Chine : la sinisation des religions

Chine : la sinisation des religions

La politique de « sinisation » des religions chrétiennes et musulmane se poursuit avec fermeté ces dernières années. Et le Parti-État instrumentalise le renouveau bouddhiste dans le cadre de son softpower. Au Tibet comme au Xinjiang, les religieux suivent des « formations » idéologiques pour devenir « patriotiques ». Depuis le discours du président Xi Jinping en octobre 2017, la « liberté de culte » encadrée par le Bureau des religions du Conseil d’État est restreinte. Et la campagne de démolition de nombreux monuments et sites religieux construits « illégalement » se poursuit depuis 2012.

Informations pratiques

Intervenant Sinologue, journaliste, Alain Wang est l’auteur de Les Chinois, de Géopolitiquement correct et incorrect, éditions Taillandier, et de La Chine nouvelle, la Petite encyclopédie, Larousse, 2012. Traducteur des livres du Dalai Lama pour Plon. Rédacteur en chef d’Asia Magazine de 2007 à 2009. Il enseigne à Centrale Supélec et à l’Institut français de la mode.

Tarif 10 € - Réservation indispensable (nombre de places limité).

Abonnement annuel 60 € pour 8 conférences - 50% de réduction pour les étudiants

Où ? 76 rue Bonaparte 75006 Paris
Tel. 01 40 51 95 00

3 raisons de choisir
Les Maisons du Voyage

Des propositions pertinentes quels que soient le budget et la destination

Une agence de voyage créative, tout un univers dédié au voyage

Un service personnalisé du premier contact jusqu'au retour