Equateur intime + les Galapagos en hôtels 3 avis voyageurs

Circuit accompagné - 18 Jours / 16 Nuits À partir de 4 580 €*

01 53 63 13 40

Equateur intime + les Galapagos en hôtels

3 avis voyageur
Circuit accompagné - 18 Jours / 16 Nuits -

Vols + pension complète + guides

Présentation
Présentation Itinéraire Hébergement Budget

En complément de l’Equateur intime, notre circuit le plus complet dans cet étonnant pays qui cumule les singularités grâce à une situation géographique unique, sous latitude 0° et en altitude variable, nous vous proposons une extension au cœur de l’archipel des Galapagos à la découverte de la foisonnante faune et flore, uniques sur la planète. Vous y découvrez au cours de navigations quotidiennes un monde hors du commun où la nature a entièrement repris ses droits sur l’homme.

Voyage en petit groupe limité à 20 participants

Découvrez aussi nos évènements culturels

Jour 1 : PARIS / QUITO

Départ pour Quito. Arrivée dans la capitale à 2 850 m d’altitude (ou fin de votre avant-programme en Amazonie).

Jour 2 : QUITO

Balade dans le vieux Quito, premier site urbain classé au patrimoine mondial par l’Unesco. Ses monuments religieux sont de grands exemples de la fameuse « Ecole Quiteña » (XVIe au XVIIIe siècle), la plus importante d'Amérique du Sud pendant la colonisation. Visitez de somptueux édifices baroques comme  l’église de "San Francisco", mais également "l'Escorial des Andes", construite sur les vestiges d'un palais Inca, une véritable ville dans la ville, ou encore la cathédrale édifiée au XVIe siècle sur la « Plaza Grande ». Elle abrite de nombreuses œuvres réalisées par les plus grands artistes de l'école de Quito. Déjeuner de spécialités équatoriennes au bord d'un patio ombragé avant de poursuivre par la superbe collection du musée Casa del Alabado, la plus complète sur les cultures pré-incas méconnues d’Équateur et pourtant artistiquement foisonnantes. Le soir dîner dans un restaurant chic, cosy et réputé pour sa cave, qui expose des œuvres d'artistes locaux ainsi que des objets chinés lui conférant une ambiance éclectique surprenante.

Jour 3 : QUITO / QUITSATO / COMMUNAUTÉ QUICHUA / LAGO SAN PABLO

Départ en direction de Cayambe avec arrêt sur le site de Quitsato où un gigantesque cadran solaire matérialise la ligne équinoxiale que la Mission Géodésique Française a établi avec précision en 1735. En cours de route, visite d'une impressionnante roseraie dont l’Équateur est le premier producteur mondial. Poursuite avec la visite d'une famille indigène qui vous reçoit à sa table pour un délicieux déjeuner typique. Elle vous explique le lien associatif qui unie plusieurs familles de la région afin de maintenir le tissu social et comment elle pérennise l'emploi auprès des jeunes de la communauté grâce à votre visite. Arrivée sur les rives du lac San Pablo situé à 2 530 m d’altitude dans un cadre champêtre et relaxant.

Jour 4 : LAGO SAN PABLO / IBARRA / SALINAS DE IBARRA / CASCADE PEGUCHE / VOLCAN CUICOCHA / LAGO SAN PABLO

Route vers Ibarra pour emprunter le « Train de la Liberté ». Ponts, tunnels et à pics rythment ce parcours insolite. Arrivée à Salinas au cœur d’une belle vallée fertile propice à la culture de la canne à sucre. Visite d’une communauté afro-andine pour un déjeuner de spécialités, occasion d’aborder les ressorts de ce « Palenque », ancien refuge clandestin d’esclaves et aujourd'hui centre de partage entre ses habitants et les visiteurs, acteurs du tourisme communautaire. Salinas, détenant son nom des mines de sel de la région, visite d’un petit musée qui en présente l’exploitation. Route vers la cascade Peguche, aujourd’hui encore découverte d’un lieu de dévotion à la «Pachamama», la Terre-mère, puis découverte du volcan Cuicocha avec une balade au bord de son imposant cratère et sa belle lagune aux reflets turquoise au coucher du soleil. Retour sur les rives du lac San Pablo.

