Une vallée des rois péruvienne

Circuit accompagné - 12 jours / 10 nuits À partir de 3 390 €*

01 53 63 13 40

Une vallée des rois péruvienne

Circuit accompagné - 12 jours / 10 nuits
Présentation
Présentation Itinéraire Hébergement Budget

Vous rêviez d’aller au Pérou, mais ne pouviez pas à cause de l’altitude ? Ce voyage vous offre la possibilité d’enfin exaucer ce vœu, en vous dévoilant des trésors bien cachés derrière l’icône souveraine du Machu Picchu. On l’imagine rarement mais le monde inca peut aussi être abordé près de Lima, grâce à ses anciennes colonies littorales. Et sur cette même côte désertique et prodigieusement poissonneuse, s’étaient déjà fixées depuis le VIIème siècle avant notre ère, des sociétés très élaborées. Paracas, Nazcas, Mochicas et Chimus, découvrez leur fabuleux héritage qui au fil des mausolées excavés depuis la fin des années 80, ne cesse d’exciter l’imagination des plus grands archéologues. Entrez dans cet univers fascinant et laissez galoper la vôtre…

Voyagez en petit groupe limité à 20 participants

JOUR 1 : FRANCE / LIMA
JOUR 2 : LIMA
JOUR 3 : LIMA / PACHACAMAC / PISCO / PARACAS
JOUR 4 : PARACAS / ILES BALLESTAS / HUACACHINA / ICA / NAZCA
JOUR 5 : NAZCA
JOUR 6 : NAZCA / TAMBO COLORADO / LIMA / TRUJILLO
JOUR 7 : TRUJILLO / HUANCHACO / CHAN CHAN / TRUJILLO
JOUR 8 : TRUJILLO / EL BRUJO / PACASMAYO / CHICLAYO
JOUR 9 : CHICLAYO / TUCUME / LAMBAYEQUE / CHICLAYO
JOUR 10 : CHICLAYO / HUACA RAJADA-SIPAN / LAMBAYEQUE / CHICLAYO
JOUR 11 : CHICLAYO / LIMA / PARIS
JOUR 12 : Arrivée en France.

Découvrez ci-dessous les liens des extensions proposées pour ce voyage:

"Les plages de Mancora, à partir de 990 €"

JOUR 1 : FRANCE / LIMA

Vol direct Air France à destination de Lima. Arrivée dans la capitale. Accueil par votre accompagnateur francophone et installation à l’hôtel.

JOUR 2 : LIMA

Matinée de découverte du centre historique de l’ancienne « cité des rois », la majestueuse place d’Armes bordée de prestigieux monuments, puis le monastère « San Francisco », bijou d’architecture coloniale. Déjeuner au cœur des jardins d’une ancienne hacienda, qui accueille aujourd’hui l’admirable musée Larco. L’occasion de déguster la célèbre « Causa a la Limeña », un délice seulement réalisable avec de la pomme de terre jaune du Pérou. L’après-midi, comme une parfaite introduction à votre périple culturel, visite de cette collection unique d’œuvres d’art précolombiennes, la plus vaste exposée au Pérou.

