X
Nos agences du 6e arrondissement sont en rénovation. Nous vous accueillons, sur rendez vous, dans notre espace du 101 rue de l'Abbé Groult, Paris 15e.

Guide de voyage Équateur : que voir, que faire ?

ou

Lors d’un voyage en Équateur, un condensé d'Amérique latine s’offre à vous, entre volcans enneigés des Andes, jungle amazonienne, eaux turquoise du Pacifique, architecture coloniale et civilisation indienne. Passage en revue des sites touristiques à voir et des activités à faire lors de votre circuit accompagné, autotour ou voyage sur mesure, dans ce « guide de voyage en Équateur » regorgeant d’informations pratiques sélectionnées par nos spécialistes de l’Amérique latine. Pour bien préparer votre voyage avant de partir et avoir un aperçu des merveilles équatoriennes qui vous attendent...

Que voir en Équateur ?

Andes, Amazonie, Pacifique, Galapagos... Focus sur les sites incontournables de l’Équateur et son étonnante palette de paysages et de cultures, qui révèle tous les aspects de la vie sous latitude 0°, en altitude variable.

La Sierra, « avenue des volcans » de Quito à Cuenca

Colonne vertébrale composée d’une trentaine de volcans, la cordillère des Andes constitue le berceau de l’Équateur. Elle concentre les villes les plus importantes, au riche patrimoine colonial ou républicain, comme Quito, Cuenca, Riobamba, de jolis villages de montagnes tels que Banos ou Vilcamamba ou encore le plus beau marché du pays, à Otavalo. Cascades, vallées, lacs et volcans, randonnées à pied ou en VTT, descente en eaux vives, ascension du volcan Cotopaxi ou du Cayambe... la région andine est un terrain de jeu à haute altitude, paradis des activités aventure en communion avec la nature.

L’Oriente et l’Amazonie équatorienne

La forêt d’Amazonie couvre tout l’est du pays. Pas moins sauvage qu’en Amazonie brésilienne mais malheureusement tout aussi menacée, elle dévoile ses richesses équatoriales, astucieusement mises à profit par les autochtones et leurs chamans. Un voyage dans l’Oriente est l’occasion d’approcher la vie quotidienne paysanne et l'univers intime des communautés, et de croiser singes, tapirs, perroquets, papillons, caïmans, anacondas…

Les décors sauvages du Pacifique

À l’Ouest des Andes, la plaine pacifique représente une campagne tropicale singulière, de rizières en fermes d’élevage et plantations de bananiers. Puis on arrive sur la côte Pacifique, touche balnéaire et ensoleillée de votre voyage. Elle déploie ses villes, comme Guayaquil et Esmeraldas, ses belles plages ombragées de palmiers où se relaxer, s'essayer au surf ou au snorkelling, ses ports de pêche paisibles, ses paysages préservés de mangrove peuplées de dauphins Tursiops et oiseaux migrateurs. Aux alentours de l’île de la Plata, vous croiserez peut-être les baleines à bosses qui viennent frayer entre juin et septembre.

Galápagos, dernier sanctuaire de la vie sauvage

À 1 000 km de la côte pacifique de l'Équateur, une extension aux Galápagos est le meilleur moyen de clôturer votre périple équatorien. 19 îles et une quarantaine d’îlots composent ce paradis perdu classé par l'Unesco, miraculeusement préservé par son isolement. Ici, tortues géantes, otaries et requins marteaux, iguanes, fous à pattes bleues ou rouges et autres frégates règnent sur des paysages d'un autre monde. Un écosystème aussi exceptionnel que fragile, que la station de recherche Charles Darwin vise à protéger.

Que faire en Équateur lors de votre voyage ?

Mille et une activités sont possibles en Équateur. Pour répondre à toutes les envies de tourisme, voici 10 idées et inspirations. Art & culture, aventure & randonnée, écotourisme : à vous de choisir !

1- Explorer le parc du volcan Chimborazo et traverser le Paramo, haut plateau des Andes où les Indiens font paître leurs animaux, le temps d’une randonnée jusqu'au plus haut refuge du monde situé à 5 000 m d'altitude

2- Franchir la Mitad del Mundo, la ligne imaginaire équinoxiale qui sépare le monde en deux hémisphères

3- Loger dans les meilleures adresses équatoriennes, sélectionnées par nos experts, où la transparence côtoie les lignes minimalistes, où les matériaux respectent l’environnement et favorisent la lumière naturelle

4- Sortir des sentiers battus, en vous baladant dans la réserve de Mashpi avec un guide naturaliste, en s’aventurant dans le site archéologique d'Ingapirca, en visitant une école dans les Andes afin de comprendre les ressorts de l'éducation en zone isolée...

