Informations pratiques Bolivie

Altitude

Nous attirons votre attention sur le fait que la majorité des villes et des sites d'intérêt en Bolivie se trouvent en altitude (toutefois si vous arrivez du Pérou, vous serez acclimatés) À titre indicatif: La Paz = entre 3 300m et 4 100m / Potosi = 4 050m / Salar d’Uyuni = 3 800 m / Région du Sud Lipez = entre 3 800 m et 4 600 m.

Bagages

20 kg par personne + bagages à main. Pensez à conserver sur vous effets et papiers importants (appareil photos, câbles, médicaments…). Une fiche conseil sur les procédures d’embarquement vous sera remise avec vos documents de voyage (veuillez la consulter avant de faire vos bagages).

Cartes de crédit

Dans les villes, on peut trouver des distributeurs de billets agrées Visa ou Mastercard. Dans tous les cas ne retirez jamais de grandes sommes en une fois et soyez discret... De plus vous pouvez régler vos achats avec ce moyen de paiement dans de nombreux hôtels, restaurants ou boutiques, tout débit ou empreinte devra être fait sous vos yeux (renseignez vous auprès de votre banque pour les frais prélevés à chaque opération).

Climat

Saison sèche (hiver) d’avril à novembre et saison humide (été) de décembre à mars. La période de novembre à mars est pour la Sierra (ou Altiplano) la plus chaude (de 19° à 25° la journée), mais c'est aussi la période où il y a le plus de pluies (averses). Cette période est déconseillée pour un voyage dans le sud Lipez et au Salar d’Uyuni. Sachez qu'en montagne, durant l'hiver (avril à novembre), l'amplitude des températures entre la journée et la nuit peut être très élevée (il peut donc faire très froid, surtout de juin à septembre, avec des températures négatives dès la nuit tombée et jusqu’au lever du soleil – à Potosi et dans le sud Lipez (région du Salar d’Uyuni) la température peut descendre sous la barre des -10°/–20° la nuit). L’Oriente (région de Santa Cruz) est elle tropicale avec des températures similaires au Brésil voisin.

Douane

Pour les citoyens français, un passeport valide 6 mois après la date de retour est exigé. Une carte de migration vous sera remise dans l’avion, vous devrez la remplir et la présenter à la douane en entrant et en sortant, veillez donc à bien conserver ce document dans votre passeport.
L'exportation de pièces archéologiques péruviennes est strictement interdite. Si votre vol transite par les USA, veuillez nous consulter pour vérifier la validité de votre passeport.

Nouvelle réglementation pour les Etats-Unis

Le département d'Etat américain a annoncé le 21 janvier 2016 l'entrée en vigueur de mesures restrictives pour l'entrée ou le transit sur le territoire américain.
Les personnes ayant séjourné en Iran, Irak, Soudan et Syrie depuis le 1er mars 2011 ou possédant la double nationalité de l’un de ces pays devront désormais demander un visa par la voie traditionnelle auprès des représentations consulaires américaines pour entrer sur le territoire américain. Les personnes ayant séjourné en Lybie, Somalie et Yémen, et ne possédant pas la double nationalité, devront également demander un visa par la voie traditionnelle.
Si c’est votre cas, l’obtention d’un visa est donc obligatoire même si vous êtes ressortissants de pays dotés d'un programme d'exemption de visas (ESTA).
Si vous êtes concernés, nous vous invitons à entamer cette démarche le plus rapidement possible car un délai important est à prévoir.
Les règles générales pour obtenir l'ESTA restent inchangées.

Nous vous conseillons l’achat de cadenas TSA car agrées par les autorités douanières ils permettent une ouverture facile en cas de besoin de fouille du bagage (si votre cadenas « traditionnel » est cassé, aucun recours n’est possible).

Eau

Ne buvez jamais de l'eau du robinet, à moins que l’hôtel ne vous spécifie qu’elle est parfaitement potable pour des européens. Préférez l'eau minérale en bouteille scellée (que vous pourrez acheter dans des boutiques ou stands environnants les hôtels à moindre coût) ; évitez les glaçons sauf dans les hôtels, restaurants et bars de qualité qui utilisent de l’eau purifiée (notamment ceux de nos circuits en groupes). Si vous achetez des légumes et fruits sur les marchés, veillez à les peler, quels qu’ils soient.