JOUR 3 : LIMA / PACHACAMAC / PISCO / PARACAS

Route vers le sud de la ville, où s’érige l’un des sites les plus importants de l’histoire du Pérou, Pachacamac, d’ailleurs candidat sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit du sanctuaire majeur de la côté péruvienne, le prestige de l’oracle de Pachacamac attirant des pèlerins dès le VIIe siècle depuis les Andes centrales sous l’influence Wari, culture andine alors dominante. On lui attribuait même le pouvoir de faire trembler la terre d’un simple mouvement de la tête… Entre les XIe et XVe siècles, les seigneurs Ychma, en font leur capitale et l’embellissent de temples et pyramides en adobe. C’est alors que les Incas, colonisant le territoire, s’y établirent en imposant leur culte, tout en amplifiant la fréquentation du sanctuaire grâce au réseau routier du « chemin de l’Inca ». Elle perdurera jusqu’à l’arrivée des Espagnols. Aujourd’hui ce vaste site archéologique qui s’étend sur 600 hectares, permet de prendre l’ampleur du sanctuaire, bien que les monuments régulièrement en fouille soient difficilement accessibles, comme le célèbre Acclahuasi, « maison des filles choisies ». En revanche le nouveau musée de site vaut à lui seul une visite, la superbe muséographie très moderne permettant d’aborder l’impressionnante aura de l’idole de Pachacamac, que l’on voit représentée sur un magnifique totem. Le parcours au long de cette superbe collection d’objets d’art trouvés lors de fouilles, nous éclaire sur les cultures successives qui prirent le contrôle du sanctuaire. Continuation vers le sud afin de rejoindre la ville de Pisco, centre viticole du Pérou, où se produit l’alcool du même nom. Après un déjeuner de spécialités de la mer, visite d’une cave et dégustation. Arrivée à Paracas au bord du Pacifique.

JOUR 4 : PARACAS / ILES BALLESTAS / HUACACHINA / ICA / NAZCA

Navigation vers l’archipel des Ballestas, où se concentrent des colonies de mammifères et d’oiseaux marins, grâce aux eaux froides qui regorgent de plancton, base de toute la chaîne alimentaire. Manchots et otaries se disputent le titre du plus attendrissant. Route à travers le désert pour rejoindre l’oasis de Huacachina pour un déjeuner dans un cadre étonnant entre dunes de sable et palmeraie. Arrivée à Ica, grande cité agricole pour une visite du « Museo Histórico Regional ». Sa collection, qui couvre une longue période jusqu’aux Incas, présente de superbes pièces de « fardo », manteau funéraire paracas, civilisation développée dans la région de 900 avt JC. à 200 de notre ère, ainsi que de superbes céramiques nazcas.

JOUR 5 : NAZCA

Journée dédiée à la culture nazca, postérieure aux Paracas, dont l’apogée serait datée de 200 à 600 de notre ère. Survol en petit avion des célèbres et toujours mystérieuses géoglyphes gravées dans la pampa désertique. Destinées à être lues depuis ciel par les dieux, elles serviraient aussi de tracé processionnel lors de rituels sacrés. Puis, départ dans le désert afin d’approcher cette brillante société américaine au-delà du mythe de ses « lignes ». L’aqueduc d’Ocongalla est un parfait exemple du chef-d’œuvre d’hydrologie, qui permit aux « maîtres de l’eau », d’asseoir leur développement et ainsi se maintenir au pouvoir. Quant au site archéologique de Cahuachi, encore en fouilles, il regroupe les pyramides de sable de leur capitale religieuse, qui aurait connu une occupation majeure au IVe siècle. Enfin, l’étonnante nécropole de Chauchilla a permis de révéler que les Nazcas étaient aussi maîtres dans l’art de la momification.

JOUR 6 : NAZCA / TAMBO COLORADO / LIMA / TRUJILLO

Retour vers Lima avec une escale au site archéologique inca de Tambo Colorado. Un « tambo » était traditionnellement un relais pour les « Chaskis », messagers-coureurs sur le fameux « Qhapaq Ñan », le chemin de l’Inca. Ils ont ici adapté leur architecture à l’environnement en choisissant une construction en terre crue en l’absence de carrière. Cette petite cité bien conservée, autrefois colorée en rouge, permet de saisir les fondamentaux de l’urbanisation inca. Arrivée à Lima et envol vers Trujillo au nord du pays. Entrée dans l’univers pré-inca où l'océan fertile, grâce au courant froid de Humboldt, a permis l'installation et le développement de sociétés hautement organisées, dont la plus prestigieuse reste la civilisation Mochica (-100 avt. JC à 600 de notre ère). Malgré l'environnement désertique, cette mer nourricière complétée par l'eau douce en provenance des Andes, contribua à l’avènement de puissants royaumes qui établirent des grandes cités de sable que l'on redécouvre aujourd'hui. C’est ici que les plus prolixes fouilles de l'archéologie mondiale à la fin du XXe siècle, ont révélé le faste funéraire de ces grands seigneurs, source inouïe de connaissances, mais encore voilées de mystères…

