Escale à Khiva

Escale à Khiva

Que voir à Khiva?

Sur les traces d’Alexandre le Grand, Gengis Khan, Tamerlan ou Marco Polo, les anciennes routes caravanières, terres d'échange entre l'Asie et l'Europe, traversent l’Ouzbékistan avant de franchir le désert en direction de l'Iran et recèlent quelques-uns des plus beaux joyaux d’Asie centrale, dont Khiva fait partie. Ultime étape des marchands chargés d'épices, parfums, pierres précieuses, soieries, ambre et fourrures, l’antique cité semble sortie des Mille et une Nuits. Son cœur dévoile des édifices fastueux qui brillent de leur faïence turquoise, des palais, mosquées, caravansérails, medersas et bazars parfumés égrainant leurs belles maisons de thé et leurs venelles sinueuses. Focus sur les visites incontournables.

Scintillante d’or bleu, l’oasis de Khiva, avec son écrin retranché derrière de hautes murailles de brique, met en lumière le génie des cultures sur ces terres parcourues par les routes de la Soie.

Itchan Kala, la forteresse intérieure

C’est à Itchan Kala que l’on peut découvrir les trésors de la ville. La forteresse intérieure, retranchée derrière de hautes murailles de brique, est élevée au rang de musée historique d’État. Pour s’émerveiller devant les décors de majoliques et les colonnes en bois des iwans parmi les plus beaux d’Asie centrale, cap sur Tachkhaouli, mélange d’architecture urbaine et rurale.

Ce « palais de pierre » dissimule une salle d’audience, des bâtiments administratifs, des appartements royaux et un harem, tous élégamment décorés par les meilleurs artistes du XIXe siècle.

Pour plonger dans une atmosphère de calme invitant à la méditation, rendez-vous à la mosquée du Vendredi (Juma Masjid) et la surprenante forêt de colonnes de bois sculpté de sa grande salle. L’occasion d’admirer son minaret élancé, avant de contempler celui de Kalta Minor, situé à l’angle de la médersa Mohamed Amin Khan, entièrement parée de faïence verte et bleue. Mais le symbole de Khiva, c’est la silhouette élégante du plus haut minaret de la ville (56 mètres), Islam Khodja, d’où l’on embrasse le panorama jusqu’au désert alentour.

Minarets, palais et mausolées

Après avoir visité le palais de Nouroullah Bey, construit quelques années avant la révolution russe et témoignant du mariage subtil entre le style oriental et les influences impériale russe et européenne, il est temps de faire un tour dans les lieux de pèlerinage de la ville. C’est en l’honneur de l’artisan Makhmoud, qui a reçu le titre de « Pakhlavan » pour ses exploits sportifs, que le mausolée de Pakhlavan Makhmoud a été édifié. Le mausolée de Seyid Alaouddine, l’un des plus anciens monuments de Khiva, construit au XIVe siècle à l’époque de la « Horde d’Or », est admirable par les carreaux vernissés bleu et blanc du tombeau et ses motifs végétaux en reliefs.

Voyage Khiva

Laissez-vous envoûter par nos circuits et séjours à Khiva, ville-musée sortie des terres vertes de l’oasis de Khorezm, ou préparez votre voyage sur mesure avec nos conseillers experts

Découvrir
3 raisons de choisir
Les Maisons du Voyage

Des propositions pertinentes quel que soit le budget

Une agence créative, tout un univers dédié au voyage

Un service personnalisé du premier contact jusqu'au retour