X
Du 1er juillet au 31 août notre agence sera ouverte de 10h à 18h. Nous serons fermés au public du 18 au 27 juillet, et le 3 août mais nous restons joignables par téléphone et par mail.

Informations pratiques Tanzanie

ou

Artisanat, bagages, monnaie et change, santé, transports... De A à Z, retrouvez toutes les informations pratiques à connaître avant votre voyage en Tanzanie, ainsi que nos conseils pour un tourisme plus responsable.

AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE (ATR)

Fières de l’obtention en 2020 du label le plus exigeant en France, Les Maisons du Voyage institutionnalisent leur engagement instinctif, garantie incontestable que leurs voyages sont fondés sur la qualité, la solidarité, le respect de l’environnement, des cultures et des peuples. À l’instar des dix autres tour-opérateurs français homologués, elles agissent avec leurs clients, leurs prestataires et leurs équipes pour améliorer l’impact du voyage. Pour un tourisme à visage humain, encore plus respectueux de la planète et de ses habitants.

ANIMAUX

Lors des safaris dans les parcs nationaux, le respect des règles environnementales est impératif. Cela inclut la limitation du temps de safari, rester sur les routes balisées, couper le moteur et éviter de marcher sur la flore locale, souvent protégée. Observer les animaux à une distance appropriée est crucial pour ne pas les perturber ni entraver une scène de chasse. Les actions telles que caresser ou nourrir les animaux sauvages sont strictement interdites, car cela peut altérer leur régime alimentaire et les rendre vulnérables aux braconniers. Il faut faire attention aux animaux sauvages et aussi ceux domestiqués, tels que les singes, les chats et les chiens, qui peuvent être agressifs et porteurs de maladies comme la rage. En cas de morsures, il est impératif de se rendre rapidement dans un centre hospitalier.

Lorsque nous proposons des activités avec des animaux, nous privilégions leur milieu naturel ou des centres de soin et de réinsertion à la vie sauvage. Nous veillons à ce que l’observation d’animaux en pleine nature ne perturbe pas leur habitat et respectons une distance adaptée à chaque espèce. Les activités proposées n'impliquent pas l'exploitation des animaux à des fins de divertissement, prévenant ainsi tout préjudice causé aux animaux.

ARTISANAT & SOUVENIRS

La Tanzanie offre un grand choix d’artisanat. Premier producteur d'ébène, il en existe sous toutes formes. La plus classique restant les fameuses statues Makonde. Vous trouverez également bijoux, lances et boucliers Masaï, des pierres précieuses (tanzanites ou malachites, en passant par les écumes de mer...), de la vannerie, des peintures d’artistes locaux et des couvertures typiques (Shuka). La vente de l’ivoire est interdite. Vous pourrez trouver de nombreuses épices sur l’île de Zanzibar : cardamone, clou de girofle, cannelle, noix de muscade.

Si le marchandage est un moyen pour créer du lien il doit être respectueux et tenir compte de la réalité économique du pays visité. Privilégiez la qualité avec les pièces artisanales produites localement par les communautés elles-mêmes. Plus chères que celle importées et fabriquées industriellement, elles sont non seulement la garantie d’un circuit court mais surtout de la pérennisation d’un savoir-faire ancestral utilisant des matières premières à proximité. Les communautés intègrent ainsi un meilleur bénéfice de leur travail sans dépendre d’un fournisseur. Préférez le règlement en monnaie locale.

Veillez à respecter le patrimoine naturel et historique des pays visités en évitant les collectes sauvages (fleurs, sable, pierres, pièces archéologies, etc.), en refusant tout achat issu du trafic d’objets d’art (en général, revendus dans la rue) ou ceux provenant d’espèces protégées (œufs d’autruche, parures d’animaux, trophées, carapaces de tortues, etc.).

BAGAGES

En règle générale, 23 kg par personne + bagage à main. Conservez dans votre bagage cabine vos effets de valeurs (appareil photos, câbles, argent, médicaments avec ordonnance, papiers, etc.). Préférez un sac souple pour les safaris que l'on peut fermer à clef à l'aide d'un cadenas. Il est important de prévoir un change en bagage à mains en cas de perte de bagages en soute.

