Guide de voyage Costa Rica : que voir, que faire ?

Lors d’un voyage au Costa Rica, à vous la découverte d’une faune et d’une flore endémiques incroyables, entre lagunes, mangroves, lacs de cratères, sources chaudes et jungle tropicale peuplée d’innombrables espèces d’oiseaux exotiques, lézards, serpents, crocodiles et iguanes, singes hurleurs et paresseux... Passage en revue des sites touristiques à voir et des activités à faire lors de votre circuit accompagné, autotour ou voyage sur mesure, dans ce « guide de voyage au Costa Rica » regorgeant d’informations pratiques sélectionnées par nos spécialistes de l’Amérique latine. Pour bien préparer votre voyage avant de partir et avoir un aperçu des merveilles qui vous attendent au pays de l’écotourisme...

Que voir au Costa Rica ?

26 parcs nationaux, 116 volcans (dont 5 actifs), des forêts humides ou sèches, des plages de rêve... Le champ des possibles est vaste. Focus sur les sites incontournables du Costa Rica.

Tortuguero, la « Petite Amazonie » du Costa Rica

Sur la côte Caraïbe, le parc national Tortuguero est un labyrinthe de végétation tropicale humide créé par l’estuaire du fleuve éponyme. Une véritable enclave sauvage où l’on recense plus de 400 espèces d'arbres, 2 200 types de plantes ainsi que des crocodiles, singes, paresseux, espèces d’oiseaux multicolores par centaines... et bien sûr des tortues vertes qui viennent pondre sur les plages du parc national (entre juillet et octobre). Il faut découvrir cet écosystème unique et préservé lors de navigations en pirogue et de promenades pédestres au fil des lagunes et des plages.

Arenal, entre canopée et sources chaudes

Au nord de la Vallée centrale, l'impressionnant volcan Arenal, parfaitement conique, domine du haut de ses 1 800 m l’un des plus beaux parcs du pays, qui abrite une végétation sauvage abondante à découvrir le long des sentiers balisés, le long des anciennes coulées de lave et du lac. Après avoir exploré le monde fascinant de la forêt tropicale sous son meilleur angle, du haut d’un parcours ingénieux de ponts suspendu, laissez-vous tenter par une baignade rafraîchissante à la cascade La Fortuna.

Manuel Antonio, entre jungle et océan

Condensé de la faune et la flore costaricaines, le parc national maritime et forestier de Manuel Antonio est riche d'une magnifique forêt tropicale et borde les grandes plages de sable blanc de la côte Pacifique, avec de superbes points de vue sur l'océan, les plages et les îles. C’est le plus petit des parcs nationaux du pays, et le plus fréquenté, pour sa faune exceptionnelle : singe capucin à tête blanche, paresseux, iguane, papillons...

Ricon de la Vieja, emblème du Guanacaste

Autour du volcan en activité dont il tient son nom, le parc Ricon de la Vieja, inscrit au patrimoine naturel de l'Unesco, permet de somptueuses randonnées dans la forêt tropicale sèche. Au long de sentiers sinueux, entre sous-bois, piscines naturelles d’eaux chaudes et bassins de boue volcanique, le voyageur ébloui découvre une faune riche (singe araignée, mot-mot, toucans, iguanes...) et une flore variée, dont l’orchidée Guaria Morada.

Monteverde, réserve biologique

C'est ici, dans la forêt nuageuse du nord du pays, que de nombreux quakers originaires d'Amérique du Nord s'installèrent au siècle dernier, à la recherche d'un havre de paix. Aujourd’hui, le cadre est inchangé et la biodiversité atteint son paroxysme : 100 espèces de mammifères (jaguar, tapir, singes…), 400 d’oiseaux, 490 de papillons, 2 500 de plantes (dont 500 d'orchidées). Époustouflant ! Partez en quête du fameux Quetzal qui y a élu domicile, optez pour la tyrolienne pour prendre de la hauteur sur la canopée ou empruntez les gigantesques ponts suspendus.

La péninsule d’Osa : Corcovado et Isla del Caño

À la pointe sud-ouest du pays, la péninsule de Osa est inaccessible en voiture. Elle réserve à ses visiteurs privilégiés une immersion totale dans une nature sauvage et les criques de sable blanc du Pacifique. C’est à Sierpe que l’on embarque pour Bahia Drake, point de départ d’excursions à la découverte de la forêt primaire de Corcovado, la zone de la planète à la biodiversité la plus dense, et de Isla del Caño, spot enchanteur pour les amateurs de plongée et de snorkeling, visité par les baleines à bosse et les oiseaux migrateurs. Interdit de débarquer : il s’agit d’un ancien site sacré précolombien...

Que faire au Costa Rica lors de votre voyage ?

Mille et une activités sont possibles au Costa Rica. Pour répondre à toutes les envies de tourisme, voici 10 idées et inspirations. Hors des sentiers battus, trek & aventure : à vous de choisir !

1. Suivre la mythique Panaméricaine où s’égrènent les parcs nationaux : Turialba, Irazu, Monteverde, Arenal, Rincon de la Vieja…

2. Parcourir les sentiers verdoyants des parcs nationaux d’Arenal, de Monteverde et du Corcovado, orienté par votre guide naturaliste passionné d’ornithologie, de volcanologie ou de botanique

3. Dominer la canopée depuis les ponts suspendus au pied du volcan Arenal

4. Faire rimer trek, aventure et activités ludiques : descente en rafting à Sarapiqui, kayak dans les mangroves, initiation au surf à Tamarindo, pirogue à travers la forêt caribéenne à Tortuguero...

5. Observer le mythique quetzal, symbole de liberté, dans les hautes forêts de Dota

6. Se poser sur les plages de sable blanc de Manuel Antonio ou de Samara, sur la côte pacifique, parfaite pour le surf et l'éco-tourisme, ou sur la côte caraïbe, plus sauvage, où l’on goûte aux saveurs de la cuisine caribéenne et au groove du reggae

7. Partager un moment convivial dans une famille costaricienne

8. Rencontrer l’authentique communauté Boruca

9. Coté culture, flâner dans l’agréable centre historique de San José, du Barrio Escalante, épicentre gourmand, au Barrio Amón, paré de demeures coloniales datant du boom du café au 19e siècle et transformées en galeries d’art contemporain.

10. Visiter le musée de jade et le musée de l’or de San José, qui exposent une riche collection de bijoux, parures, objets religieux précolombiens.

San José, une ville à découvrir au Costa Rica pendant votre séjour

Étape incontournable des voyageurs au milieu de la verte vallée Centrale, San José est la porte d’entrée et de sortie du Costa Rica. À première vue, les édifices sont hétéroclites, le trafic intense, mais la capitale en pleine mutation mérite que l’on prenne le temps de la découvrir, pour manger dans une gargote au Mercado central et ne pas manquer de visiter le musée de l’or précolombien, le musée du Jade et le superbe centre culturel du quartier La California.

Pour votre escale à San José, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes : ils se font guides touristiques et vous réservent leurs bons plans, leurs bonnes adresses et les meilleures offres d’hôtels et d’excursions, pour la plus belles des escapades au Costa Rica.