JOUR 7 : TRUJILLO / HUANCHACO / CHAN CHAN / TRUJILLO

Découvrez Trujillo, l’une des plus jolies cités coloniales du Pérou, pur héritage de l’Espagne de la Conquista. Fondée au XVIe siècle, elle se singularise par la vivacité des couleurs et les grilles en fer forgé de ses anciens palais. A la visite d’une « casona » remarquez les fastes de l’oligarchie espagnole d’alors. Au sud de la ville accédez à l’ancienne « capitale » mochica, où trônent au pied de la montagne sacrée du « Cerro Blanco », le temple majeur de la culture mochica, la pyramide de la Lune. On y découvre que la technique de superposition architecturale à chaque avènement royal, a permis la conservation de superbes bas-reliefs polychromes, dont certains représentent le terrible dieu « décapiteur » Ai-Apaec. Ici, sous l’œil du chef suprême, se déroulaient des cérémonies rituelles souvent accompagnées de sacrifices, notamment lors d’épisodes climatiques exceptionnels. Quant aux pièces précieuses exposées dans le magnifique musée du site, elles mettent en exergue les croyances surnaturelles, animaux, végétaux ou quatre éléments, tous prennent vie grâce à la maîtrise de céramistes hors pair. Continuation vers le village de Huanchaco au bord du Pacifique afin d'aller à la rencontre d'une communauté de pêcheurs. A l'occasion d'une démonstration de fabrication d'un « caballito de totora", littéralement le petit cheval en roseau, qui sert depuis la période pré-inca comme embarcation de pêche, les membres de la communauté vous présentent leur savoir-faire ancestral et leur réalité actuelle. Déjeuner de spécialités de la mer dans le village. Visite de Chan Chan, l'ancienne capitale chimu, puissant royaume postérieur aux Mochicas avant sa conquête par les Incas. Construite en bord de mer à partir du XIIIe siècle, elle est la plus grande cité en terre crue du continent. La décoration géométrique épurée, inspirée par l’environnement maritime, étonne par son unité et sa modernité. Excellents pêcheurs grâce à l’invention du « caballito », hydrologues inventifs et grands commerçants, les Chimus héritèrent aussi du talent d’orfèvres des Mochicas et Lambayeques (ou Sicans).

JOUR 8 : TRUJILLO / EL BRUJO / PACASMAYO / CHICLAYO

Route vers le nord sur la mythique Panaméricaine. Grâce à la richesse des découvertes archéologiques de ces trente dernières années, la "ruta mochica" est aujourd’hui l’une des axes majeurs du monde précolombien. En 2006 au cœur de la pyramide Cao Viejo du site d’El Brujo, fut découverte la tombe inviolée d’une jeune femme mochica que l’on nommera « la Señora de Cao ». Les insignes et les emblèmes de son trousseau funéraire (couronnes, diadèmes, massues, ornements de nez, colliers etc.) ainsi que les tatouages (serpents et araignées) sur son corps momifié parfaitement conservé, révélèrent son statut de haute dirigeante, fait inédit dans l’Amérique préhispanique. Datée du début du IVe siècle, à l’apogée mochica, le mausolée de cette grande prêtresse fut longtemps vénéré. Après le parcours dans la pyramide, notamment autour du tombeau encore décoré de fresques polychromes, le superbe musée permet d’admirer le trésor excavé. Notamment les ornements de nez en or et argent symbolisant la dualité, sacrée chez les Mochicas. Son corps repose à l’abri d’une salle dédiée permettant de voir ses saisissants tatouages. La science a permis de reconstituer en 3D le visage de celle qui restera pour toujours, la première prêtresse-dirigeante américaine connue et révolutionna les connaissances sur la culture mochica. Escale à Pacasmayo, port de pêche pour le déjeuner et arrivée à Chiclayo.

