X
Du 1er juillet au 31 août notre agence sera ouverte de 10h à 18h. Nous serons fermés au public du 18 au 27 juillet, et le 3 août mais nous restons joignables par téléphone et par mail.

Informations pratiques Kirghizistan

ou

Artisanat, bagages, décalage horaire, monnaie et change, santé, transports... De A à Z, retrouvez toutes les informations pratiques à connaître avant votre voyage au Kirghizistan, ainsi que nos conseils pour un tourisme plus responsable.

AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE (ATR)

Fières de l’obtention en 2020 du label le plus exigeant en France, Les Maisons du Voyage institutionnalisent leur engagement instinctif, garantie incontestable que leurs voyages sont fondés sur la qualité, la solidarité, le respect de l’environnement, des cultures et des peuples. À l’instar des dix autres tour-opérateurs français homologués, elles agissent avec leurs clients, leurs prestataires et leurs équipes pour améliorer l’impact du voyage. Pour un tourisme à visage humain, encore plus respectueux de la planète et de ses habitants.

ARTISANAT & SOUVENIRS

Parmi les objets et les denrées à rapporter, on peut citer :

Épices : curcuma, safran (poudre et pistil), zira (cumin), coriandre, paprika…

Fruits secs : abricots, cacahuètes et amandes enrobés de sucre blanc, noyaux d’abricots secs et salés, pistaches, amandes, raisins.

Bijoux en argent, tapis et tapis brodés muraux, vêtements (écharpes et foulards en soie et coton, robes, différents chapeaux…), instruments de musique divers, objets en bois (lutrins, boîtes), en cuivre, boîtes en papier mâché, couteaux et poignards travaillés, céramiques.

En ce qui concerne les antiquités, l’exportation des objets anciens est réglementée, il est donc conseillé d’obtenir un Certificat d’Authenticité délivré par l’autorité compétente, afin que les douanes reconnaissent l’objet comme étant de production récente. Si les objets ont été réglés en monnaie locale, il est possible qu’on vous demande de présenter un reçu prouvant que vous avez changé votre argent au taux de change officiel. Certains magasins ou vendeurs ont le droit de vendre leurs produits contre des dollars ou des euros. Si les objets ont été achetés contre des dollars ou euros, demandez au vendeur un reçu mentionnant le nom du vendeur, la date de l’achat, etc. La douane peut vous réclamer ce reçu.

Privilégiez la qualité avec les pièces artisanales produites localement par les communautés elles-mêmes. Plus chères que celle importées et fabriquées industriellement, elles sont non seulement la garantie d’un circuit court mais surtout de la pérennisation d’un savoir-faire ancestral utilisant des matières premières à proximité. Les communautés intègrent ainsi un meilleur bénéfice de leur travail sans dépendre d’un fournisseur. Préférez le règlement en monnaie locale.

Veillez à respecter le patrimoine naturel et historique des pays visités en évitant les collectes sauvages (fleurs, sable, pierres, pièces archéologies, etc.), en refusant tout achat issu du trafic d’objets d’art (en général, revendus dans la rue) ou ceux provenant d’espèces protégées.

BAGAGES

De 23 kg par personne + bagage à main. Conservez dans votre bagage cabine vos effets de valeurs (appareil photos, câbles, médicaments, papiers, etc.). En cas de retard de livraison de votre valise par la compagnie aérienne, prévoyez un petit set de secours avec vêtements et affaires de toilettes pour 24h.

Voyagez plus léger en limitant volontairement le poids de votre valise entre 15 et 20 kg. Cet effort permet de réduire la charge embarquée à bord des avions, générant des économies de carburant et par conséquent l’empreinte carbone de votre vol. Moins de vêtements, de chaussures et d’accessoires en optimisant sa tenue quotidienne, c’est possible. N’emportez que l’essentiel et gardez de la place pour rapporter des souvenirs fabriqués localement.

BOISSONS

Le thé est la boisson la plus répandue, on boit du thé à tout moment de la journée, avant, pendant et après le repas. C’est aussi la première chose que l’on sert à un invité. Le thé vert chaud (zelioniï tchaï en russe) ne fait pas qu’étancher la soif et rafraîchir, il contribue également à la digestion des corps gras. Dans les foyers, le thé est parfois accompagné de halva. Avant de servir le thé, il y a toujours un rite spécial. L’hôte verse le thé dans un bol puis à nouveau dans la théière, répétant trois fois ce geste appelé kaïtarma. Cela permet, en effet, de bien faire diffuser le thé.