Jour 5 : LAGO SAN PABLO / PARC NATIONAL DU COTOPAXI / SALCEDO

Départ pour les paysages grandioses de « l’avenue de volcans » et ses paysages émerveillant de beauté jusqu'au parc national du Cotopaxi, écrin à l’aspect le plus souvent désertique du plus haut volcan actif du monde, culminant à 5 987 m. Cette réserve naturelle de 34 000 hectares abrite des lamas, des chevaux sauvages, des loups andins et, parfois, on peut y observer un condor… La forme conique parfaite du volcan qui domine toute la région en fait un fleuron national. Après une balade offrant des panoramas époustouflants, déjeuner à 3 800 mètres d'altitude dans l'environnement surréaliste de la "puna", ces vastes plaines vallonnées des hauts plateaux où la rare végétation supporte des écarts de température extrêmes. Descente vers la vallée et arrivée à Salcedo où vous passez la nuit dans une ancienne hacienda.

Jour 6 : SALCEDO / LAGUNE QUILOTOA / PATATE

Route vers les paysages irréels de la lagune Quilotoa à 3 800 m d’altitude et ses eaux turquoise au creux du cratère. Pour le déjeuner, arrêt dans une authentique « posada » familiale où la famille vous reçoit à sa table dans un décor rustique, pour partager un moment authentique et typiquement andin. L’après-midi, visite d’un atelier de peintres dits « naïfs », qui utilisent la peau de mouton en guise de toile. Plus connu sous le nom de « Tigua », cet art pictural, dont les origines remontent à l’époque pré-inca, représente certaines croyances mythologiques dans des palettes chromatiques très vives. Continuation vers Patate.

Jour 7 : PATATE / PASTAZA / PUYO / BANOS

Départ sur l'impressionnante route des Cascades du canyon de Pastaza qui descend, en s'agrippant parfois au bord du précipice, vers l'Amazonie. De toutes les routes qui s'enfoncent dans cette immensité verte, elle est la plus spectaculaire. Escale aux chutes d'Apoyan et au Pailon del Diablo, le chaudron du diable, avant une impressionnante traversée d'un canyon à bord d'une nacelle pour rejoindre la cascade El Manto de la Novia. Descente vers l’Amazonie pour une visite d’un parc ethnobotanique à Puyo, mise en lumière du rôle fondamental des plantes pour les tribus autochtones Shuar et Waorani. Route vers Baños.

Jour 8 : BANOS / PARC NATIONAL CHIMBORAZO / COMMUNITE DE CALPI / RIOBAMBA

A Baños, ville thermale, visitez une école pour comprendre les ressorts de l’éducation en zone rurale. Route vers Riobamba. Sous l’égide du volcan Chimborazo qui culmine à 6 310 m d’altitude, découverte du parc national éponyme à 4 800 m d’altitude. Ce volcan éteint n'est pas seulement le point culminant du pays, mais aussi, en raison du renflement de la planète au niveau de l'équateur, le point le plus éloigné du centre de la Terre selon la troisième mission géodésique française de 1916. Déjeuner à Calpi de Riobamba dans une communauté d'agriculteurs de camélidés, elle vous reçoit pour un déjeuner typique de ragoût de lamas. Visite des ateliers de la communauté où tisserands et peintres d'art naïf vous enseignent leurs pratiques ancestrales avant de visiter le petit musée où sont exposées les plus belles de leurs réalisations. Grâce à cette initiative et malgré la proximité de la grande ville de Riobamba et du confort moderne qu'elle pourrait offrir, de nombreux jeunes ont décidé de poursuivre des activités solidaires pour le maintien de la communauté tant sur le plan social, éducatif ou médical. Route vers la campagne calme et verdoyante de Riobamba pour la nuit.