Electricité

110 Volts avec prises de courant parfois à fiches plates (emportez un adaptateur).

Horaires

L'heure de la Bolivie est en retard de 4h sur le méridien de Greenwich (GMT –4), c'est-à-dire de 5h sur l'horaire d'hiver Français et de 6h sur l'horaire d'été. Lorsqu'il est 12h00 à Paris, il est 7h00 à La Paz l'hiver et 6h00 l'été.

Lettres

Si vos lettres et cartes postales sont envoyées des grandes villes (La Paz, Sucre, Santa Cruz), comptez environ 1 semaine pour qu’elles parviennent à leur destinataire en France. Sinon, comptez environ 2 semaines. Un timbre coûte environ 9 bolivianos.

Médicaments

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire. Un certificat de vaccination sera demandé à l’enregistrement et / ou à l’entrée du territoire bolivien. Sachez que 10 jours d’incubation sont nécessaires à la validité du vaccin.
Si vous suivez un traitement spécifique, emportez votre propre stock. Munissez-vous également d'une trousse à pharmacie contenant des médicaments d'usage courant (pansements, désinfectant, aspirine, dérangements intestinaux, fièvres, insectifuges…). Pour le paludisme, la Bolivie est classée en zone 3 pour la partie Amazonie et l’Oriente ; traitement à la Mefloquine ou Doxycycline
Source : Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, juin 2011.

Monnaie et change

Nous vous conseillons d'emporter des petites coupures ou des chèques de voyave, en US$. L’€uro est également accepté dans les bureaux de change. Changez toujours sur place contre la monnaie locale, n’opérez pas vos paiements en dollar ou en euro. Attention ! ne jamais changer de grandes sommes à la fois et rester discrets, n’acceptez pas de billets trop abîmés et ne changez pas dans la rue. A titre indicatif, 1 Boliviano = 0.10 € environ

Photos

Les Andins n'aiment pas être photographiés, et ce, pour deux raisons : vol d'une partie de l'âme ou rites sorciers, donc préférez l'utilisation du zoom ou obtenez leur accord; dans tous les cas, merci de ne pas monnayer ou troquer vos photos avec les enfants.

Pourboires

Ils récompensent un service rendu de bonne qualité. Au restaurant, il est d'usage de laisser 10% de la note en pourboire, souvent le seul revenu du serveur, lorsque le service n’est pas inclus. Pour les circuits organisés en groupes, c'est l'accompagnateur qui centralise les pourboires destinés à remercier les guides et les chauffeurs (2 à 3 EUR/personne/jour). Pour les personnes en voyage à la carte, prévoyez environ 10EUR par jour pour le guide et la moitié pour le chauffeur.

Santé

L’entrée sur le territoire est désormais soumise à l’obligation de vaccination contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance des régions ou pays suivants : Guyane française, Brésil, Colombie, Équateur, Panama, Pérou et Venezuela. Un certificat de vaccination sera demandé à l’enregistrement et / ou à l’entrée du territoire. Sachez que 10 jours d’incubation sont nécessaires à la validité du vaccin.
Il est prudent de vérifier la validité des vaccins de Diphtérie, Tétanos et Polio ou les hépatites. En ce qui concerne le paludisme, aucun risque au-dessus de 2 000m; en revanche, si vous allez en Oriente (Santa Cruz), la prévention devient impérative (lire chapitre « médicaments »).
A propos du mal des montagnes ou "soroche", il est provoqué par une élévation trop rapide du niveau de l'altitude lorsque l'organisme n'a pas le temps de s'adapter à la raréfaction de l'oxygène. Il se traduit seulement et éventuellement par un certain malaise, une gêne respiratoire ou des maux de têtes. Toutefois, nous vous conseillons de faire un bilan avec votre médecin traitant avant le départ. Sachez que la plupart des hôtels et des bus disposent d’oxygène en cas de problème important (notion variable à vérifier sur place). Nous attirons votre attention sur le fait que la région du Sud Lipez (Salar d’Uyuni et lagunes) est sous équipée en matière sanitaire et que son accès isolé et difficile rend impossible toute intervention rapide des secours.