L’utilisation de sacs en plastique de quelques types que ce soit (dont les sachets transparents autorisés par les compagnies aériennes) est interdite en Tanzanie sous peine de lourdes amendes depuis 2019. Notez également que les articles achetés à l'aéroport avant d'embarquer doivent être retirés des sacs en plastique. Les sachets en plastique transparents à fermeture à glissière, autorisés par certaines compagnies aériennes pour conserver des liquides, des cosmétiques, des articles de toilette, etc. sont eux aussi interdits.

Pour les vols intérieurs, chaque compagnie a ses règles concernant le poids de bagage total autorisé par personne à suivre : Flightlink : 20 kg bagage en soute + 5 kg bagage à mains, Precision Air : 23kg bagage en soute + 5 kg bagage à mains, Auric : 20 kg au total, Safari Airlink : 15kg au total. Des excédents bagages peuvent être demandés par la compagnie aérienne ainsi que des frais supplémentaires.

Voyagez plus léger en limitant volontairement le poids de votre valise entre 15 et 20 kg. Cet effort permet de réduire la charge embarquée à bord des avions, générant des économies de carburant et par conséquent l’empreinte carbone de votre vol. Moins de vêtements, de chaussures et d’accessoires en optimisant sa tenue quotidienne, c’est possible. N’emportez que l’essentiel et gardez de la place pour rapporter des souvenirs fabriqués localement.

BOISSONS

Bière, café, thé, jus de fruits frais, vins… Consultez notre page « Gastronomie en Tanzanie » pour en savoir plus sur les boissons en Tanzanie.

Privilégiez les bières et vins locaux aux boissons importées. Souvent moins chers, ils alimentent directement l’économie locale dans un circuit plus court d’approvisionnement.

CAPTAGE CARBONE

En leur qualité de membre labellisé de l’association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), Les Maisons du Voyage financent par le biais du programme Action Carbone Solidaire (ACS) de la Fondation GoodPlanet, l’absorption à 100 % des émissions de CO2 des déplacements aériens professionnels de leurs équipes. En 2023, le mécénat d’un fonds de dotation permettra de financer des programmes de reforestation, dont l’objectif sera d’annuler 50% des émissions de CO2 du transport aérien et terrestre de leurs clients, par leur captage dans l’atmosphère. En 2025 cet engagement sera fixé à 100%.

CHAUFFEUR

Votre chauffeur demeure avec vous tout au long du safari et est aussi votre guide ranger. Plus qu'un simple conducteur, il vous guide, cherche les animaux, décrit leur vie et leurs mœurs et agrémente la discussion de nombreuses anecdotes. Il a reçu une formation complète sur la faune et la flore et connaît parfaitement les pistes, parcs et réserves de la Tanzanie. Il s'occupe de votre enregistrement à l'hôtel, vous prête assistance en toute situation. Il vous indiquera les réglementations à suivre dans les parcs et hébergements à respecter à la lettre pour votre propre sécurité.

Les guides qui vous accompagnent sont francophones ou anglophones de façon générale. Ils connaissent parfaitement leur pays, leur culture. Certains d’entre eux sont francophones parce qu’ils sont français d’origine, d’autres ont appris la langue à l’école, à l’Alliance française ou au cours de leur formation professionnelle. Ils parlent le français couramment sans pour autant être interprètes ou parler un français parfait.

Nous vérifions que l’entreprise de transport respecte les règles du pays en vigueur ; notamment, en ce qui concerne les temps de repos obligatoires et le doublement de chauffeurs nécessaire à leur relais sur les longs trajets.

Sauf quelques exceptions, tous les guides sont indépendants et employés pour des missions variables en durée. Leur rémunération est donc fixée selon un barème national. Nous sommes attentifs au fait qu’ils soient logés dans les mêmes hôtels que les passagers ou perçoivent une indemnité journalière décente. Soyons vigilants, ensemble.

CIGARETTE

l est interdit de fumer dans les lieux publics et fermés, certains bars et restaurants.

Les lois et réglementations en matière de tabac peuvent varier d'un endroit à l'autre, il est donc important de se conformer aux directives spécifiques de la région que vous visitez en Tanzanie.