Jour 9 : RIOBAMBA / MARCHE DE GUAMOTE / ALAUSI / TRAIN DU DIABLE / INGAPIRCA / CUENCA

Route vers Alausi et arrêt à Guamote, village andin isolé et authentique, au décor naturel d'une beauté exceptionnelle. Les habitants sont restés fidèles à leur mode de vie traditionnel. Voici certainement l’un des plus beaux marchés d’Équateur, où toutes les communautés environnantes se rendent. Les femmes y rivalisent d’élégance avec leur étole de couleurs vives et leurs cheveux d’ébène tressés couverts d’un chapeau en feutre. Sur l’impressionnant marché aux bestiaux, le troc perdure encore. Continuation vers Alausi et excursion à bord du train des Andes. Son tracé sinueux le long de paysages spectaculaires rejoint la fameuse formation rocheuse de la « Nariz del Diablo ». Route vers Ingapirca à 3 100 m d'altitude pour l’exploration du site archéologique. A ce jour considéré comme le plus important monument préhispanique en Équateur, il déploie ses vestiges dans ce qui fut un imposant centre urbain et administratif, construit sur l'ordre de Huayna Capac au XVe siècle, par-dessus les ruines du centre politico-religieux le plus important du royaume Cañari. Le souverain inca y séjournait lors de ses déplacements dans l'empire et la principale construction reste un château énigmatique et majestueux, de forme elliptique, sans équivalent dans tout le monde inca. Arrivée à Cuenca à 2 600 m d’altitude.

Jour 10 : CUENCA

À 2 600 m d'altitude, au fond d’une riche vallée arrosée par quatre rivières, Cuenca est l’ancienne capitale des Incas, Tomebamba. Si elle a gardé quelques vestiges de son ancienne enceinte, la ville est surtout renommée pour son architecture coloniale, avec ses maisons aux balcons de bois et aux façades ornées de stuc. C'est aussi la capitale artisanale de l’Équateur. La Plaza de Armas symbolise à merveille sa variété. De superbes édifices coloniaux du XVIIe siècle côtoient des bâtiments républicains et la nouvelle cathédrale de briques rouges surmontée de magnifiques coupoles bleues. Puis visite du musée Pumapungo, qui concentre une belle rétrospective ethnologique dont une collection unique de "tzantzas", des têtes réduites symbole d'une pratique réalisée autrefois par les peuples Jivaro du sud de l'Amazonie équatorienne. Enfin, visite très complémentaire du musée des Cultures Aborigènes, parfait dans la fine céramique pré-inca.

Jour 11 : CUENCA / GUALACEO / CUENCA

Exploration de l'harmonieux centre historique de Cuenca, paisible cité qui compte de superbes édifices coloniaux du XVIIe siècle, des bâtiments républicains et la nouvelle cathédrale de briques rouges surmontée de magnifiques coupoles bleues. Visite de la fabrique et du musée de chapeaux de Panama de la famille Ortega. Ces fameux chapeaux de paille "toquilla" d'origine équatorienne sont issus de Montecristi, petit village de la province de Manabi, sur la côte Pacifique. Homero Ortega et sa famille ont dédié quatre générations au processus de création et d’exportation des chapeaux. Puis montée sur les collines d’El Turi où l’on jouit d’un panorama incomparable sur la cité coloniale et continuation vers Gualaceo pour la visite d’une ferme d’orchidées que l’Équateur cultive avec virtuosité. Retour à Cuenca et temps libre dans l’adorable et singulière cité coloniale.

Jour 12 : CUENCA / PARC NATIONAL CAJAS / GUAYAQUIL / FRANCE

Traversée à 4 450 m d’altitude du parc national Cajas et descente vers la plaine pacifique. Peu à peu, l’exubérante végétation tropicale reprend ses droits d’altitude et offre un changement saisissant. Après le déjeuner, visite d’une plantation de cacao et explication de son procédé d’exploitation. Arrivée à l’aéroport de Guayaquil fière de sa promenade longeant le fleuve Guayamas, le Malecon.

JOUR 13 : GUAYAQUIL / BALTRA / PUERTO AYORA / ILE D’ISABELA

Envol à destination de Baltra, porte d'entrée du "dernier sanctuaire de la vie sauvage". Par «sanctuaire», Jacques-Yves Cousteau, donne à cet archipel sa plus juste définition. Dans ce paradis perdu, tout étonne, charme ou émeut. Au cœur de cette insolite contrée, c’est l’homme qui doit s'accorder à la vie de la faune sauvage et non l’inverse, et cela change tout, lorsque l’animal n’a plus de crainte, naît une harmonie nouvelle et sans pareille. Accueil et transfert jusqu’au Canal d’Itabaca, que vous traversez en bac. Transport à travers l’île de Santa Cruz jusqu’à Puerto Ayora et navigation vers Puerto Villamil, porte d’entrée de la plus grande des îles de l’archipel, Isabela. Visite du site de Flamingos où une colonie de flamands roses l’a élu domicile. Retour à Puerto Villamil.

