Traversée du monde Mapuche

Autotour - 11 jours / 8 nuits À partir de 2 560 €*

01 53 63 13 40

Traversée du monde Mapuche

Autotour - 11 jours / 8 nuits - vol + hébergement + petit-déjeuner
Présentation
Présentation Itinéraire Hébergement Budget

Cet itinéraire facile « au volant » vous invite à parcourir cette terre de légendes où l’identité mapuche, que l’on a tenté d’éradiquer depuis des siècles, est en pleine renaissance. De Temuco à Castro, c’est une véritable expérience du voyage qui vous attend, avec une immersion dans une communauté mapuche et des randonnées dans cette sublime région de lacs, volcans et forêts d’Araucarias.

JOUR 1 : PARIS / MADRID / SANTIAGO

Envol à destination de Santiago sur vol régulier via Madrid.

JOUR 2 : SANTIAGO / TEMUCO

Arrivée à Santiago et vol de correspondance pour Temuco. A l’arrivée prise de votre véhicule Hertz avec GPS et route d'environ 20km vers le nord pour rejoindre votre hôtel. Temuco est la ville majeure de la région, il y a peu d’intérêt de visite mis à part déjeuner dans les petits restaurants populaires du marché municipal, visiter le Musée régional de l’Araucania, pour un premier contact didactique avec la culture mapuche, enfin prendre un bol d’air dans le parc de Nielol au nord de la ville, où se trouve un beau site de totems mapuches célébrant les divinités ancestrales.

JOUR 3 : TEMUCO / PUERTO DOMINGUEZ

Départ vers l’ouest pour une immersion au cœur du monde mapuche. A savoir que la région mapuche s’étend sur un espace d’environ XX kilomètres en étoile autour de Temuco. Là se répartissent les quatre peuplades Mapuches, « le peuple de la terre ». La culture mapuche, plus importante société chilienne depuis la fin du XVIème siècle, serait l’héritière de la culture Valdivia. Reconnue pour ses mérites marins, ses facultés de commerce, la finesse de ses traditions fondées sur une cosmovision née d’une fusion avec la terre mère et surtout ses capacités guerrières, cette culture a été l’un des rares a barrer la route des Incas et ainsi l’expansion de l’Empire vers le sud. Elle sera aussi l’une des rares à pouvoir s’opposer à l’envahisseur espagnol le repoussant au nord d’une ligne de protection qui longtemps restera active, avant de céder et d’être violemment écrasée quasi éradiquée.
Route vers le sud-ouest en direction de Carahue avant de bifurquer vers le sud et le village de Puerto Dominguez. La route devient alors piste et longe vers le sud du Lago Budi. Une bifurcation indique la communauté LLanguepulli qui vous reçoit sur ses terres (entre 1h30 et 2h de route au total). Dans un cadre magique entre vallons, forêts, lac, champs de cultures et maisonnettes, bienvenue chez la pionnière des communautés mapuches, la première à avoir eu l’idée de développer une activité de «tourisme ethnique». Cette immersion est l’occasion d’échanger avec la communauté (hispanophone donc guide à envisager si vous ne parlez pas espagnol), de participer à des ateliers de cuisine, de tissage, d’assister à des conférences sur la cosmovision, sur les traditions, sur les plantes médicinales, de faire des balades en barque sur le lac et des randonnées puis d’expérimenter une nuit en ruka, l’habitat traditionnel mapuche.

JOUR 4 : PUERTO DOMINGUEZ / PUCON

Après un délicieux petit-déjeuner servi par vôtre hôte mapuche, participez à de nouvelles activités avec la communauté. Continuez votre route vers le sud en direction des Andes et de la ville de Pucon. Insérée dans le cadre de rêve du Lago Villarica que domine l’impétueux volcan éponyme avec son cône parfait, blanchi de glace éternelle, ce village a tous les atouts du centre de villégiature lacustre. Le centre propose tous les lieux de plaisir utiles au vacancier dans ses jolies maisons de type chalets en rondins de bois. Durant les soirées estivales, une douce atmosphère parcourt les terrasses qui bordent les rues.

JOUR 5 : PUCON

Profitez de votre journée au coeur du centre montagnard chilien pour vous adonner à vos activités favorites, randonnées dans les parcs nationaux, rafting, VTT, canoé, thermalisme, ascension de volcan ou visite de villages peuplés de familles mapuches.

JOUR 6 : PUCON / FRUTILLAR / PUERTO VARAS

Continuez vers le sud de la région des lacs en direction de Puerto Varas. Si vous le souhaitez faites escale à Valdivia afin de découvrir cette ville qui fut l’un des premiers centres coloniaux espagnols et en a d’ailleurs conservé certaines fortifications. Cette ville ensuite colonisée par les allemands à la fin du XIXème siècle est un grand centre brasseur du Chili. Poursuivez vers le sud et arrêtez-vous à Frutillar, petite cité de charme sur les bords du lac LLanquihue dominé par le volcan Osorno et prenez le pouls de la riche communauté allemande qui a prospéré ici sur les terres offertes par le gouvernement chilien à la fin du XIXème. Les maisons, les restaurants tout rappelle la forêt noire. Le village est doté d’un centre culturel de haut-vol proposant la meilleure programmation artistique du sud chilien. Continuez votre expérience allemande en terre chilienne en arrivant à Puerto Varas, grande station de villégiature et dîner de choucroute et strudel par exemple au Club Aleman pour finaliser le tableau.