Prévoyez un cendrier de poche. Petit et pratique, il permet de ne pas jeter ses mégots sur le sol où que vous soyez en ville. Ces derniers étant une source de pollution majeure pour l’environnement ; notamment, les océans. Et si vous voyez de nombreux mégots autour de vous dans des zones naturelles à risques, comme les plages ou la haute montagne, n’hésitez pas à les collecter pour les jeter dans une poubelle.

DONATIONS

C’est une pratique bienveillante pour laquelle nos conseillers sont à votre écoute pour vous orienter le mieux possible. Par exemple : vêtements pour enfants en bon état, fournitures scolaires en bon état, médicaments avec notice (à déposer dans un centre de santé).

Ne donnez pas d’argent ni de friandises aux enfants. Préférez les fruits frais et les fournitures scolaires, en distribuant en quantité égale à chacun des présents. Ces dernières peuvent aussi être déposées dans une école. Votre guide sur place est là pour vous conseiller. Ces donations ne peuvent servir de troc pour une photo. Essayons tous ensemble de ne pas encourager la mendicité ; notamment, celle des enfants, en préférant les dons en nature aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants (si vous le souhaitez nous vous communiquerons les contacts).

EAU

Ne consommez pas l'eau du robinet (ni pour le brossage des dents). Pour les repas de nos voyages en groupe, vous pouvez tranquillement consommer salades et crudités soumises à un protocole sanitaire.

Parfois rare, l’eau est précieuse et doit être consommée raisonnablement. Ne buvez jamais l’eau du robinet et évitez les glaçons. Préférez l’utilisation d’une gourde que vous pourrez remplir grâce aux bonbonnes d’eau minérale mises à disposition dans les véhicules ou de pastilles purifiantes de type Micropur, afin de réduire la consommation de bouteille en plastique qui sont peu recyclées en Tanzanie. Il est recommandé de suivre les instructions dans les hôtels et lodges, pour mieux la préserver (douche, chasse d’eau, etc.). Il n’y a plus de plastique à usage unique dans les petits établissements hôteliers, lodges et camps mobiles et beaucoup proposent des carafes d’eau et distributeurs à disposition.

ÉNERGIE

La tension est de 220/240 V. Les prises de courant sont de type britannique (trois fiches, 2 horizontales et une verticale). Munissez-vous également d'un adaptateur universel qui vous servira pour tous vos voyages et d’une multiprise si vous utilisez des appareils électriques.

Adoptez les mêmes gestes d’économie d’énergie que dans votre quotidien : réduire la climatisation ou le chauffage dans votre chambre, éteindre les lumières en sortant, ne pas laisser vos appareils électroniques branchés une fois la charge de la batterie complétée, privilégiez les escaliers à l’ascenseur quand cela est possible ; notamment, à la descente.

Batterie solaire : le soleil est puissant en Tanzanie. Si vous souhaitez capter l’énergie gratuite et durable du soleil, la batterie solaire est l’accessoire parfait. On la trouve dans les magasins spécialisés à moindre coût, un mousqueton est pratique pour l’attacher à votre sac à dos et la recharger tout en visitant… Elle permet de recharger régulièrement votre smartphone et votre appareil photos et pourra être utilisée lors de votre retour quand le soleil brille en France…

EXPLOITATION SEXUELLE

Dénoncez-la aux autorités compétentes. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

GASTRONOMIE

La cuisine tanzanienne est très variée et correspond à un curieux mélange de cuisine indienne, portugaise, arabe et anglaise. Consultez notre page « Gastronomie en Tanzanie » pour en savoir plus sur les spécialités culinaires du pays.

Privilégiez la gastronomie traditionnelle, qui permet aux ingrédients locaux en circuit court d’être utilisés en majorité. Au petit-déjeuner, en général servi sous forme de buffet, préférez les fruits locaux, les pains fabriqués sur place et les céréales locales aux aliments importés de l’étranger. Luttons tous ensemble contre le gaspillage alimentaire : durant nos voyages en groupe, si vous estimez que les portions sont en inadéquation avec votre appétit, veuillez en informer votre guide qui pourra donner des directives aux restaurants suivants. Si votre repas est servi sous forme de buffet, privilégiez toujours les plats et ingrédients locaux (notamment, les bases de riz et pommes de terre) et préférez les petites portions en les répétant pour éviter tout gaspillage.