JOUR 9 : CHICLAYO / TUCUME / LAMBAYEQUE / CHICLAYO

Passage par le grand marché central de la ville, bien organisé par secteurs il permet de prendre part à la vie locale. Chiclayo étant un bastion péruvien des croyances surnaturelles, la partie consacrée à la « sorcellerie » et aux remèdes en tout genre est à ne pas manquer. Rencontre avec un « curandero » pour aborder cette réalité. Le reste de la journée sera consacrée à l’époque sican (ou lambayeque), culture postérieure aux Mochicas, développée entre 750 et 1 150 apr. JC., qui sera absorbée par les cultures chimu puis inca. La genèse de cette nouvelle société débute avec l’arrivée par la mer d’un roi légendaire, Naylamp, qui deviendra le nouveau dieu tutélaire. Première escale au site monumental de la vallée des pyramides de Tucume, ancienne capitale initiée à partir du VIIIe siècle. Sur 220 hectares, vingt-six structures en terre, héritage des structures palatiales en adobe de l’élite sican. Bien qu’ils aient beaucoup souffert des épisodes d’El Niño, ces désormais hauts tumuli de sable présentent à leur base, certains bas-reliefs aux figures hybrides expressives, notamment sur la Huaca Las Balsas. Le musée très moderne, permet de parfaitement visualiser et décoder, les complexes décorations narratives des céramiques funéraires. Retour à Lambayeque pour une visite des salles consacrées à la découverte en 2011 de la chambre funéraire datant du XIIe siècle, de la « Prêtresse de Chornancap ». Cette lointaine alter-ego de la « Señora de Cao », conforte l’idée qu’un pouvoir semi-divin fut transmis de femmes en femmes durant des centaines d’années, formant une élite dirigeante féminine, inédite dans tout le monde préhispanique américain. Ce site de la Huaca Chonancap, proche de la côte, a permis de saisir la mise en scène rituelle de la fermeture du tombeau. Décédée à 45 ans, elle fut retrouvée dans une position assise, accompagnée de huit personnes. Son trousseau funéraire, comme les décorations d’oreilles en or ou les colliers de spondyle, coquillage orangée parmi les matériaux les plus précieux de l’époque, font preuve de son statut de haute dignitaire de la théocratie sican. Tout comme la « Dame de Cao » son visage a été scientifiquement reconstitué en 3D. Retour à Chiclayo.

JOUR 10 : CHICLAYO / HUACA RAJADA-SIPAN / LAMBAYEQUE / CHICLAYO

Journée consacrée à ce que l’on considère comme le détonateur qui révéla au monde la grandeur de la civilisation mochica. Pour la première fois en 1987 fut découverte une nécropole ignorée des "huaqueros" (les pilleurs de tombes), qui allait s’illustrer comme le trésor funéraire connu le plus fabuleux de tout le continent, souvent comparé à celui de Toutankhamon. Il fut aussi une source inouïe de savoir sur cette culture alors méconnue. En premier lieu visite du site de la Huaca Rajada-Sipan, l’ancienne pyramide où furent excavées jusqu’à 2010, un total de seize sépultures de dignitaires ayant vécu à diverses périodes. Reconstituées, elles permettent de saisir les codes du rituel funéraire. La plus richement décorée est sans nul doute celle du « seigneur de Sipan », la plus haute personnalité mochica connue à ce jour. Roi-prêtre-guerrier divinisé, il régna aux alentours du IIIe siècle de notre ère. A aussi été trouvée dans la tombe n°3, ce que les tests ADN révèleront comme son ancêtre direct, le « vieux seigneur de Sipan », évoquant ainsi des dynasties régnantes. Le musée créé en 2009 est consacré aux objets trouvés dans les trois dernières tombes fouillées (14, 15 et 16). Déjeuner autour du fameux « arroz con pato a la chiclayana », un délice à base de canard. En complément du site du matin, visite à Lambayeque de l’un des plus beaux musées d’Amérique latine, le prestigieux "Museo Tumbas Reales". Il est consacré à la fabuleuse collection d’orfèvrerie trouvée dans les tombes de la Huaca Rajada-Sipan. Parfaitement mise en lumière, la sophistication de ces somptueuses œuvres d’art en or, argent, spondyle, turquoise, nacre et lapis-lazuli, révèle toute la pompe utilisée par les hauts dignitaires mochicas. Dans cette profusion de pièces d’orfèvrerie (coiffes, pectoraux, colliers, bracelets, sceptres...) d’une beauté à couper le souffle, on saisit le haut savoir-faire des orfèvres mochicas. Retour à Chiclayo.

