ou

5 bonnes raisons de partir au Belize

De lagons en temples mayas

Discret territoire d’Amérique centrale niché entre le Guatemala et le Mexique, le Belize est petit par la taille, grand par le talent ! Vestiges mayas, intense nature tropicale, plages de rêve et fonds sous-marins foisonnants de la mer des Caraïbes, ce concentré de richesses insoupçonnées est un coup de cœur de nos experts à découvrir absolument, hors des sentiers battus.

Focus sur 5 bonnes raisons de vous envoler vers cette perle des Caraïbes, mi-créole, mi-british, repaire des flibustiers d’autrefois à l’affut des navires espagnols rejoignant Séville, les cales chargées d’or...

L’un des secrets les mieux gardé d’Amérique centrale, le Belize est le décor parfait si vous rêvez d’un lieu confidentiel les pieds dans l’eau, de sites naturels et culturels à nuls autres pareils...

1- Explorer la 2e plus grande barrière de corail au monde

On connaît la grande barrière de Corail australienne ; la barrière de corail du Belize est un autre trésor à faire figurer en tête des merveilles à découvrir absolument ! Bordée de mangroves, lagunes et de centaines de cayes, ces îlots parfaits, le plus grand récif corallien de l’hémisphère Nord se trouve ici, longeant les côtes de la frontière mexicaine à celle du Guatemala. Un aquarium géant à la biodiversité ahurissante, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, qui fête ses 10 000 ans grâce aux efforts fructueux que le Belize a déployés pour préserver son environnement. Un anniversaire qui est l’occasion de célébrer la valeur de cet écosystème marin incroyablement beau et fragile.

Bacalar Chico, Half Moon Caye, South Water Caye, Glover's Reef, Laughing Bird Caye, Sapodilla Cayes et le fameux Blue Hole, abysse parfait d’un bleu profond rendu célèbre par le commandant Cousteau... Voici les 7 réserves marines regorgeant de spots de plongée parmi les plus beaux du monde, où on pique une tête dans la mer turquoise au milieu des tortues, lamantins, carangues argentés, raies aigles tachetées, requins nourrices, homards géants et autres coraux colorés. Vos points de départ pour une exploration aquatique somptueuse : Caye Caulkerou encore Caye Ambergris, la Isla Bonita chantée par Madonna.

2- S’initier aux mystères de la civilisation maya

Au cœur du Belize, dans la région de San Ignacio, la jungle émeraude est peuplées d’oiseaux multicolores, de serpents et de singes hurleurs. C’est pour mieux garder les secrets d’anciennes cités-États mayas, complexes de temples cérémoniels, palais et pyramides symboliques de la période classique. Xunantunich, « Femme de pierre » qui domine le paysage sur sa colline... Caracol, alliée de Calakmul au Mexique et ennemie de Tikal au Guatemala... Lamanai, Altun Ha, Lubaantun, Cerros... Des vestiges méconnus témoignant de la toute-puissance de la mystérieuse civilisation précolombienne maya, qui domina l'Amérique centrale avec sa maîtrise de l’astronomie, des mathématiques, de l’agriculture, et connut son apogée au VIIe siècle. Parfait pour réveiller votre âme d’aventurier ou d’archéologue.

3- Faire une cure de jouvence chez Coppola

Dans la jungle de la réserve forestière Mountain Pine Ridge, il est un coin de paradis imaginé par le réalisateur américain Francis Ford Coppola, venu chercher ici le décor de matin du monde de son film « Apocalose Now » : Blancaneaux Lodge, du nom d’un explorateur. Une utopie tropicale et écologique (avec système d’alimentation en eau recyclée, jardin bio, tissus et créations locales), qui a accueilli Leonardo di Caprio, entre autres écrivains et artistes venus se ressourcer loin d’Hollywood ou trouver l'inspiration. Ici, les maisons en bois aux toits couverts de bananiers au bord d'une rivière promettent des instants hors du temps, en communion avec la nature, avec détox et ambiance zen au programme. Dans la famille « The Family Coppola Hideaways », demandez également le Turtle Inn, à Placencia, ou le Seahorse Cottage, sur l'île privée de Coral Caye. Un autre décor, entre mer turquoise et cocotiers. Un autre paradis.

4- Goûter au mélange des cultures

Rues de sable, maisons pastels, cabanes de pécheurs et nonchalance caribéenne des habitants de Caye Caulker... Danse et musique des Garifunas inscrites au patrimoine culturel immatériel de l’humanité... Architecture coloniale des monuments civiques et religieux de Belize City, jadis poste de traite pour les bois précieux de l’arrière-pays... Ancienne colonie britannique, le Belize, le seul pays anglophone d’Amérique centrale, est nourri des héritages maya, africain, créole, européen. Un melting-pot issu d’une histoire singulière, devenue l’une des forces du Belize, qui séduit et que l’on retrouve dans l’art culinaire et l’artisanat.

5- Visiter une réserve de jaguars

D’un côté, la mer des Caraïbes. De l’autre, la forêt tropicale luxuriante, ses grottes mystérieuses, ses plantes tropicales. Et une réserve de jaguars, unique au monde. Le sanctuaire de faune du bassin de Cockscomb abrite cette espèce menacée d'extinction, au cœur des montagnes Maya, à l’abri des braconniers. On y croise aussi des pumas, des ocelots, des tapirs ou encore des singes hurleurs qui se balancent dans les arbres. Sans parler des reptiles, des amphibiens et des oiseaux, toucan à carène, vautour royal, aras écarlates... Le meilleur moment pour s'immerger dans cette nature sauvage et profiter d’une baignade dans une piscine en cascade ? La saison sèche, de décembre à mai.

Flexibilité

Report sans frais sur toutes nos destinations ou remboursement en cas de fermeture de frontière.

Sérénité

Assurance Maladie et Rapatriement
avec risque épidémique inclus.

Assistance

Contact téléphonique 24h/24 , 7j/7
pendant tout votre voyage.