Privilégiez les bières et vins locaux aux boissons importées. Souvent moins chers, ils alimentent directement l’économie locale dans un circuit plus court d’approvisionnement.

CAPTAGE CARBONE

En leur qualité de membre labellisé de l’association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), Les Maisons du Voyage financent par le biais du programme Action Carbone Solidaire (ACS) de la Fondation GoodPlanet, l’absorption à 100 % des émissions de CO2 des déplacements aériens professionnels de leurs équipes. En 2023, le mécénat d’un fonds de dotation permettra de financer des programmes de reforestation, dont l’objectif sera d’annuler 50% des émissions de CO2 du transport aérien et terrestre de leurs clients, par leur captage dans l’atmosphère. En 2025 cet engagement sera fixé à 100%.

CARTES BANCAIRES

L’usage des cartes de crédit telles que Visa International, Mastercard, American Express est peu répandu hormis dans les grands hôtels, les banques et certains magasins touristiques, de même vous ne trouverez pas de distributeur automatique dans les régions les plus reculées de l’Asie centrale. Prévoyez une somme d’argent en espèces en monnaie locale pour les achats de la vie courante.

CHAUFFEUR

Les chauffeurs en Asie centrale fournissent toujours un excellent service, que ce soit en autocar ou en voiture. Ils sont en général très aguerris et sont très discrets tout en étant toujours serviables.

Nous vérifions que l’entreprise de transport respecte les règles du pays en vigueur ; notamment, en ce qui concerne les temps de repos obligatoires et le doublement de chauffeurs nécessaire à leur relais sur les longs trajets. Nous nous assurons également que ce dernier est nourri dans les mêmes restaurants et logé dans les mêmes hôtels que les passagers ou qu’il perçoit une indemnité journalière décente pour son logement et ses repas. Soyons vigilants, ensemble.

CIGARETTE

Les cigarettes sont en général vendues dans les superettes. Il est interdit de fumer ou d’utiliser sa cigarette électronique dans les lieux publics, les trains et les lieux clos. Dans les hôtels, bars et restaurants, fumer est autorisé à l’extérieur ou en terrasse.

Prévoyez un cendrier de poche. Petit et pratique, il permet de ne pas jeter ses mégots sur le sol où que vous soyez en ville. Ces derniers étant une source de pollution majeure pour l’environnement. Et si vous voyez de nombreux mégots autour de vous dans des zones naturelles à risques, comme les plages ou la haute montagne, n’hésitez pas à les collecter dans un sachet pour les jeter dans une poubelle.

CLIMAT

Les meilleures périodes sont les saisons intermédiaires, à savoir le printemps et l’automne. En effet, le climat est de type continental : l’été et l’hiver subissent des températures extrêmes. L’été est très chaud, avec des températures qui peuvent dépasser les 40°C au mois d’août. L’hiver, qui dure jusqu’en mars, est, quant à lui, très froid, sec et vigoureux. C’est particulièrement le cas dans les montagnes. Dans le désert, la température chute brutalement durant la nuit.
Durant le printemps et l’automne, les températures se situent entre 22 et 28°C.

DÉCALAGE HORAIRE

L’Ouzbékistan, le Turkménistan, le Tadjikistan, sont à GMT + 5. Lorsqu’il est midi en France, il est 15h dans ces pays (en été) et 16h (en hiver).

Le Kirghizstan est à GMT +6, soit une heure de plus que pour le reste de l’Asie centrale.

Le Kazakhstan a deux fuseaux horaires : GMT +5 dans l’Ouest du pays, et GMT +6 dans l’Est.

DOUANE & FORMALITÉS

Avant votre voyage, nous vous conseillons de vous inscrire au portail Ariane, service du ministère des affaires étrangères, permettant d’être en liaison avec le gouvernement en cas de crise politique, sanitaire ou catastrophe naturelle.

