Guide de voyage Russie : que voir, que faire ?

Lors d’un voyage en Russie, on découvre des cités princières, des monastères fortifiés, des palais rutilants, des dômes et flèches dorés... un patrimoine culturel incroyable, qui côtoie une nature sauvage. Passage en revue des sites touristiques à voir et des activités à faire lors de votre circuit accompagné, autotour ou voyage sur mesure, dans ce « guide de voyage en Russie » regorgeant d’informations pratiques sélectionnées par nos spécialistes de l’Orient. Pour bien préparer votre voyage avant de partir et avoir un aperçu des merveilles russes qui vous attendent...

Que voir en Russie ?

Focus sur les sites incontournables de Russie, de coupoles d’or en clochers à bulbes étoilés, de forêts profondes en immensités lacustres...

L’Anneau d’or, entre kremlins et campagnes d’antan

Serguiev Possad, Souzdal, Ouglitch, Yaroslavl ou Vladimir ne sont que quelques-unes des anciennes cités princières de l’anneau d’or, véritables joyaux dans un écrin rural verdoyant, à quelque 200 km au nord-est de Moscou. Le voyageur émerveillé admire les splendeurs d’architecture religieuse du Moyen-Âge, classées au patrimoine mondial de l'Unesco. Des monastères fortifiés, des palais à l’orientale, des églises à bulbes scintillant au soleil, des icônes secrètes, des izbas colorées... Une plongée dans l'histoire, la culture et la religion de la Russie éternelle.

La Carélie, le pays des lacs et des forêts

Entre golfe de Finlande et mer Blanche, au nord-ouest de la Russie, la Carélie est une terre d’eau et de verdure qui frappe par son calme et sa sérénité. Une région à part, avec sa propre culture, langue, religion, cuisine. Dans cette immense réserve d’air pur et de nature sauvage, paradis pour les passionnés d’aventures hors des sentiers battus, de randonnée et de sports en plein air (rafting, canoë et kayak), il ne faut pas manquer sur le lac Onéga, l'île de Kiji et son pogost à l’architecture de bois unique, assemblée sans clou ni vis et classée par l’Unesco, ou encore l’archipel de Valaam et son précieux monastère sur le Ladoga.

Le lac Baïkal, aux confins de la Sibérie

En extrême Orient russe, non loin de la frontière chinoise, il est une contrée pittoresque à la croisée des cultures et croyances, des traditions bouddhistes, chamanistes et orthodoxes : la région du lac Baïkal. Le territoire le plus vaste de Russie étale ses forêts de bouleaux, ses villes historiques, comme Irkoutsk, ses villages en rondins et une immense mer sacrée aux eaux incroyablement limpides, parsemée d’îles et bordée de reliefs curieux et de criques sauvages : le lac Baïkal. Inscrit au patrimoine de l'Unesco, le décor immaculé, entouré de montagnes, est grandiose.

Que faire en Russie lors de votre voyage ?

Mille et une activités sont possibles en Russie. Pour répondre à toutes les envies de tourisme, voici 10 idées et inspirations. Art & culture, aventure & randonnée... à vous de choisir !

1- Combiner la visite des deux capitales Moscou et Saint-Pétersbourg, pour appréhender la double identité de la Russie et sa complexité eurasiatique

2- Prendre le métro moscovite, éblouissant « palais souterrain du peuple » creusé à l’époque du stalinisme triomphant

3- Assister à un spectacle au fameux Cirque de Moscou ou au fastueux théâtre Bolchoï

4- Se balader en bateau-mouche sur la Moskova

5- Flâner au Vernissage d’Izmaïlovo, un marché aux puces insolites et une pittoresque grande foire d'artisanat

6- Vivre les festivals des nuits blanches estivales à Saint-Pétersbourg

7- Faire une croisière sur la Volga, de Moscou jusqu’à la mer Caspienne ; les rives dévoilent les plaines russes infinies et des escales aux noms mystérieux : Kazan, Nijni Novgorod, Volgograd, Astrakhan...

