ou

Où et quand observer les tortues marines au Costa Rica ?

Le Costa Rica, la terre des tortues de mer

Doyennes des océans, les tortues marines sont des reptiles impressionnants que vous pouvez facilement admirer lors d’un séjour au Costa Rica. Les plages sauvages servent ici de refuge aux tortues vertes, l’espèce la plus commune, qui ne craint pas de venir prendre le soleil sur la terre ferme, aux tortues luths, l’espèce la plus impressionnante, pouvant mesurer jusqu’à 2 mètres et peser près de 450 kg, et aussi aux tortue caouanne, aux tortues de Ridley, aux tortues imbriquées… Toutes viennent nicher et pondre leurs œufs sur le rivage costaricien.

Pour nous éclairer sur les endroits les plus propices et les meilleures périodes pour assister à la ponte, et sur les dangers qui guettent l’espèce, rencontre avec Silvia, conseillère commerciale groupes, auteure d’un album illustré pour enfants publié au Costa Rica, son pays natal... et passionnée de tortues marines.

Le parc national Tortuguero est sans doute le meilleur endroit pour observer les tortues vertes qui viennent pondre sur les plages de la côte caraïbe, de juin à octobre… Un spectacle fabuleux !

1- Parlez-nous de la ponte des tortues marines…

Silvia Espinoza : Voir le défilé de centaines de tortues marines, leur silhouette se dessinant à la lueur du ciel étoilé, est un spectacle incroyable… Et émouvant ! Quand on pense que la tortue verte sillonne l’océan pour revenir pondre sur sa plage natale… Quel GPS ! La femelle prend ses quartiers : elle nettoie minutieusement le sable, creuse un trou, y pond une centaines d’œufs qu’elle camoufle dans le sable pour les protéger des prédateurs et créer la chaleur nécessaire à l’incubation. À l’aube, il est temps pour elle de retourner à l’eau. C’est au bout de 8 semaines que les tortues nouvellement écloses se précipitent pour rejoindre l’océan…

2- Quels sont les endroits privilégiés pour observer les tortues marines ?

Silvia Espinoza : L’endroit le plus propice pour voir des tortues marines est sans doute le parc national Tortuguero, sur la côte caraïbe. La biodiversité y est exceptionnelle et le parc est reconnu pour son travail de protection, grâce notamment à son centre de recherche et de sauvegarde (Sea Turtle Conservancy). Vous serez accompagné d’un guide qui vous emmène, à la nuit tombée, sur l’une des plages où elles viennent déposer leurs œufs dans le sable. Sur la côte caraïbe, vous pouvez aussi vous rendre au refuge Gandoca Manzanillo, sur la plage principale Gandoca.

Côté Pacifique, vous aurez l’occasion d’observer les immenses tortues luths dans le parc national marin Las Baulas, à Guanacaste, sur les plages de l’Ostional Wildlife Refuge, entre Punta Indias et Playa Guiones, ou encore dans la région sauvage de la péninsule d’Osa.

3- Quelle est la meilleure période pour admirer le spectacle de la nidification des tortues marines ?

Silvia Espinoza : La saison de la ponte a lieu à deux périodes différents de l’année, selon que l’on voyage côté Caraïbes ou Pacifique. Sur la côte caraïbe et au parc national Tortuguero, la ponte des tortues vertes s’étend du mois de juin au mois d’octobre.

Sur la côte Pacifique, on observe les tortues luths entre septembre et mars et les tortues de Ridley entre juin et janvier. Si votre autotour ou circuit accompagné se déroule entre mai et décembre, vous aurez peut-être la chance de contempler les « arribadas » de Guanacaste, un phénomène fascinant de synchronisation. Pour vous donner une idée, il y a quelques années, des chercheurs ont filmé cet événement avec un drone et il y avait 5 000 tortues à la surface de l’eau, l’équivalent de l’aire d'un terrain de football !

4- Quels sont les dangers qui guettent les tortues marines du Costa Rica ?

Silvia Espinoza : Menacée par la pollution massive des océans, le bétonnage des bords de mer, la surpêche, le braconnage, la chasse, la tortue marine est aujourd’hui en voie d’extinction. Elle est la proie des chiens sauvages, ratons laveurs, serpents ou fourmis qui déterrent et mangent les œufs enfouis dans le sable, des vautours et crabes qui attaquent les bébés fraîchement sortis de leur coquille en chemin vers l’océan, puis des oiseaux marins, requins, gros poissons et dauphins. À l’âge adulte, les braconniers sont son principal prédateur, la chassant pour sa carapace, sa viande et ses œufs censés avoir des propriétés aphrodisiaques et médicinales. En raison de tous ces dangers, seule 1 tortue sur 1 000 survit en milieu naturel.

5- Un mot pour conclure ?

Silvia Espinoza : Il faut sensibiliser les voyageurs sur la protection de ces grandes doyennes des océans ! Au Costa Rica, pays pionnier dans l’écotourisme, des réserves naturelles ont été créées pour protéger les tortues marine et l’observation de la ponte est réglementée. Des groupes de volontaires surveillent les plages et suivent la reproduction de chaque espèce. Toutes les sorties organisées par nos conseillers se déroulent avec des guides professionnels sélectionnés qui, dans le respect de l’environnement, vous indiquent où vous placer ne pas troubler les habitudes des tortues, où marcher sans courir le risque de piétiner les œufs. La nidification se fait la nuit et, bien sûr, il faut éviter de faire trop de bruit et de les désorienter avec des sources lumineuses.

Voyage Costa Rica

Circuit accompagné d’un guide naturaliste, programme écotourisme à la rencontre des communautés, autotour trek & aventure du volcan Arenal à la péninsule d'Osa ; voyage sur mesure de la côte caraïbe à l’océan Pacifique... Nos spécialistes vous soufflent des idées d’escapades au Costa Rica pour tous les goûts, classiques ou hors des sentiers battus.

Découvrir

Flexibilité

Report sans frais sur toutes nos destinations ou remboursement en cas de fermeture de frontière.

Sérénité

Assurance Maladie et Rapatriement
avec risque épidémique inclus.

Assistance

Contact téléphonique 24h/24 , 7j/7
pendant tout votre voyage.