Pour goûter à la cuisine locale, les petits hôtels restaurants ou les petits marchés nocturnes sont idéaux. Pas de couvert à table, on mange très souvent avec les doigts, dans des plats à partager au milieu de petites tables. Agréablement installés sur des coussins de sol, vous pouvez avoir la chance de profiter d’un fond de musique live de Taraab. Si vous souhaitez porter un toast, il faut dire « Afya », ce qui signifie santé. Ne refusez pas un repas même si vous manquez d’appétit : partager un festin exprime la reconnaissance du lien vous unissant à vos hôtes. Il faut laisser un peu de nourriture dans son assiette afin de montrer que vous êtes rassasié. Dans les petits restaurants, pas de pourboire exigé, mais arrondir l’addition est grandement apprécié.

GESTION DES DÉCHETS

Depuis 2019, la loi tanzanienne interdit l’usage des sacs en plastique : se référer à la rubrique « Bagages » pour en savoir plus.

Les déchets courants doivent toujours être jetés dans les poubelles. Ceux qui ne sont pas biodégradables (sacs plastiques, piles, plaquettes de médicaments, tubes et pots de crèmes cosmétiques, etc.) doivent être rapportés en France, la Tanzanie ne possédant pas les infrastructures nécessaires au recyclage. Le tri commence à être opéré dans certaines villes ou sites touristiques. Respectez alors scrupuleusement les consignes de tri dont les codes couleurs peuvent différer des nôtres.

LANGUE

L'anglais et le swahili (langue d'origine bantoue) se partagent le statut de langue officielle et sont enseignées à l'école, ce qui rend les coutumes et la culture locale particulièrement accessibles. Le swahili est une langue très influencée et transformée par les apports des langues omani et shirazie, suite aux périodes de domination perse. S'y ajoutent un grand nombre de langues tribales et de dialectes. Chaque ethnie possède sa propre langue et il est difficile de toutes les énumérer.

Aller à la rencontre des habitants est l’un des points essentiels si l’on veut s’imprégner de la culture du pays et ainsi mieux le comprendre. Votre interlocuteur appréciera toujours votre effort pour parler sa langue, même si vous vous trouvez maladroit.

MASQUE
La pandémie nous a contraint a porté un masque chirurgical. Gardons ce bon réflexe en cas de quelconques symptômes en cours de voyage. Le porter, notamment dans les transports et lieux publics, protège de manière efficace d’un éventuel virus ceux qui nous entourent, qu’il s’agisse de co-voyageurs, chauffeurs, guides, personnel des hôtels ou des populations locales. Pensez à en emporter un stock dans votre valise.

MONNAIE & CHANGE

À titre indicatif, 1€ = 2 700 Tzs. L'unité monétaire est le shilling tanzanien (Tzs), divisé en 100 cents. Le shilling tanzanien n'est pas exportable.

Les distributeurs Visa ou Mastercard sont disponibles dans les villes : Arusha, Dar Es Salaam, Stone Town et dans les aéroports. Vous pourrez retirer uniquement des shillings tanzaniens, le montant reste limité. Vérifiez les accords interbanques afin de réduire vos frais de retrait. L’euro et le dollar américain sont très utilisés et pourront suffire pour régler tous vos achats sur place en petites coupures (billets USD datant d’après 2006).

PHOTOS

Seuls les endroits stratégiques sont interdits de filmer (aéroports, pont, gare…). Pour vos batteries, pensez à prendre plusieurs adaptateurs afin de les charger dans vos hébergements. Merci de noter que les véhicules ne sont pas tous équipés de prises électriques.

Le safari photo constitue l'attrait numéro 1 du circuit. Il faut être très bien équipé ; un zoom 80/200 est un bon compromis pour le type de photos à prendre, un 300 peut s'avérer un outil appréciable pour certains clichés. Un grand-angle et un zoom sont recommandés pour photographier les animaux.

Avant de photographier ou filmer une personne, il est indispensable de prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Si on vous demande de l’argent, ne monnayez ou ne troquez pas pour des photos avec les enfants. Évitez toute photo ayant impliqué la capture d’animaux sauvages (aigle, singe, etc.).