8- Embarquer pour un voyage en train à bord du Transsibérien et découvrir les étapes mythiques de la conquête russe du « Far East » en traversant la mystérieuse Sibérie

9- Vivre une fin d’année et un réveillon d’exception dans les rues habillées de neige et parées des chalets en bois des marchés de Noël, et déguster pirojki russes et vin chaud

10- Se rendre dans un banya, ou sauna, tradition de l’art de vivre russe (essayez les fameux bains historiques Sandouny à Moscou)

5 villes à découvrir en Russie pendant votre séjour

Carnet de voyage au fil de 5 villes russes à ne pas manquer, pour un séjour ou une escale. N’hésitez pas à contacter nos spécialistes : ils se font guides touristiques et vous réservent leurs bons plans, leurs bonnes adresses et les meilleures offres d’hôtels et d’excursions, pour la plus belles des escapades en Russie.

1- Moscou, la Russie du troisième millénaire

Capitale d'un continent, poumon économique du pays et emblème du pouvoir, Moscou s'est lancée dans une course à la modernité tout en magnifiant son exceptionnel patrimoine : elle est aujourd’hui une "creative city" ultra branchée ! Parmi les immeubles du stalinisme triomphant, les édifices du réalisme soviétique et les gratte-ciel des dernières décennies, sont conservés dans les îlots du vieux Moscou, les maisons-musées d'écrivains et musiciens, les demeures de marchands, palais de la noblesse, églises discrètes et monastères retranchés. La visite de la ville passe par la place Rouge, les clochers à bulbe colorés de la cathédrale Saint-Basile, le Kremlin, cœur de la cité qui renferme le plus bel ensemble de palais et sanctuaires de Moscou... Mythique.

2- Saint-Pétersbourg, reflets d’une capitale d’Empire

Paradis architectural fondé par Pierre le Grand au XVIIIe siècle, Saint-Pétersbourg incarne à la fois la grandeur et la décadence des tsars et de l'aristocratie. Majestueuse et romantique, la ville est digne d’un conte de fée, avec son labyrinthe séduisant de canaux et de ponts bordés par une somptueuse architecture néo-classique et baroque. Ne manquez pas la forteresse Pierre-et-Paul, la perspective Nevski, la place du Palais d’Hiver, l’Ermitage, la cathédrale Saint-Isaac… Au-delà des palais, des dômes et flèches dorés, l’ancienne capitale impériale témoigne d’une énergie purement contemporaine qui n’en finit pas de renverser les clichés.

3- Kazan, capitale plurielle du Tatarstan

Étape importante du Transsibérien au bord de la Volga, Kazan est l’emblème de la conquête russe à l’Orient, et le symbole d’un multiculturalisme florissant. La ville présente une belle parure d’édifices de styles baroque russe et néoclassique, ponctuée de bulbes dorés et hérissée de minarets. À voir : le kremlin, classé au patrimoine de l’Unesco, qui rappelle la victoire d’Ivan le Terrible sur le florissant khanat tatar de la Horde d’Or en 1552, le palais du gouverneur, la tour de Suumbéké, la mosquée Qul Sharif...

4- Irkoutsk, capitale culturelle de la Sibérie orientale

Ancienne plaque tournante du prospère négoce des fourrures et du gibier, et lointaine terre d’exil pour les bannis de l’Empire russe qui ont façonné la vie intellectuelle de la région, Irkoutsk résume à elle seule l’histoire de la Sibérie. La ville doit son charme au majestueux ruban bleu de l’Angara et aux maisonnettes en rondins de son centre classé. À ne pas manquer : l’église Saint-Sauveur, la cathédrale de l'Épiphanie, le monument à la Victoire, le théâtre dramatique, le monument au tsar Alexandre III qui commença la construction du Transsibérien…

5- Ekaterinbourg, capitale historique de l’Oural

C’est le tsar Pierre-le-Grand qui fonda Ekaterinbourg, du nom de son épouse, l’impératrice Catherine I, autour des richesses naturelles exploitées dans la région. Point de rencontre de l’Europe et de l’Asie sur le trajet du Transsibérien, la quatrième ville de Russie laisse admirer son joli centre-ville classique, l’Opéra à l’italienne, le palais du gouverneur, l’église de Tous-les-Saints-sur-le-sang-versé, érigée en mémoire de la famille Romanov assassinée en 1918 par les bolcheviks.