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html  

Formalités d'entrée au Kazakhstan : Les ressortissants français peuvent séjourner au Kazakhstan sans visa jusqu’à 30 jours calendaires à chaque visite. Le nombre de visites est illimité. Toutefois, la durée totale de ces visites ne doit pas dépasser 90 jours calendaires sur une période de 180 jours.

Formalités d'entrée au Kirghizstan : Les ressortissants français bénéficient du régime d’exemption de visa de court-séjour pour les séjours touristiques ou d’affaires ne dépassant pas 60 jours calendaires. Les ressortissants français peuvent donc séjourner au Kirghizstan sans visa jusqu’à 60 jours calendaires, à chaque visite. Le nombre de visites est illimité. Il convient également de s’assurer que le passeport, d’une durée de validité de six mois minimum, a été dûment tamponné par la police des frontières kirghize au moment de l’entrée sur le territoire.

Formalités d'entrée en Ouzbékistan : Les voyageurs de nationalité française n’ont désormais plus besoin d’un visa pour se rendre en Ouzbékistan pour une durée maximale de 30 jours. Ils doivent être en possession de leur passeport valide 3 mois après la date de retour de voyage.

Formalités d'entrée au Tadjikistan : Les ressortissants français peuvent séjourner au Kirghizstan sans visa jusqu'à 60 jours calendaires. Les voyageurs souhaitant visiter le Pamir doivent obligatoirement solliciter, lors de leur demande de visa, l’autorisation de se rendre au GBAO (région autonome du Haut-Badakhchan). Cette autorisation fera l’objet d’une mention particulière sur le passeport.

Formalités d'entrée au Turkménistan : Le visa est obligatoire et peut être demandé auprès de l'ambassade sur remise d'une lettre d'invitation obtenue par nos soins (pour plus d'informations, nous consulter). Le passeport doit être valable plus de 6 mois après la date de retour en France. Par ailleurs, sur place, dans les trois jours après votre arrivée, il est nécessaire de vous enregistrer auprès des autorités locales ainsi que lors de votre retour en France (notre représentant local pourra vous accompagner dans ces démarches).

Ces formalités étant évolutives, nous vous invitons à consulter le site internet www.diplomatie.gouv.fr avant votre départ afin de vous tenir au courant des règlementations en vigueur.

EAU

Ne consommez pas l'eau du robinet (ni pour le brossage des dents en dehors des grandes villes). Pour les repas de nos voyages en groupe, vous pouvez tranquillement consommer salades et crudités soumises à un protocole sanitaire.

Parfois rare, l’eau est précieuse et doit être consommée raisonnablement Préférez l’utilisation d’une gourde et de pastilles purifiantes de type Micropur, afin de réduire la consommation de bouteille en plastique qui ne sont pas ou peu recyclées au Pérou. Il est recommandé de suivre les instructions dans les hôtels, pour mieux la préserver (douche, chasse d’eau, etc.). Les hôtels et restaurants au Pérou seront peut-être demain équipés de borne de recharge en eau purifiée, le projet est en cours.

ÉNERGIE

Il est fortement conseillé de ne pas boire de l’eau du robinet.

Parfois rare, l’eau est précieuse et doit être consommée raisonnablement. Préférez l’utilisation d’une gourde et de pastilles purifiantes de type Micropur, afin de réduire la consommation de bouteille en plastique qui ne sont pas ou peu recyclées en Asie centrale. Il est recommandé de suivre les instructions dans les hôtels, pour mieux la préserver (douche, chasse d’eau, etc.).

GASTRONOMIE

La gastronomie de l’Asie centrale est inspirée des cuisines chinoise, turque, iranienne et russe. C’est l’une des cuisines les plus colorées d’Orient. La préparation de ses plats les plus typiques obéit à des rituels plus que centenaires. Nombre d’entre eux sont aromatisés d’épices diverses.

Le plov est le plat national de tous les pays d'Asie centrale. Il s'agit d'un plat de riz sauté agrémenté de viande de mouton (parfois de bœuf), et de carottes. À partir de cette base commune, il existe une centaine de recettes de plov différentes.

Le « Halva » : friandise composée de miel et de graines de sésame. À déguster avec le thé.

