X
Nos agences du 6e arrondissement sont en rénovation. Nous vous accueillons, sur rendez vous, dans notre espace du 101 rue de l'Abbé Groult, Paris 15e.

Guide de voyage Madagascar : que voir, que faire ?

ou

Lors d’un voyage à Madagascar, terre d’abondance mi-africaine, mi-asiatique, le décor mêle canyons vertigineux, plages de sable blanc, forêt tropicale, plantations de cafés, fleurs sauvages et bambous, sur fond de légendes malgaches. Passage en revue des sites touristiques à voir et des activités à faire lors de votre circuit accompagné, autotour ou voyage sur mesure, dans ce « guide de voyage à Madagascar » regorgeant d’informations pratiques sélectionnées par nos spécialistes de l’Afrique. Pour bien préparer votre voyage avant de partir et avoir un aperçu des merveilles malgaches qui vous attendent.

Que voir à Madagascar ?

Entre forêts luxuriantes et terres arides, massifs de calcaires façonnés par des milliers d’années d’érosion et les plus belles plages baignées par les eaux turquoise de l’océan Indien, focus sur les sites incontournables de l’Ile Rouge.

Le Nord verdoyant

Le Nord de Madagascar se caractérise par ses îles remarquables, archipels et péninsules à la végétation luxuriante, la côte de la Vanille ou encore les Hautes Terres centrales où se dresse la capitale, Antananarivo. C’est dans cette région que l’on visite le parc national Andasibe-Mantadia, vaste forêt primaire où se cache le grand lémurien ; que l’on plonge dans les petites criques de Sainte-Marie ou de Nosy Be, pépites insulaires ; et aussi que l’on admire un spectacle dont seul Madagascar a le secret : les Tsingy rouges du massif de l'Ankarana, stupéfiante forêt de pics et d’aiguilles de calcaire parsemées de grottes, comme celle des Chauves-Souris, à ne pas manquer.

Le Sud, paysage de savane désertique

C’est dans les provinces septentrionales, plus rurales et arides, que l’on découvre l'allée des Baobabs le temps d’une balade contemplative ; les aiguilles calcaires du parc des Tsingy de Bemaraha ; le fameux massif de l'Isalo, le « Colorado malgache » que l’on explore au départ du village de Ranohira. Le long de la côte est, le canal des Pangalanes s'étend paresseusement, et sur la côte ouest, Ifaty déroule ses longues plages bordées de villages de pêcheurs Vézo, baignées par une eau idéale pour la plongée, traversée par les baleines à bosses, entre juin et septembre. Autant de sites authentiques et de monuments naturels spectaculaires.

Que faire à Madagascar lors de votre voyage ?

Mille et une activités sont possibles à Madagascar. Pour répondre à toutes les envies de tourisme, voici 10 idées et inspirations. Écotourisme, trek & aventure, hors des sentiers battus, à deux ou en famille : à vous de choisir !

1- Traverser les grands espaces sur la RN7 le temps d’un roadtrip à la rencontre des habitants des Hautes Terres en passant par les impressionnants canyons de l’Isalo

2- Découvrir Madagascar au fil de l’eau : le temps d’une croisière sur le canal du Mozambique, de Nosy Be à Ambariomena, à la rencontre des peuples des grandes vallées, ou d’une excursion en canoë dans la mangrove

3- S'initier au snorkeling et au windsurf au cœur de la réserve privée d’Anjajavy

4- Marcher au fil des tsingy colorés

5- Se balader au coucher de soleil dans l’emblématique allée des baobabs, non loin de Morondava

6- Observer le ballet majestueux des baleines à bosse, de juin à septembre, au large des côtes de Madagascar

7- Partir en trek le long de la côte est malgache et dans la forêt primaire, pour apprécier la richesse de la faune et la flore sauvages, dont les emblématiques lémuriens vari roux, endémiques à Madagascar

8- Rencontrer les habitants et artisans au cœur des villages, admirer l’art malgache et plonger dans les croyances et cultes d’antan lors de moments de partage avec un peuple souriant et accueillant

9- Clôturer en beauté son circuit sur les plus belles plages, de Madagascar, dans le fabuleux archipel de Nosy Be ou dans la baie de Diego Suarez

10- À Nosy Be, séjourner en écolodge sur une plage de sable blanc bordée entre forêt vierge luxuriante et baobabs centenaires et participer à la reforestation de la région

3 villes à découvrir à Madagascar pendant votre séjour

Carnet de voyage au fil de 3 villes à ne pas manquer, pour un séjour ou une escale. N’hésitez pas à contacter nos spécialistes : ils se font guides touristiques et vous réservent leurs bons plans, leurs bonnes adresses et les meilleures offres d’hôtels et d’excursions, pour la plus belles des escapades à Madagascar.

1- Antananarivo, porte d'entrée de Madagascar

Sur les Hautes Terres centrales, Antananarivo mérite une visite avant de s'élancer sur les routes du pays. Dans la haute-ville, dépositaire de l'âme de la capitale malgache, se succèdent les palais, églises en pierre de taille, vieilles demeures à colonnades, places où les anciens souverains ont laissé leurs empreintes, dont le palais de la Reine. Dans la partie nord de la ville, le parc Tsarasaotra est reconnu comme site d'observation de l'avifaune, et à l'autre bout de la ville, le parc de Tsimbazaza est une véritable institution pour les amateurs de flore et faune endémiques.

2- Diego-Suarez, cosmopolite et chaleureuse

Ancienne cité de pirates juchée stratégiquement à la pointe nord de l’île, Diego-Suarez (Antsiranana) a perdu la grandeur du temps où elle était garnison française, mais l’empreinte architecturale coloniale demeure dans le troisième port malgache, et l’atmosphère y est fort agréable. Flânez dans les ruelles bordées de maisons pastel défraîchies, baladez-vous dans le Bazar Kelly, haut en couleur, puis faites un tour dans les environs pour découvrir sa baie superbe où se sont croisés les marins du monde entier, la deuxième plus grande de la planète après celle de Rio.

3- Antsirabe, station thermale charmante et surannée

Sur les bords du lac Ranomafana, perchée à plus de 1 400 mètres d’altitude dans les Hautes Terres, Antsirabe est constellée par une trentaine de sources thermales dont la plus grande fut découverte en 1878. Parmi ses images emblématiques : l'architecture coloniale de l'immense hôtel des Thermes, où le roi du Maroc Mohammed V passa ses années d'exil ; le centre de crénothérapie et de thermoclimatisme ; le lac Tritiva aux eaux pleines de légendes ; et ses milliers de pousse-pousse joliment décorés, principal moyen de locomotion de la région.
 
 
À lire aussi :

Chroniques malgaches