PLAGES

Si vous avez opté pour un séjour balnéaire, sachez que la majeure partie des plages sont publiques et non privées. Ce sera pour vous l’occasion de rencontrer les zanzibarites, assister à un retour de pêche ou rencontrer les femmes ramasseuses d’algues. L’archipel de Zanzibar propose de belles îles marquées par de longues plages de sable blanc, et une mer cristalline. À Zanzibar, l'émerveillement de l'océan Indien prend vie à travers le phénomène naturel fascinant des marées qui révélant la diversité marine de la région. Au gré des marées, les eaux cristallines reculent et dévoilent des bancs de sable spectaculaires. Au fur et à mesure que la mer se retire, les plages s'étendent, créant des paysages pittoresques où il est agréable de se promener et de se détendre. Les habitants de Zanzibar vivent en harmonie avec ces fluctuations naturelles, elles font partie intégrante de leur vie quotidienne sur cette île paradisiaque.

Les noix de coco représentent un vrai danger. Il est donc recommandé de ne pas bronzer sous un cocotier et d’éviter de passer à proximité d’un tronc.

Privilégiez la crème solaire biodégradable pour éviter de polluer les eaux. Ne laisser aucun déchet sur la plage et ramassez vos mégots de cigarette.

Lors d’une sortie en snorkeling, ne touchez pas les rochers ou les coraux et ne les ramassez pas. Mettez vos palmes dans l'eau en évitant de racler les fonds.

Les femmes ramasseuses d’algues à Zanzibar jouent un rôle central dans la vie de la communauté côtière, contribuant de manière essentielle à l'économie locale et durable tout en préservant l'équilibre naturel. Au-delà de son impact économique, leur activité alimente la cuisine locale et contribue à divers secteurs industriels. Ces femmes, symboles de résilience tissent un lien crucial entre la mer, la terre et la prospérité de Zanzibar. À Paje, elles se regroupent en coopératives, offrant la possibilité de visites pour partager et échanger, avec la chance d'acheter leurs produits cosmétiques en soutien à leurs projets. Cependant, le réchauffement climatique et certaines pressions hôtelières menacent cette culture, soulignant l'importance cruciale de les soutenir.

POURBOIRES

Ils sont soumis à votre libre appréciation et récompensent un service rendu de bonne qualité, mais ils ne doivent en aucun cas être sollicités. À titre indicatif, prévoyez environ 5 USD par jour par personne pour le guide ou 20 USD par véhicule par jour de safari pour le guide à répartir entre le nombre de participants. Il est également conseillé de prévoir 1 à 2 USD de pourboires pour les porteurs/serveurs et autres personnels des lodges (environ 2700 TZS).

SANTE & MÉDICAMENTS

Ces informations sont données à titre indicatif car seul votre médecin traitant est habilité à vous conseiller.

  • Aucun vaccin n’est obligatoire. Vérifiez la validité de votre vaccin DTP valide (Diphtérie Tétanos Polio) et éventuellement les hépatites. La vaccination contre la fièvre jaune et un traitement contre le paludisme sont cependant fortement recommandés. Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire en cas de séjour préalable dans certains pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud et est désormais valable à vie. Pour plus d’informations, consultez les services spécialisés de Médecine Tropicale. La prévention repose sur les mesures suivantes : dès la tombée de la nuit, porter des vêtements longs (bras et jambes recouverts au maximum). Appliquer des répulsifs anti-moustiques (réellement efficaces contre les moustiques tropicaux) sur les parties corporelles découvertes.
  • Emportez des médicaments d'usage courant (gel antibactérien, pansements, désinfectant, aspirine, dérangements gastriques ou intestinaux, fièvres, antibiotiques, antigrippaux, crème solaire biodégradable, humectant lèvres et yeux, etc.). À lire : le paragraphe « Donations ».
RELIGION

La diversité religieuse est présente avec une coexistence harmonieuse et un respect entre les différentes pratiques est observé. L'islam est la principale religion des habitants de la zone côtière et les archipels. À l'intérieur du pays, c'est le christianisme qui est majoritaire avec principalement des catholiques chrétiens, luthériens et anglicans. Tous les villages (à l’exception des plus petits) ont une mosquée et/ou une église. Le reste de la population est adepte des religions traditionnelles axées sur le culte des ancêtres, la terre et divers objets rituels. Il y a également des communautés hindous, siks et d’ismaéliens.