Dans les restaurants les serveurs vous proposeront différentes salades disposées sur des petites assiettes sur des plateaux. Afin d’éviter les troubles gastriques, nous vous conseillons de prendre les salades faites d’aliments cuits.

Privilégiez la gastronomie traditionnelle, qui permet aux ingrédients locaux en circuit court d’être utilisés en majorité. Au petit-déjeuner, en général servi sous forme de buffet, préférez les fruits locaux, les pains fabriqués sur place et les céréales locales aux aliments importés de l’étranger.

Luttons tous ensemble contre le gaspillage alimentaire : durant nos voyages en groupe, si vous estimez que les portions sont en inadéquation avec votre appétit, veuillez en informer votre guide qui pourra donner des directives aux restaurants suivants. Si votre repas est servi sous forme de buffet, privilégiez toujours les plats et ingrédients locaux et préférez les petites portions en les répétant pour éviter tout gaspillage.

GESTION DES DÉCHETS

Les déchets courants doivent toujours être jetés dans les poubelles. Ceux qui ne sont pas biodégradables (sacs plastiques, piles, plaquettes de médicaments, tubes et pots de crèmes cosmétiques, etc.) doivent être rapportés en France, la plupart des régions de l’Asie centrale ne possédant pas les infrastructures nécessaires au recyclage. Le tri commence à être opéré dans certaines villes ou sites touristiques. Respectez alors scrupuleusement les consignes de tri dont les codes couleurs peuvent différer des nôtres.

GUIDE & ACCOMPAGNATEUR

La majorité des guides francophones n’ont jamais séjourné dans notre pays et ont appris notre langue à l’école, à l’Alliance française ou au cours de leur formation professionnelle. Leur maîtrise peut être inégale. Soyez indulgents à cet égard et respectueux de leur effort pour maîtriser notre langue complexe.

Sauf quelques exceptions, tous les guides sont indépendants et employés pour des missions variables en durée. Leur rémunération est donc fixée selon un barème national. Nous sommes attentifs au fait qu’ils soient logés dans les mêmes hôtels que les passagers ou perçoivent une indemnité journalière décente. Soyons vigilants, ensemble.

LANGUE

En Asie centrale, les populations parlent des langues turciques (ouzbeks, kazakh, kirghize, turmène) et persanophone (tadjik). Les habitants sont souvent bilingues et parlent le russe également.

Aller à la rencontre des habitants est l’un des points essentiels si l’on veut s’imprégner de la culture du pays et ainsi mieux le comprendre. Votre interlocuteur appréciera toujours votre effort pour parler sa langue, mais si vous vous trouvez maladroit. Les étudiants en langue française n’hésiteront pas à vous accoster pour discuter un peu.

MONNAIE & CHANGE

Le paiement en monnaie locale est souvent la seule option. Évitez le change avec des particuliers. Outre le fait que ce procédé soit illégal, il n’est pas forcément avantageux. On trouve les bureaux de change dans les aéroports et les hôtels. La commission avoisine généralement les 3%.

Cours actuel Kazakhstan 1 € = 500 KZT (Tenge) environ

Cours actuel Kirghizstan 1 € = 100 KGS (Som) environ

Cours actuel Ouzbékistan 1 € = 12 500 UZS (Sums) environ

Cours actuel Tadjikistan 1 € = 12 TJS (Somoni) environ

Cours actuel Turkménistan 1 € = 4 TMT (Manat) environ

PHOTOS

Il est interdit de prendre des clichés de lieux jugés sensibles tels qu’aéroport, gare, pont, bâtiments officiels et militaires. Sur de nombreux sites touristiques, vous devrez vous acquitter d’un droit de photo, si vous souhaitez prendre des photos (ou films). Ce droit peut être de 1,5 / 1,20 / 1,50 / 2 € en fonction des musées : si vous faites un circuit (de 10 à 15 jours) avec des visites classiques, comptez entre 20 et 23 € de droits de photos pour la totalité du voyage.

Il est toujours plus correct de demander la permission aux personnes avant de les photographier. Les locaux acceptent en général avec plaisir de poser pour une photo.