5- Savourer l'un des meilleurs cacaos au monde

6- S'enfoncer dans la forêt amazonienne

7- Partager des moments avec les communautés de la cordillère ou de l’Amazonie, tout en vous imprégnant de leurs traditions et rituels

8- Se mêler à la foule sur le marché d'Otavalo, le plus beau marché d’Amérique latine. Costumes traditionnels, bonne humeur et senteurs exotiques rythment votre samedi matin

9- Profiter d’activités ludiques soufflées par nos spécialistes : excursion en segway dans le cœur historique de Quito, balade à cheval accompagné d’un palefrenier d’une hacienda, traversée d’un canyon en tyrolienne, cours de surf dans le Pacifique...

10- Partir en croisière au fil du fleuve Napo pour admirer la forêt amazonienne depuis le pont d'observation, ou voguer au milieu des otaries, lions de mer, tortues marines, requins à pointes blanches et raies patentages aux Galapagos

5 villes à découvrir en Équateur pendant votre séjour

Carnet de voyage au fil de 5 villes à ne pas manquer, pour un séjour ou une escale. N’hésitez pas à contacter nos conseillers : ils se font guides touristiques et vous réservent leurs bonnes adresses et les meilleures offres d’hôtels et d’excursions, pour la plus belles des escapades en Équateur.

1- Quito, capitale et joyau architectural

Au pied du majestueux volcan Pichincha qui semble veiller sur elle, Quito est une étape incontournable avec ses somptueuses églises, ses places au pavé inégal, ses maisons blanches et ses monuments baroques conservés en son cœur historique, le premier au monde classé par l'Unesco. Le patrimoine, l'accueil chaleureux des Quiteños, le cosmopolitisme de la capitale perchée à 2 850 m d’altitude laissent le voyageur sous le charme. Si vous souhaitez ne privilégier qu’un seul musée, optez pour le musée Alabado, au cœur d’un ancien palais du XVIe siècle, qui met en lumière une superbe collection ethnographique permettant d'aborder l'histoire précolombienne du pays.

2- Cuenca, l’ancienne capitale des Incas

Si Cuenca a conservé quelques vestiges de son ancienne enceinte inca, cette tranquille cité, perchée à 2 600 m d'altitude au fond d’une riche vallée, est surtout renommée pour son architecture coloniale. La Plaza de Armas symbolise à merveille cet héritage, avec ses superbes édifices du XVIIe siècle, ses bâtiments républicains et la nouvelle cathédrale de briques rouges surmontée de magnifiques coupoles bleues. De passage en ville, ne manquez pas de visiter le marché aux fleurs, une fabrique de chapeaux Panama (Cuenca est la capitale artisanale de l’Équateur) et le musée des Cultures aborigènes.

3- Guayaquil, « Perle du Pacifique »

Capitale économique moderne et bouillonnante fondée au XVIe siècle au bord du Pacifique, Guayaquil est fière de sa promenade longeant les rives du rio Guayas, le Malecon, agrémentée de jardins. Dans la plus grande et la plus vivante ville d'Équateur, on admire aussi la superbe cathédrale, le parc Bolivar renommé pour ses nombreux iguanes, le quartier de las Penas, aujourd'hui habité par de nombreux artistes, ainsi qu'une foule de musées passionnants comme le musée d’anthropologie et d’art contemporain, le musée Nahim Isaias ou encore le musée municipal.

4- Otavalo et son marché coloré

C’est dans cette charmante bourgade, située à 2 600 m d'altitude, que se tient l'un des plus grands marchés d'Amérique du Sud. Chaque samedi, aux premières heures du matin, c’est la grande feria. Les indiens Otavaleños prennent place pour exposer toutes les senteurs et couleurs équatoriennes. Les hommes sont en poncho de couleur foncée et pantalon blanc, les femmes en longue robe de toile et chemisier immaculé délicatement brodé, parées de larges colliers et d'un turban noir en guise de chapeau. Un folklore intemporel.

5- Riobamba, « sultane des Andes »

Fondée au XVIe siècle par Diego de Almagro sur les pentes du volcan Chimborazo (6 310 m), Riobamba trône à 2 750 m d'altitude, sur le chemin des Incas qui reliait jadis Cuzco et Quito. La capitale de la province la plus indienne du pays s'est développée autour du chemin de fer reliant les Andes à la côte. Aujourd’hui, elle vaut le détour en tant que sublime belvédère sur un écrin de montagnes majestueux, et on peut partir en randonnée dans le parc du Chimborazo ou embarquer pour le Train des Andes. Le samedi a lieu le plus grand marché de la région.
 
 
À lire aussi :

L’Équateur, un condensé d’Amérique latine
L’archipel des Galápagos au fil de l’eau
Croisière en Amazonie équatorienne
 
 
Nos experts en parlent...

Reforestation et agroforesterie en Équateur, du projet à la réalité
Reforestation et agroforesterie en Équateur, bilan