JOUR 11 : CHICLAYO / LIMA / PARIS

Envol à destination de Lima. Découverte du quartier nord de la ville proche de l’aéroport, Callao. Méconnue, cette ville dominée par le plus grand port du pays, fut créée au XVIème siècle par les Espagnols, dont témoignent certaines rues du joli quartier de Chucuito, où l’on trouve également de belles cabanes de pêcheurs bigarrées et la plus grande forteresse à la Vauban du pays. Enfin, déjeuner sur la Punta, zone balnéaire pour un dernier ceviche face à la mer. Envol à destination de Paris sur vol direct Air France ou début de votre extension sur les plages de Mancora.

JOUR 12 : Arrivée en France.

  • Le prix comprend

    Les vols Paris/Lima/Paris sur vols directs Air France, les vols directs Lima/Trujillo-Chiclayo/Lima sur Latam Airlines, les taxes aériennes et la surcharge transporteur, la pension complète du petit-déjeuner du jour 2 au déjeuner du jour 11, les déplacements terrestres, les visites mentionnées au programme, les services d’un accompagnateur francophone sur place, les services de guides locaux spécialistes, l'assurance assistance.

  • Le prix ne comprend pas

    Le diner du jour 1, les boissons, les dépenses personnelles, les pourboires, l'assurance annulation (à partir de 2,5 % du montant total du voyage), le supplément chambre individuelle de 520 €, le départ de villes de Province, de Suisse, de Belgique  (veuillez nous consulter).

  • Conditions particulières

    De 10 à 20 participants

    Départs 2019: du 6 au 17 octobre et du 3 au 14 novembre.

    Découvrez ci-dessous les liens des extensions proposées pour ce voyage:

    - Les plages de Mancora, à partir de 990 €

    Vous souhaitez en savoir plus sur l’engagement responsable des Maisons du Voyage ? Cliquez ici. Vous souhaitez calculer et compenser vos émissions carbone avec notre partenaire Fondation GoodPlanet ? Cliquez ici.

     

Avis voyageurs

Réservez ce voyage et soyez le premier à nous faire part de votre expérience

Culture & voyage

Découvrez le premier hors-série Voyage du Figaro
Partenariat Du 18 novembre au 31 décembre 2019

Destination nature pour ce numéro : Beautés polaires, désert austral, jungle et rivages des antipodes… Le monde sauvage en douze itinéraires d’exception.
Namibie, Canada, Costa Rica, Australie : plus que des voyages, des aventures, des expériences.
40 pages de reportages photo à couper le souffle. Un véritable mode d’emploi de l’art...

En savoir plus
Images de l’Équateur et des Galápagos
Information voyageur Le 9 janvier à 18h30

Des églises baroques de Quito aux marchés colorés des bourgs andins, des fiers volcans de la cordillère à l’infini amazonien, découvrez un pays unique, encore exalté par la magie des Galápagos. Cet archipel isolé dans l’océan Pacifique, qualifié de sanctuaire par Jacques-Yves Cousteau, qui lui offrit ainsi sa plus juste définition, est une...

En savoir plus
Images du Costa Rica
Information voyageur Le 16 janvier à 18h30

Diaporama et conseils pratiques sur ce petit pays où la nature est superlative. De la sierra centrale, terres du café et du quetzal aux côtes Pacifique et Atlantique, parcourez les plus beaux parcs nationaux qui composent son paysage hors normes.

En savoir plus
3 raisons de choisir
Les Maisons du Voyage

Des propositions pertinentes quels que soient le budget et la destination

Une agence de voyage créative, tout un univers dédié au voyage

Un service personnalisé du premier contact jusqu'au retour