ou

Top 10 des plus belles forêts

Nature et déconnexion

Promenons-nous donc dans les bois… pour faire le plein de chlorophylle, explorer le monde végétal, admirer des sculptures naturelles, sentir l’essence des bois, écouter les bruits des animaux, le souffle du vent, méditer sous la canopée et s’initier au pouvoir des arbres, médiateurs entre la terre et le ciel… Voyage sensoriel, énergétique, un bain de forêt invite à se reconnecter en retissant ce lien vital avec la nature.
Bambous « musicaux » au Japon, séquoias géants aux États-Unis, érables flamboyants au Québec ; jungle luxuriante en Amazonie et en Australie ou forêt nuageuse au Costa Rica et en Ouganda : petit tour dans 10 des plus belles forêts du monde, légendaires ou moins connues, sélectionnées par nos experts sur chaque continent. Des havres de paix mystérieux, majestueux où l’on ressent une immense sensation de bien-être.

1. Les forêts de Laponie, Finlande
Pour plonger dans le Grand Blanc

En Finlande, près de 65 % du territoire est recouvert de forêts. Au nord du cercle polaire arctique, la Laponie finlandaise déploie même les plus vastes d’Europe. Dans la région du parc national d’Urho Kekkonen, en hiver, le paysage givré, ouaté, est féérique, piqué des silhouettes des pins, sapins et bouleaux pelotonnés dans leur manteau d’un blanc immaculé. Un écrin parfait non loin de Muotka ou de Saariselkä, qui se prête à de multiples activités de neige : ski de fond, balade en traîneau à chiens, pêche dans les lacs gelés, randonnée en raquettes à la recherche des aurores boréales dans le ciel étoilé… Au printemps, en été et en automne, les randonnées dans les grands espaces verdoyants remplacent les sports d’hiver. On cueille alors des baies sauvages, on ramasse des champignons, l’un des passe-temps préféré des Finlandais. Le bain de nature est tout aussi apaisant, bercé par le bruissement des feuilles et des aiguilles.

2. La forêt de Plitvice, Croatie
Pour entrer dans un décor en vert et bleu

À mi-chemin entre Zagreb et Zadar, hêtres, sapins blancs, épicéas, érables, aulnes, genévriers composent l’épaisse forêt primaire du parc national des lacs de Plitvice, classé au patrimoine mondial de l'Unesco et surnommé « le Jardin du Diable ». Un écrin sauvage abritant loups et ours bruns, ponctué de lacs aux eaux turquoise, de cascades majestueuses et de rivières tourmentées. On découvre les lieux en suivant les sentiers de promenade ou en embarquant à bord du petit train panoramique. Prairies fleuries et végétation verdoyante au printemps et en été, feuillage mordoré en automne, forêt enneigée en hiver : le tableau est somptueux en toute saison.

3. La forêt des Cèdres de Dieu, Liban
Pour marier nature, histoire et spiritualité

« Aucun arbre du jardin de Dieu ne l'égale en beauté », dit le prophète Ezéchiel du cèdre du Liban, tandis que Lamartine salua les « monuments naturels les plus célèbres de l'univers » qui « nous raconteraient (…) tant d'empires, de religions, de races humaines évanouies ». Il est vrai que les quelques spécimens vieux de mille jusqu’à trois mille ans ont vu défiler les Phéniciens, les Grecs, les Romains… Pour avoir la chance d’admirer cet arbre menacé, emblème du Liban, il faut grimper les pentes du Mont Liban jusqu’à Bcharré et rejoindre la Horsh Arz el-Rab, la forêt ancestrale des Cèdres de Dieu. À près de 2 000 mètres d'altitude, elle domine la vallée de la Kadisha, là où Adam et Eve auraient vécu avant le péché originel qui les envoya dans un désert de pierre, et où les maronites, la plus importante communauté chrétienne du Liban, trouvèrent refuge.

4. Forêt impénétrable de Bwindi, Ouganda
Pour rencontrer les gorilles dans la brume

À la lisière de la vallée du Rift, la forêt primaire de Bwindi est si dense qu’on l’a baptisée « impénétrable ». Arbres millénaires, lianes, bambous, branchages et fougères s'enchevêtrent pour créer une cathédrale végétale. Un sanctuaire de biodiversité, répertorié au patrimoine mondial de l'Unesco, refuge d’oiseaux endémiques, de phacochères géants des forêts, de chimpanzés, singes Colobe blanc et noir, babouins et de près de 350 gorilles de montagne (environ la moitié de la population mondiale). C’est pour observer ces géants pacifiques dans leur milieu naturel que l’on part en trek sur les hauteurs embrumées. Quelques heures de marche au fil des chemins tracés par les éléphants des forêts… et soudain, une silhouette noire, un regard perçant. La récompense est immense, la rencontre intense.

5. Le parc national de la Mauricie, Québec, Canada
Pour admirer les plus belles couleurs de l’été indien

Le Canada est le troisième pays le plus boisé au monde… C’est dire si le choix de massifs forestiers est vaste. Notre coup de cœur ? Le parc de la Mauricie, à mi-chemin entre Montréal et Québec, trésor de l’Est canadien tapissé d’érables, bouleaux, peupliers, sapins et épinettes sur près de 90 % de son territoire. Le phénomène de l’été indien est nulle part aussi intense et spectaculaire qu’ici. Et l’écrin de nature est parfait pour les activités de plein air : plus de 180 km de sentiers pour randonner à pied ou à vélo, en été, ou se balader en traîneau à chiens ou à motoneige, en hiver ; des lacs pour s’adonner au canoé ou à la pêche ; une faune diversifiée (ours, castors, orignaux…) pour jouer les explorateurs animaliers. À ne pas manquer : l'excursion aux chutes Waber et les vues spectaculaires depuis les belvédères de la sublime route Promenade.