Info Zika

Plusieurs pays d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie sont touchés par la maladie à virus Zika. Cette maladie est transmise par les piqûres de moustiques de type Aedes. Les symptômes de la maladie (fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, état fébrile, éruptions cutanées) sont analogues à ceux observés dans les cas de dengue et de chikungunya. Il convient donc de respecter les mesures habituelles de protection (vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements). Selon un communiqué de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en date du 8 mars 2016, il ne doit y « avoir aucune restriction générale pour les voyages (…) dans les pays ou les zones » concernés.
En cas de grossesse : L’OMS conseille « aux femmes enceintes de ne pas se rendre dans des régions affectées par l'épidémie en cours due au virus Zika », estimant « alarmantes » les conclusions de recherches récentes, qui établissent notamment un lien entre le virus et des malformations du fœtus (microcéphalie). Il est recommandé aux femmes ayant un projet de grossesse, souhaitant se rendre dans des zones où sévit le Zika, d’envisager un report de leur voyage. Si elles ne peuvent ou ne veulent différer leur voyage, elles doivent renforcer les mesures de protection antivectorielles, les bonnes pratiques relatives à l’utilisation des produits insecticides et répulsifs, ainsi que consulter préalablement un médecin pour être informées des complications pouvant survenir lors d’une infection par le virus Zika.

Savoir vivre

Ne donnez pas d’argent directement aux enfants qui vous le réclameront parfois. Prévoyez plutôt de partir avec des cahiers, stylos, crayons de couleurs, feutres etc… qui pourront notamment être déposés dans les écoles ou sinon distribués en quantité égale à chacun des enfants présents, il est possible également d’offrir de la nourriture (surtout pas de bonbons mais des fruits, du pain, des biscuits, peu sucrés etc…). Ces donations ne servant pas bien entendu de paiement à la prise de photos !

Sécurité

Dans les villes (surtout à La Paz), faites très attention à vos effets personnels lorsque vous vous promenez dans les marchés ou dans les villes. Le plus simple est de laisser dans vos valises fermées à clefs – ou utiliser le coffre de votre chambre ou de la réception contre reçu - vos effets de valeurs (argent, CB, passeports etc.…) et ne partir qu’avec l’argent nécessaire pour le temps libre dont vous disposez. Evitez les ruelles peu fréquentées et les promenades nocturnes.

Taxis

Dans la majorité des cas, les prix ne sont pas déterminés par le compteur, mais fixés à l'avance et payés à la fin. En général essayez de faire appel aux services du personnel des hôtels ou restaurants qui vous hèlera un taxi reconnu.

Télécommunications

Pour téléphoner de la France vers la Bolivie, composer le 00 + 591 + indicatif de la ville + numéro de votre correspondant. Pour téléphonner de la Bolivie vers la France le 00 + 33 + numéro de votre correspondant sans le 0. Évitez d’utiliser les appels surtaxés des hôtels, préférez les nombreux centres internet disposant de téléphones à payer « au compteur ».

Vêtements

Sans prévoir de grosses chaussures de randonnée, préférez des bonnes semelles « en relief ». Prévoyez des vêtements très chauds (type polaire + coupe vent ou parka + gants) surtout de juin à septembre (température les plus froides > selon le vent 10°/15° la journée sous le soleil mais parfois négatives la nuit à partir de 3 000 m d’altitude - entre 6h et 9h ainsi qu’à partir de 17h, l’air reste frais, entre 6° et 12°). Pour Potosi et la région du Sud Lipez (Salar d’Uyuni, lagunes…) les températures peuvent passer la barre des –20° la nuit entre juin et septembre. N’oubliez pas que la plupart des hôtels sont peu chauffés, prévoyez des vêtements de nuit en ce sens pour les plus frileux. Pour la partie Oriente (Santa Cruz) des vêtements d’été et de pluie quelle que soit la saison. Aucun bijou en voyage, quel qu’il soit, même « faux » et anodin pour vous !