Les fêtes sont célébrées avec beaucoup de ferveur. Respectez les rites et coutumes et portez une tenue appropriée lors de visites d’églises et de mosquées - parfois le short ou bermuda ne sont pas tolérés, tout comme les épaules nues chez les femmes ; évitez les décolletés, les vêtements trop moulants en particulier sur la côte et à Zanzibar et le topless qui est interdit.

SAVOIR VOYAGER

Adaptez votre façon de voyager au pays qui vous accueille. Voyager, c’est s’ouvrir l’esprit, essayer de comprendre l’autre et accepter les différences.

Les Tanzaniens sont plutôt très polis. L’hospitalité est une valeur essentielle, les Tanzaniens aiment bien accueillir avec du thé ou des collations en signe de convivialité. Évitez de témoigner des signes d’affection en public. Il convient également de souligner l’importance des salutations et des amabilités en s’inquiétant toujours du bien-être de votre interlocuteur et de sa famille avant de demander votre renseignement.

Faites preuve d’un esprit ouvert, en essayant de comprendre l’autre : accepter les différences de votre pays hôte, respecter les mentalités locales, les durées légales de travail, les contraintes inhérentes (par exemple : savoir patienter si le service n’est pas assez rapide, supporter des temps de route parfois longs en raison de distances inévitables, de conditions météorologiques, de travaux intempestifs ou d’embouteillages, des coupures d’eau et d’électricité qui peuvent être fréquentes).

Évitez les sujets politiques avec un guide avant qu’il ne vous en parle, les critiques et remarques directes sur le pays.

SÉCURITÉ

Dans les villes, soyez toujours vigilants. Faites attention à vos effets personnels lorsque vous vous promenez librement. Laissez dans vos valises fermées à clé, ou dans le coffre de votre chambre, vos effets de valeurs, dont le passeport, et ne partez qu’avec l’argent nécessaire. Évitez les ruelles peu fréquentées, surtout lors de promenades nocturnes. Les pickpockets sont très habiles, surveillez toujours vos poches et sacs, en ville et aux alentours des aéroports.

Plusieurs lodges sont situés au cœur des parcs nationaux et réserves sans barrière, les animaux sauvages peuvent pénétrer dans leurs enceintes. Il faut être vigilants et suivre scrupuleusement les règles de sécurité (ne pas sortir seul la nuit, ne pas sortir de sa tente sans appeler la réception/les gardiens avec son talkie-walkie ou sifflet, ne pas laisser de la nourriture sur les terrasses, ne pas laisser des enfants seuls dans une tente ou jouer seuls sur la terrasse…). En safari, il faut faire preuve de patience et de discrétion, nous nous invitons dans leur habitat naturel, il faut veiller à ne pas les déranger et les observer en silence.

Certaines règles s’imposent dans le cadre de la protection de l’environnement. Écouter les conseils et directives de votre guide naturaliste : ne pas sortir des sentiers afin de ne pas perturber la vie animale ou marcher sur la flore souvent protégée, garder une distance d’observation, privilégier une atmosphère silencieuse, ne pas caresser ou nourrir les animaux.

TRANSPORT
  • Véhicules : La taille des véhicules minibus et 4x4 varie selon les voyages et dispose parfois d’un toit ouvrant ou n’a pas de fenêtre. Ce toit ouvrant et l’absence des fenêtres permettent aux passagers d'avoir une vision panoramique très appréciable, indispensable pour les photographes. (Veuillez vérifier dans votre contrat signé le paragraphe intitulé « le prix comprend » pour confirmer le type de véhicule réservé ainsi que le nombre de places prévues).
  • Route : si votre durée de voyage le permet, nos conseillers privilégient le transport par la route, plus écologique et qui offre une meilleure expérience de la vie locale, en occasionnant de belles rencontres. Pour les voyages en groupes, les compagnies avec lesquelles nous travaillons répondent à toutes les règlementations locales et au-delà. Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers. Certaines routes ne sont pas goudronnées et sont des pistes cahoteuses. En saison sèche, attendez-vous à beaucoup de poussières, en saison des pluies, de la boue et des ornières. Les chauffeurs guides sont habitués à débloquer leurs véhicules souvent enlisés, changer les roues et s’entraident avec les autres chauffeurs.
  • Taxis : dans la majorité des cas, les prix ne sont pas déterminés par le compteur mais fixés à l'avance et payés à la fin de la course. À Dar Es Salam ou Stone Town, faites appel à la réception des hôtels ou à celle des restaurants, qui vous réserveront un taxi sûr et professionnel.