6. Giant Sequoia Park : la forêt des géants, Californie, États-Unis
Pour se mesurer aux plus grands arbres du monde

Sur le versant ouest de la Sierra Nevada californienne et voisin de Kings Canyon, le Sequoia National Park témoigne de la grandeur de la nature. Au sens littéral : s’épanouissent ici les plus imposants et majestueux spécimens de séquoias, dans un superbe environnement de lacs, canyons et montagnes. Au fil des sentiers pédagogiques aménagés, vous croisez le « General Sherman », illustre colosse naturel dont l’âge est estimé à plus de 2 500 ans, haut de 84 mètres et d’une circonférence de 31 m, ainsi que le « General Grant », le « President », « Lincoln » ou encore « Washington ». Et vous vous sentez comme un lilliputien au pays des géants millénaires ! En bonus, faites un tour au Moro Rock. Ce dôme granitique domine le parc et dévoile une vue fabuleuse sur la vallée.

7. L’Amazonie, Brésil
Pour une immersion dans le poumon vert de la planète

L’Amazonie, bruissant de vie et de mystère. Un mythe absolu depuis sa découverte par les Espagnols au XVIe siècle. Un rêve d’aventurier. Une forêt équatoriale vaste comme l’Europe, la plus grande biodiversité de la planète, un fleuve puissant bercé par le mythe de l’eldorado, une ambiance de bout du monde… De Belem à Manaus, nos experts vous réservent un choix de croisières exceptionnelles pour sillonner les méandres de l’Amazone et ses igarapés, ponctuées de randonnées dans la selva. Vous entrez dans un monde végétal âpre, fragile et menacé, peuplé d’oiseaux aux livrées colorées, de singes parcourant la canopée, de perroquets chanteurs, de grenouilles coassant, de paresseux, fourmiliers, tapirs, jaguars, serpents, caïmans, piranhas… Entre le vert de la forêt et le brun des eaux de l’Amazone, vous partez à la rencontre des communautés indiennes natives s’ouvrant au monde contemporain. Car l’Amazonie, c’est aussi une multiplicité de cultures et de traditions à découvrir.

8. Forêt nuageuse de Monteverde, Costa Rica
Pour partir en quête du fameux Quetzal

Nous voici dans la forêt nuageuse de Monteverde, perchée à 1 500 m d’altitude. Une réserve biologique située au nord du Costa Rica, où de nombreux quakers originaires des États-Unis s'installèrent à la recherche d'un havre de paix. Un siècle plus tard, le cadre est inchangé et la richesse écologique est immense : 100 espèces de mammifères (jaguar, tapir, singes…), 400 espèces d’oiseaux, 120 espèces de reptiles et d'amphibiens, 2 500 variétés de plantes (dont des orchidées, des fougères arborescentes et autres essences tropicales). Partez en quête du fameux Quetzal qui y a élu domicile, prenez de la hauteur en empruntant une tyrolienne ou un pont suspendu pour assister au spectacle, au sein de la canopée. Vous êtes dans les nuages...

9. Forêts de la péninsule de Kii, Japon
Pour écouter la musique de la nature

Saviez-vous que les deux tiers du territoire japonais étaient recouverts de forêts ? Parfait pour les Tokyoïtes en manque de nature pratiquant le shinrin-yoku, littéralement « le bain de forêt », auprès de cèdres millénaires, érables, bambous… aux pouvoirs revitalisants. La péninsule de Kii, au sud-est de Honshu, occupe une place à part dans l’imaginaire collectif des Japonais. Haut lieu de pèlerinage parsemé de temples, sanctuaires, de montagnes et de forêts, il s’étend de la forêt de Yoshino, aux 30 000 cerisiers, proche de Nara, au-delà du mont Koya et du chemin mythique de Kumano. Chaque année, les plus fervents croyants arpentent ses routes à travers ses forêts en faisant halte dans de petits shubuko, ryokan ou minshuku familiaux. Un parcours absolument magique !

10. Forêt de Daintree, Cairns, Australie
Pour pénétrer dans la plus vieille forêt tropicale du monde

Pour Sir David Attenborough, la forêt tropicale humide de Daintree était « l'endroit le plus extraordinaire sur terre ». Bordée par les plages du Queensland, au nord-est de l'Australie, elle est d’ailleurs classée par l’Unesco, comme la grande Barrière de Corail au large. Près de mille cinq cents espèces profitent de sa luxuriance : des grenouilles vertes fluorescentes, des marsupiaux-chats furetant entre les racines, des kangourous, des papillons bleu-vif, des oiseaux multicolores, sans oublier le casoar, ce grand oiseau timide et protégé. Bien loin du désert rougeoyant de l’Outback australien, naviguez sur la Daintree River à l'affût des crocodiles… Serpentez au cœur de la canopée en tyrolienne ou sur les chemins suspendus et plateformes d'observation pour dominer eucalyptus, fougères et figuiers géants… Explorez les gorges de Mossman... Sans manquer de vous laisser conter la culture Kuku Yalanji par votre guide aborigène.

Flexibilité

Report sans frais sur toutes nos destinations ou remboursement en cas de fermeture de frontière.

Sérénité

Assurance Maladie et Rapatriement
avec risque épidémique inclus.

Assistance

Contact téléphonique 24h/24 , 7j/7
pendant tout votre voyage.