X
Du 1er juillet au 31 août notre agence sera ouverte de 10h à 18h. Nous serons fermés au public du 18 au 27 juillet, et le 3 août mais nous restons joignables par téléphone et par mail.

Informations pratiques Turquie

ou

Artisanat, bagages, monnaie et change, religion, santé... De A à Z, retrouvez toutes les informations pratiques à connaître avant votre voyage en Turquie, ainsi que nos conseils pour un tourisme plus responsable.

AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE (ATR)

Fières de l’obtention en 2020 du label le plus exigeant en France, Les Maisons du Voyage institutionnalisent leur engagement instinctif, garantie incontestable que leurs voyages sont fondés sur la qualité, la solidarité, le respect de l’environnement, des cultures et des peuples. À l’instar des dix autres tour-opérateurs français homologués, elles agissent avec leurs clients, leurs prestataires et leurs équipes pour améliorer l’impact du voyage. Pour un tourisme à visage humain, encore plus respectueux de la planète et de ses habitants.

ARTISANAT & SOUVENIRS

L’artisanat est présent partout et demeure un des piliers de l’économie. Beaucoup d’objets sont fabriqués à la main, les objets et bijoux d’or et d’argent sont confectionnés par des artisans dans de petits ateliers locaux. La main d’œuvre bon marché contribue à faire de la Turquie un leader sur le marché européen de l’or. Les tapis sont fabriqués dans tout le pays et même si la majeure partie sort désormais des grands ateliers, on peut encore trouver, dans les villages anatoliens, de toutes petites productions familiales. Il existe deux grandes familles de tapis : les ouvrages noués et les kilims, tissés à plat. Les tapis turcs affichent un grand éventail de couleurs. La plupart des ouvrages proposés à la vente sont neufs, les tapis anciens sont plus rares et plus chers. L’artisanat travaille beaucoup de matières comme le cuir, la céramique, l’onyx, la marqueterie, la verrerie, les textiles et étoffes tissés à la main, grand producteur également de vêtement de maille et de coton. Quantité d’épices, de fruits secs sont vendus au détail, la réputation des douceurs turques n’est plus à faire (halva, loukoums et autres baklavas).

Privilégiez la qualité avec les pièces artisanales produites localement par les communautés elles-mêmes. Plus chères que celle importées et fabriquées industriellement, elles sont non seulement la garantie d’un circuit court mais surtout de la pérennisation d’un savoir-faire ancestral utilisant des matières premières à proximité. Les communautés intègrent ainsi un meilleur bénéfice de leur travail sans dépendre d’un fournisseur. Préférez le règlement en monnaie locale.

Veillez à respecter le patrimoine naturel et historique des pays visités en évitant les collectes sauvages (fleurs, sable, pierres, pièces archéologies, etc.), en refusant tout achat issu du trafic d’objets d’art (en général, revendus dans la rue) ou ceux provenant d’espèces protégées.

BAGAGES

De 20 kg par personne + bagage à main. Conservez dans votre bagage cabine vos effets de valeurs (appareil photos, câbles, médicaments, papiers, etc.). En cas de retard de livraison de votre valise par la compagnie aérienne, prévoyez un petit set de secours avec vêtements et affaires de toilettes pour 24h.

Voyagez plus léger en limitant volontairement le poids de votre valise entre 15 et 20 kg. Cet effort permet de réduire la charge embarquée à bord des avions, générant des économies de carburant et par conséquent l’empreinte carbone de votre vol. Moins de vêtements, de chaussures et d’accessoires en optimisant sa tenue quotidienne, c’est possible. N’emportez que l’essentiel et gardez de la place pour rapporter des souvenirs fabriqués localement.