POURBOIRES

Pour les guides et chauffeurs, les pourboires sont de rigueur et récompensent un service rendu de bonne qualité, mais ils ne doivent en aucun cas être sollicités, leur montant restant à votre seule appréciation. Cependant, dans le cadre d’un voyage organisé en groupe, nous vous conseillons de prévoir : de 2 à 3 € / jour / personne pour le chauffeur et de 3 à 4 € / jour / personne pour le guide-accompagnateur.

SANTE & MÉDICAMENTS

Aucune vaccination n'est obligatoire pour les ressortissants des pays européens (il suffit d’être à jour sur les vaccinations courantes comme Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite…). Attention au soleil, à la déshydratation, aux troubles digestifs fréquents. L'eau du robinet est impropre à la consommation. Si vous suivez un traitement spécifique, il est toujours préférable d'emporter votre propre stock. Munissez-vous également d'une trousse à pharmacie contenant des médicaments d'usage courant (pansements, collyre, désinfectant, aspirine, anti-diarrhéiques, médicaments contre les rhumes et angines, fièvres, lotion contre les moustiques, vitamine C…).

Il n’est pas inutile d’avoir avec soi du papier hygiénique car les toilettes publiques n’en possèdent pas toujours. Si vous êtes sensibles à la lumière, emportez un masque pour les yeux car les rideaux des chambres sont très fins et laissent passer la lumière.

RELIGION

Respectez les rites et coutumes et portez une tenue appropriée lors de visites de mausolées.

SAVOIR VOYAGER

Les populations d’Asie centrale sont très accueillantes. Faites preuve d’un esprit ouvert, en essayant de comprendre l’autre : accepter les différences de votre pays hôte, respecter les mentalités locales, les durées légales de travail, les contraintes inhérentes (par exemple : savoir patienter si le service n’est pas assez rapide, supporter des temps de route parfois longs en raison de distances inévitables, de conditions météorologiques, de travaux intempestifs ou d’embouteillages). Évitez les sujets politiques avec un guide avant qu’il ne vous en parle, les critiques et remarques directes sur le pays.

SÉCURITÉ

Il est nécessaire de respecter les mêmes règles de sécurité que partout ailleurs dans le monde. Comme toute personne qui voyage, vous devez faire attention à vos affaires : gardez toujours vos bagages bien fermés, déposez vos objets de valeur dans le coffre de l'hôtel, ne mettez jamais votre passeport dans les bagages et ayez toujours une photocopie de ce dernier dans vos affaires.

Il existe lors des trajets inter-villes de nombreux barrages policiers où vous devrez présenter votre passeport.

TÉLÉPHONIE & WIFI

Les codes téléphoniques sont :

FRANCE vers OUZBEKISTAN        Composez le +998 suivi du numéro de la ville (71 pour Tachkent, 62 pour Samarcande, 65 pour Boukhara) + le numéro de votre correspondant.

FRANCE vers TADJIKISTAN, composez le +992

FRANCE vers KIRGHIZSTAN, composez le +996

FRANCE vers KAZAKHSTAN, composez le +77

FRANCE vers TURKMENISTAN, composez le +993

Pour téléphoner vers la France, composez le + 33 suivi du numéro de votre correspondant sans le 0.

TOILETTES

En Asie centrale, vous noterez, parfois, un pictogramme vous demandant de ne pas jeter le papier dans les toilettes mais dans la poubelle à côté ; cela est très courant ; mais, interpellant pour des Européens non accoutumés à ce fait.

VÊTEMENTS

Pour les voyages d’été, les vêtements en coton de couleurs claires sont les mieux adaptés. Les pantalons, les jupes longues et les chemises à manches longues préservent des coups de soleil. Durant les périodes estivales, il est indispensable d’avoir un chapeau et des lunettes de soleil pour se protéger. Il est également conseillé d’avoir de bonnes chaussures.

À l’approche de l’automne, préférez aux épais lainages plusieurs couches légères d’habits qui vous permettront de vous adapter plus aisément aux petites variations de température au cours de la journée. En cas d’hiver rigoureux ou de trekking à travers les montagnes, adoptez les gros lainages ainsi que des vêtements chauds, avec par-dessus un bon vêtement isolant. Veillez également à bien protéger vos oreilles.

Dans les lieux saints et mosquées en activité, une tenue décente est exigée.