JOUR 14 : ILE D'ISABELA

Navigation vers le site exceptionnel de « Los Tuneles », formation de lave sculptée depuis des siècles par l’érosion marine, formant un enchevêtrement de couloirs sous-marins où de nombreux poissons ont trouvé refuge. Plongée avec masque et tuba (matériel fourni sur place avec combinaison si vous le souhaitez) dans ce dédale de tunnels où vous observez aisément homards, requins, pingouins, lions de mer, tortues et avec plus de chance les raies Manta qui s’alimentent en eaux profondes. Déjeuner sous forme de panier-repas. Départ vers Humedales (2) et le « mur des larmes », paroi en pierres volcaniques de 100 mètres construit par des forçats ; il constitue l’unique vestige historique de l’île qui, de 1946 à 1959, servit de pénitencier. Pour atteindre le site, vous cheminez sur un sentier facile d’accès où se succèdent les plus beaux paysages d’Isabela (mangrove, forêt, plage, tunnels de lave) tout en observant les nombreux animaux tels les fous à pattes bleues, frégates, tortues terrestres, iguanes terrestres et marins. Retour vers Puerto Villamil.

JOUR 15 : ILE D'ISABELA / ILE DE SANTA CRUZ

Tôt le matin, transfert au port et embarquement en direction de Puerto Ayora sur l’île de Santa Cruz. Transfert au centre de l’île pour y découvrir ses paysages désertiques ainsi que ses espaces couverts par les laves solidifiées. Apparaissent ensuite les terres humides qu’arpentent les paisibles tortues géantes en toute liberté. Déjeuner dans une ferme locale. De retour vers Puerto Ayora, visite du centre Charles Darwin, créé en 1954 et financé par des scientifiques et chercheurs du monde entier. Leur objectif est d’étudier et appuyer les efforts de conservation dans l’archipel de nombreuses espèces à commencer par les tortues géantes. On y observe aussi plusieurs variétés d’iguanes terrestres et de lézards ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux tels l’oiseau moqueur, la tourelle et le pinson des Galapagos.

JOUR 16 : ILE DE SANTA CRUZ / ILE D SEYMOUR NORTE / ILE DE SANTA CRUZ

Route en direction du canal d’Itabaca où vous embarquez pour une navigation d’environ une heure. Arrivée sur l’île de Seymour Norte dont la topographie plate se prête parfaitement à la randonnée. Sur un sentier de 2 km, c‘est alors une concentration incroyable d’oiseaux marins qui s’offre à l’observation du voyageur dont les colonies de fous à pattes bleues, les mouettes à queue fourchue qui nichent sur les falaises et, l’une des plus belles attractions, les frégates du Pacifique avec leurs énormes poches rouges au niveau du cou au moment de la saison des amours. Déjeuner sous forme de panier-repas. L’après-midi, direction Bachas Beach pour une baignade en compagnie d’une colonie d’otaries. Gauches sur terre, elles évoluent avec une grâce surprenante une fois dans l’eau. De nature curieuses, elles n’hésitent pas à virevolter autours des visiteurs émus par ces mammifères attendrissants. Retour en bateau à Puerto Ayora.

JOUR 17 : ILE DE SANTA CRUZ / QUITO / FRANCE

Départ pour l’aéroport de Baltra et envol à destination de la France via Quito ou Amsterdam.

JOUR 18 : Arrivée en France.

  • Le prix comprend

    Les vols Paris / Quito et Guayaquil / Paris sur KLM via Amsterdam, les vols intérieurs Guayaquil / Galapagos / Guayaquil sur Latam, Tame ou Avianca, les taxes d’aéroport et la surcharge transporteur, la pension complète du petit-déjeuner du jour 2 au petit-déjeuner du jour 17, les déplacements terrestres, les visites mentionnées au programme, les services d’un guide-accompagnateur francophone local du jour 1 au jour 12 et d’un guide naturaliste bilingue anglais espagnol aux Galapagos, l’assurance assistance-rapatriement-bagages (intégrant les garanties épidémies/pandémies) : coût 1,5% du montant du voyage EN SAVOIR PLUS.