 

BOISSONS

Le thé est incontestablement la boisson la plus consommée en Turquie. On le boit partout : à la maison, au restaurant, en se promenant en ville et même chez le coiffeur ! La production se fait dans l’Est de la mer Noire. Si vous souhaitez en acheter, vous en trouverez dans n’importe quel bakkal (épicerie), mais pour retrouver le goût du thé que vous aurez dégusté sur place, il faudra également vous procurer la double théière (facile à trouver et bon marché). Voici la procédure : remplir le récipient inférieur d’eau, mettre le thé dans le récipient supérieur avec un peu d’eau. Porter à ébullition, puis prendre l’eau du bas pour remplir à ras bord le récipient supérieur, ajouter l’eau manquante au récipient inférieur. Enfin, porter encore une fois à ébullition. Le thé s’accompagne généralement de baklavas et/ou de loukoums.

CAPTAGE CARBONE

En leur qualité de membre labellisé de l’association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), Les Maisons du Voyage financent par le biais du programme Action Carbone Solidaire (ACS) de la Fondation GoodPlanet, l’absorption à 100 % des émissions de CO2 des déplacements aériens professionnels de leurs équipes. En 2023, le mécénat d’un fonds de dotation permettra de financer des programmes de reforestation, dont l’objectif sera d’annuler 50% des émissions de CO2 du transport aérien et terrestre de leurs clients, par leur captage dans l’atmosphère. En 2025 cet engagement sera fixé à 100%.

CHAUFFEUR

Les chauffeurs en Turquie fournissent toujours un excellent service, que ce soit en autocar ou en voiture. Ils sont en général très aguerris et sont très discrets tout en étant toujours serviables.

Nous vérifions que l’entreprise de transport respecte les règles du pays en vigueur ; notamment, en ce qui concerne les temps de repos obligatoires et le doublement de chauffeurs nécessaire à leur relais sur les longs trajets. Nous nous assurons également que ce dernier est nourri dans les mêmes restaurants et logé dans les mêmes hôtels que les passagers ou qu’il perçoit une indemnité journalière décente pour son logement et ses repas. Soyons vigilants, ensemble.

CIGARETTE

Les cigarettes sont en général vendues dans les superettes. Il est interdit de fumer dans les lieux clos. Dans les hôtels, bars et restaurants, fumer est autorisé à l’extérieur ou en terrasse lorsqu’elle est proposée.

Prévoyez un cendrier de poches. Petit et pratique, il permet de ne pas jeter ses mégots sur le sol où que vous soyez en ville. Ces derniers étant une source de pollution majeure pour l’environnement ; notamment, les océans. Et si vous voyez de nombreux mégots autour de vous dans des zones naturelles à risques, comme les plages ou la haute montagne, n’hésitez pas à les collecter dans un sachet pour les jeter dans une poubelle.

CLIMAT

La Turquie est un pays très vaste qui subit de multiples influences climatiques. Si l’on se baigne de mars à novembre à Antalya, on porte également un anorak dans l’intérieur du pays dès le mois de novembre.

EAU

Il est fortement conseillé de ne pas boire de l’eau du robinet.

Parfois rare, l’eau est précieuse et doit être consommée raisonnablement Préférez l’utilisation d’une gourde et de pastilles purifiantes de type Micropur, afin de réduire la consommation de bouteille en plastique qui ne sont pas ou peu recyclées en Jordanie. Il est recommandé de suivre les instructions dans les hôtels, pour mieux la préserver (douche, chasse d’eau, etc.).

ÉNERGIE

Électricité 220 volts. En Turquie on utilise des prises de type F, vous n’avez pas besoin d’un adaptateur.

Adoptez les mêmes gestes d’économie d’énergie que dans votre quotidien : réduire la climatisation ou le chauffage dans votre chambre, éteindre les lumières en sortant, ne pas laisser vos appareils électroniques branchés une fois la charge de la batterie complétée, privilégiez les escaliers à l’ascenseur quand cela est possible ; notamment, à la descente.