Nous vous rappelons qu’il est obligatoire pour tous les passagers de boucler sa ceinture de sécurité, de porter un casque sur un deux-roues et de porter un gilet de sauvetage sur les bateaux.

TÉLÉPHONIE & WIFI

Le wifi est développé en Tanzanie. La plupart des bars, hôtels et restaurants en sont équipés. Souvent, il n’est disponible que dans les zones communes des hôtels, campements ou lodges et le signal peut être faible. Demandez le code d’accès à votre arrivée.

Les codes téléphoniques sont :

TANZANIE vers FRANCE : +33 + n° sans 0

FRANCE vers TANZANIE : +255 + n°

Penser à désactiver la fonction « données à l’étranger » de votre smartphone.

Petite astuce : télécharger l’application « Maps.me » et la carte de la Tanzanie avant votre départ pour pouvoir suivre votre itinéraire sur place et cela même hors connexion.

TOILETTES

En Tanzanie, vous noterez, parfois, un pictogramme vous demandant de ne pas jeter le papier dans les toilettes mais dans la poubelle à côté ; cela est très courant ; mais, interpellant pour des Européens non accoutumés à ce fait.

ZONES FRAGILES

L’Afrique est si étendue qu'elle présente des terrains et climats variés, parfois extrêmes, fragilisés par le réchauffement climatique. Dans une zone où le niveau des nappes phréatiques baisse constamment, minimiser l'impact de votre passage semble essentiel pour garantir un héritage naturel préservé pour les générations futures. La Tanzanie attire pour ses richesses naturelles, sa biodiversité exceptionnelle que l’on retrouve en visitant les parcs nationaux et ses réserves dédiés à la protection de la vie sauvage, dans lesquels gambade une faune particulièrement diversifiée. Lors de votre safari, nous vous remercions de prendre contact avec les rangers pour connaître les consignes de sécurité et réglementations en vigueur. Respectez la faune et l'écosystème des sites que vous traversez. Ne jetez rien hors des poubelles ; ne nourrissez, ni n’approchez pas à moins des distances autorisées les animaux.

Face à cette responsabilité, des projets durables et éducatifs ainsi que des programmes de conservation de la faune et de la flore sont instaurés, visant à protéger les habitats naturels tout en favorisant la coexistence harmonieuse entre la vie sauvage et les communautés locales.

La Tanzanie est confrontée à divers enjeux environnementaux qui nécessitent une gestion durable et des actions concertées. La déforestation, due à l'expansion des activités agricoles et à la demande croissante en bois, menace les écosystèmes forestiers et la biodiversité. Les changements climatiques ont également des répercussions, entraînant des modifications dans les schémas météorologiques, affectant les ressources en eau et accentuant les défis liés à la sécurité alimentaire.

La conservation de la faune est une préoccupation majeure, notamment en raison du braconnage, qui met en péril des espèces emblématiques telles que les éléphants et les rhinocéros. Les activités minières, bien que contribuant à l'économie, soulèvent des inquiétudes quant à leur impact sur l'environnement, notamment la dégradation des sols et la pollution de l'eau.

Face à ces défis, la Tanzanie s'efforce de renforcer ses politiques environnementales, promouvoir la gestion durable des ressources naturelles et encourager la sensibilisation du public aux enjeux écologiques. Une collaboration internationale est également cruciale pour atténuer les pressions environnementales et garantir un avenir durable pour ce pays africain riche en biodiversité.

Depuis 2019, le pays a banni la fabrication, l’importation et l’utilisation de sacs en plastique sur l’ensemble du territoire. Cette mesure s'inscrit dans leur politique visant à lutter contre les problèmes environnementaux liés à l'usage excessif du plastique.

Bien que des progrès aient été réalisés, il est essentiel de maintenir un équilibre entre le développement touristique et la préservation des ressources naturelles. La collaboration entre le gouvernement, les acteurs de l'industrie touristique, les communautés locales et les voyageurs sera cruciale pour garantir un avenir durable et éthique pour le tourisme en Tanzanie.