JOUR 7 : PUERTO VARAS

Promenez-vous dans cette agréable petite ville puis découvrez la puissante beauté de la région des lacs. Là, le lac Todos Santos déverse avec fracas ses eaux couleur émeraude, dans le labyrinthe de basalte des chutes de Petrohue. Promenade dans une forêt de coigues, arbres endémiques, jusqu’au site enchanteur de la Laguna Verde. Sa superbe couleur vert pomme provient des micro-algues qu’elle héberge. Montée vers le volcan Osorno. Le plus beau volcan du Chili se reflète dans le miroir des lacs environnants, comme pour se délecter narcissiquement de la forme parfaite de son cône enneigé. Appréciez le panorama qui s’ouvre à 1 240m d’altitude notamment sur le volcan Calbuco et le lac Llanquihue. Selon les conditions météorologiques, empruntez le télésiège pour rejoindre le glacier 1 400 m plus haut (option payable sur place).

JOUR 8 : PUERTO VARAS / ILE DE CHILOE

Prenez l’autoroute jusqu’au port de Pargua où vous traversez le canal en 30/40 mn à bord d’un ferry. A l’arrivée dirigez-vous vers Ancud et garez-vous sur la Plaza de Armas pour faire un petit tour à pied de cette cité. Autour de la place les ruelles abritent de jolies maisons traditionnelles couvertes de plaques d’alerce (arbre endémique) naturelles ou peintes, faites un petit tour par le marché puis le petit musée régional sur la place dont les espaces rénovés mettent en lumière les fondamentaux de l’île, les peuples chonos de la côte et les huilliches de l’intérieur. Ces deux cultures longtemps ont résisté comme leurs cousins mapuches, aux espagnols puis ont été colonisés avant que la révolte mapuche n’isole durant des années les espagnols présents qui ont ainsi crée un nouveau métissage chilote. Aujourd’hui cette identité originale est l’un des attraits de l’archipel de Chiloé. Landes, lacs, champs de culture, églises jésuites classées par l’Unesco et villages de pêcheurs forment un petit bonheur de découvertes quotidiennes. Après Ancud, faites un détour vers la ville de Quemchi si vous êtes fan de Francisco Coloane. Le village natal de ce grand auteur chilien offre un joli lieu de promenade et propose un cabinet relatant sa vie et son oeuvre. Arrivée au centre de l’île et la ville de Castro.

JOUR 9 : ILE DE CHILOE

Journée consacrée à cette île mystérieuse, cette île de légendes, cette île pas comme les autres… Promenez-vous dans la ville de Castro. Son église très différente des autres de l’archipel, avec son intérieur cossu, les rues qui longent la mer avec leurs jolies boutiques, bars et restaurants. Il ne faut bien entendu pas manquer les célèbres palafitos, maisons de pêcheurs colorées sur pilotis, surtout le secteur de Gamboa. Continuez vers Dalcahue, charmant village à la belle église blanche et bleue puis traversez le canal en 10mn à bord d’un bac pour l’île de Quinchao. Là, continuez jusqu’au village d’Achao qui abrite la plus ancienne église jésuite de l’île et l’une des plus grandes. Sa sobre et stricte structure extérieure cache un bel intérieur finement décoré, notamment son plafond sculpté. Revenez vers le village de Curaco de Velez et promenez-vous autour de ses jolies ruelles aux maisons traditionnelles colorées jusqu’au petit port. Pour les amoureux d’églises jésuites poursuivez la piste jusqu’aux bourgs de Tenaum, dont l’église est un véritable bijou rénové à la perfection dans les couleurs originales, ou bien jusqu’à Colo belle église en bois brut, dont les dimensions sont complétement disproportionnées par rapport au bourg environnant.

JOUR 10 : ILE DE CHILOE / SANTIAGO / MADRID

Matinée libre à Castro puis retour du véhicule à l’aéroport pour un vol vers Madrid avec escale à Santiago.

JOUR 11 : Arrivée en France.

 

  • Le prix comprend

    Les vols transatlantiques sur Iberia (Q) et domestiques sur Latam Airlines (Y), les taxes d'aéroport, les hébergements avec petit-déjeuner sauf en pension complète le jour 3 dans la communauté Mapuche, les activités dans les communautés mapuche en service collectif avec guide hispanophone ou anglophone, 8 jours de location de voiture catégorie G (Type Nissan TRail X-Trail) avec GPS et assurances obligatoires inclus.

     

  • Conditions particulières

    Prix calculé sur la base de 2 participants en basse saison.

Avis voyageurs

Réservez ce voyage et soyez le premier à nous faire part de votre expérience

Culture & voyage

Images du Guatemala et du Belize
Information voyageur Le 10 septembre à 18h30

Diaporama et conseils pratiques sur le pays maya qui offre une combinaison unique entre culture millénaire, nature préservée et traditions populaires. Il est parfaitement conciliable avec son voisin anglophone, le Belize, dont le trésor naturel que forme le second plus grand récif corallien au monde, mérite à lui seul le détour.

En savoir plus
Guatemala et Belize
Information voyageur Le 10 septembre à 18h30

Diaporama et conseils pratiques sur le pays maya qui offre une combinaison unique entre culture millénaire, nature préservée et traditions populaires. Il est parfaitement conciliable avec son voisin anglophone, le Belize, dont le trésor naturel que forme le second plus grand récif corallien au monde, mérite à lui seul le détour.

En savoir plus
Images de la Colombie
Information voyageur Le 26 septembre à 18h30

Osez le condensé latino-américain. San Agustin, Bogota, Carthagène, région caféière, parc national Tayrona, Medellin, tout concourt à faire de la Colombie une destination rêvée à rapidement découvrir. Diaporama et conseils pratiques.

En savoir plus
3 raisons de choisir
Les Maisons du Voyage

Des propositions pertinentes quels que soient le budget et la destination

Une agence de voyage créative, tout un univers dédié au voyage

Un service personnalisé du premier contact jusqu'au retour