Batterie solaire : si vous souhaitez capter l’énergie gratuite et durable du soleil, la batterie solaire est l’accessoire parfait. On la trouve dans les magasins spécialisés à moindre coût, un mousqueton est pratique pour l’attacher à votre sac à dos et la recharger tout en visitant… Elle permet de recharger régulièrement votre smartphone et votre appareil photos et pourra être utilisée lors de votre retour quand le soleil brille en France…

GASTRONOMIE

Contrairement à une idée reçue, les spécialités turques sont peu épicées. Seuls les plats d'origine arabe sont piquants (sud-est), dans les régions du centre, du nord et de l'ouest de la Turquie, on préfère conserver la saveur des aliments. Les viandes et le poisson, sont généralement grillés et non mijotés. Évidemment, le kebab, mondialement connu est également présent. Il se décline sous plusieurs formes, avec par exemple le Sis kebab, une brochette d'agneau grillé. Parmi les spécialités turques, ne manquez pas les fameux mezzés servis dans les restaurants Meyhane : des entrées ou hors d'œuvres typiquement méditerranéens généralement servis froids, accompagnés de raki, boisson turque anisée à 45°.

Privilégiez la gastronomie traditionnelle, qui permet aux ingrédients locaux en circuit court d’être utilisés en majorité. Au petit-déjeuner, en général servi sous forme de buffet, préférez les fruits locaux, les pains fabriqués sur place et les céréales locales aux aliments importés de l’étranger.

Luttons tous ensemble contre le gaspillage alimentaire : durant nos voyages en groupe, si vous estimez que les portions sont en inadéquation avec votre appétit, veuillez en informer votre guide qui pourra donner des directives aux restaurants suivants. Si votre repas est servi sous forme de buffet, privilégiez toujours les plats et ingrédients locaux et préférez les petites portions en les répétant pour éviter tout gaspillage.

GESTION DES DÉCHETS

Les déchets courants doivent toujours être jetés dans les poubelles. Ceux qui ne sont pas biodégradables (sacs plastiques, piles, plaquettes de médicaments, tubes et pots de crèmes cosmétiques, etc.) doivent être rapportés en France, la Jordanie ne possédant pas les infrastructures nécessaires au recyclage. Le tri commence à être opéré dans certaines villes ou sites touristiques. Respectez alors scrupuleusement les consignes de tri dont les codes couleurs peuvent différer des nôtres.

La majorité des guides francophones n’ont jamais séjourné dans notre pays et ont appris notre langue à l’école, à l’Alliance française ou au cours de leur formation professionnelle. Leur maîtrise peut être inégale. Soyez indulgents à cet égard et respectueux de leur effort pour maîtriser notre langue complexe.

Sauf quelques exceptions, tous les guides sont indépendants et employés pour des missions variables en durée. Leur rémunération est donc fixée selon un barème national. Nous sommes attentifs au fait qu’ils soient logés dans les mêmes hôtels que les passagers ou perçoivent une indemnité journalière décente. Soyons vigilants, ensemble.

HORAIRES

+1 heure par rapport à la France toute l’année, quand il est 12h00 à Paris, il est 13h00 en Turquie. Les administrations et les banques sont fermées le samedi et le dimanche. Les magasins ouvrent généralement tous les jours de 9h à 19h, sauf le dimanche (excepté les centres commerciaux qui sont ouverts 7jours/7) Les bureaux et la poste ouvrent et ferment un peu plutôt.

LANGUE

Le turc est évidemment la langue officielle de la Turquie. Les origines sont ouralo-altaïques. En 1928, les caractères latins ont remplacé l'alphabet arabe. La langue a favorisé l'unité du pays après la guerre d'indépendance menée par Mustafa Kemal Atatürk de 1919 à 1922. Sous l'Empire, les langues reconnues étaient nombreuses, mais la plupart n'étaient utilisées que localement. Seuls l'ottoman, le grec, l'arménien et le français étaient parlées sur presque tout le territoire. Actuellement, il reste environ 50 langues parlées, mais l'État turc met du temps à reconnaître des droits particuliers aux différentes ethnies. Le grec, l'arménien et le français bénéficient toutefois d'un statut spécial et sont officiellement reconnues en Turquie. Mais on parle aussi beaucoup d’autres langues comme le laze, le rom, le polonais, le gréco-karaïte, le kurde, l'araméen, l'arabe, le bulgare, le syriaque, le russe, l'ossète, le tade, l'abkhaze, le pomak, le yidish, le ladino, etc.