  • Le prix ne comprend pas

    Le prix ne comprend pas : le dîner du jour 1, les boissons, les dépenses personnelles, les pourboires, le supplément chambre individuelle 750 €, 780 € à partir de janvier 2022, les taxes du parc national et la carte d'immigration 120 USD payables à l'arrivée, la taxe portuaire à Isabela 10 USD, le supplément départ de province, Suisse, Belgique (veuillez nous consulter), le supplément par trajet en classe premium à partir de 990 €*, en classe affaires à partir de 1 220 €*, l'assurance annulation (intégrant les garanties épidémies/pandémies) : coût 4,5% du montant  du voyage (ou 3,5% en complément des cartes bancaires premium). EN SAVOIR PLUS notamment sur les combinés à tarif dégressif.

    Aux Galapagos, possibilité de surclassement dans les hôtels :

    Supplément touriste supérieur 3* : 100 € par personne
    - Isamar à Puerto Villamil
    - Silberstein à Puerto Ayora

    Supplément tourisme supérieur 4* : 350 € par personne
    - Iguana Crossing à Puerto Villamil
    - Sol y mar à Puerto Ayora

  • Conditions particulières

    10 à 20 participants, à partir de 4 participants pour l'extension.

    2. Jour 14, l’accès à Humedales s’opère sur un chemin parfaitement balisé et sans dénivelé. Il faut toutefois parcourir 14 km aller-retour, une bonne condition physique est donc requise.

    Ce circuit n’est pas conçu pour les personnes à mobilité réduite. Une bonne condition physique est requise. Le programme aux Galapagos est donné à titre indicatif, les autorités du parc national se réservent le droit de modifier l'itinéraire sans préavis.

    Aux Galapagos, veuillez noter que les transferts en bateau lors des excursions sont opérés en service collectif avec guide anglophone. Le programme est donné à titre indicatif, les autorités du parc national se réservent le droit de modifier l'itinéraire sans préavis.

    Vous souhaitez en savoir plus sur l’engagement responsable des Maisons du Voyage ? Cliquez ici. Vous souhaitez compenser vos émissions carbone avec notre partenaire Fondation GoodPlanet ? Cliquez ici. A titre informatif, les émissions carbone de ce voyage sont de 0,11 tonne soit 3 € pour la partie terrestre et de 4,22 tonnes soit 100 € pour la partie aérienne.

    Cinq raisons de découvrir l'Equateur

Avis voyageurs

Bonne impression

le 08 janvier 2018
Avis

C'est un pays a voir de par la diversité de ces paysages, en autre.

le 30 novembre 2017
Avis

Circuit bien organisé avec de superbes hôtels de charme. Deux ou trois jours de plus ...pourquoi pas?

le 28 novembre 2017
Avis

Culture & voyage

Les Olmèques et les cultures du golfe du Mexique
Partenariat Du 9 octobre au 25 juillet 2021

L’exposition met en lumière la richesse de la culture Olmèque et sa diffusion dans le temps (1600 av. è.c. jusqu’à 100 ap. è.c) et l’espace. En tout, près de 300 pièces, dont certaines sont montrées pour la première fois hors du Mexique. Elles dévoilent l’immense diversité du monde précolombien des cultures du Golfe, une dynamique...

En savoir plus
Histoire de l’île de Pâques : ce qu’en dit l’archéologie contemporaine
Conférence Le 21 octobre à 18h30

Depuis sa découverte en 1722 par les Européens, l’île de Pâques (Rapa Nui en polynésien) ne cesse d’intriguer pour la monumentalité de ses statues (moai). Ces dernières, si extraordinaires aux yeux des explorateurs du XVIIIe siècle, continuent de soulever nombre de questions. Récemment, il fut question d’une sorte de suicide culturel : les...

En savoir plus

Flexibilité

Report sans frais sur toutes nos destinations ou remboursement en cas de fermeture de frontière.

Sérénité

Assurance Maladie et Rapatriement offerte,
avec risque épidémique inclus.

Assistance

Contact téléphonique 24h/24 , 7j/7
pendant tout votre voyage.