégant dzong de l’Oiseau Blanc ni les peintures de Tamshing Lhakang.