MONNAIE & CHANGE

La devise nationale turque est la livre turque (TRY) Turk Lirasi, ou Lira.

À titre indicatif : 1€ = 30 TRY environ.

Changer plutôt votre argent sur place, vous pouvez en effet importer en Turquie autant de devise étrangères que vous le souhaitez. Vous pouvez également régler vos dépenses importantes avec une carte de crédit. Toutes sont acceptées chez de nombreux commerçants et dans les hôtels et restaurants de bonne catégorie. La carte Visa est la plus répandue. Noter également que les euros sont acceptés dans la majorité des boutiques et hôtels, toutefois la monnaie pourra vous être rendue dans la monnaie locale.

Le marchandage se pratique partout où les prix ne sont pas explicitement affichés. Une règle importante : prendre son temps, ne pas se précipiter pour effectuer les achats et faire le tour des boutiques.

RELIGION

L'islam est la religion dominante en Turquie, environ 60 % de la population est de religion musulmane. Bien qu'ayant des racines chiites, les alévis forment un groupe religieux bien à part et représentent entre 25 et 30 % des Turcs, ils sont divisés en deux branches principales : les Nusaïri et les Kilzilbas. La population chrétienne qui a fortement diminué à partir de 1923 augmente depuis quelques années mais ne dépasse pas les 10 %. C'est dans l'Est du pays et dans les grandes agglomérations que vivent la plupart des chrétiens d'Orient (jacobites, chaldéens, melkites, maronites, nestoriens), mais la plus grande communauté est sans aucun doute arménienne grégorienne. Les orthodoxes byzantins (Romains, dit Grecs), sont toujours présents à Istanbul et sur les îles des mers de Marmara et de l’Égée.

Dans la province d'Antioche, on trouve également des Arabes dépendants du patriarcat constantinopolitain. Les orthodoxes des Églises autocéphales (Turcs, Serbes, Macédoniens, Russes, Albanais, Bulgares, Géorgiens) vivent plutôt en ville. Les églises occidentales sont représentées dans tout le pays (catholiques, protestants), mais ne représentent qu'un faible pourcentage de la population turque. Les juifs ne sont présents que dans les villes (Istanbul, Brousse, Ankara, Çanakkale, Edirne, Antioche, Izmir). Cependant, même si la religion donne une identité culturelle au pays, elle n’empiète pas sur la vie de cet état laïc.

SÉCURITÉ

Contrairement aux idées reçues, les grandes villes turques sont parmi les plus sûres d’Europe. La présence policière est très dissuasive. L’Est du pays est en train de retrouver son calme : à proximité des frontières avec Iran, Arménie, Irak et Syrie, les militaires sont très présents.

TÉLÉPHONIE & WIFI

Pour téléphoner de / vers PARIS

FRANCE / TURQUIE composez le 00 + 90 + l’indicatif de la ville et le numéro de votre correspondant.

TURQUIE / FRANCE composez le 00 + 33 + le numéro de votre correspondant sans le 0.

Le réseau des portables est très développé.

TOILETTES TURQUES

Tout le monde connaît les toilettes à la turque. Il en reste encore beaucoup dans le pays, surtout dans les lieux publics, rarement dans les restaurants, et plus du tout chez les particuliers.

VÊTEMENTS

Prenez des affaires confortables de demi- saison pour la journée, des lainages pour le matin ou la fin de la journée. Emportez des chaussures de marche (pensez pour les femmes à emporter un foulard ou écharpe pour la visite des mosquées).