L'essentiel de Tokyo

L'essentiel de Tokyo

Nos adresses à Tokyo

Pour votre city-trip à Tokyo, escale incontournable d’un voyage au Japon, nous partageons avec vous les adresses confiées par les éditions Nomades, issues de leur guide de poche citadin et illustrant notre vision d’une découverte authentique. Tout a été dit sur Tokyo mais personne ne la connaît vraiment. Ville arc-en-ciel aux multiples facettes, son gigantisme et son dynamisme font d’elle une de ces métropoles cosmopolites qu’il est essentiel de décoder.

Culture, boutiques, sorties, loisirs, le tout entre mer et montagne, la capitale du Japon va vous secouer. Résolument tournée vers le futur, elle ne renie pas son histoire pour autant. Vos yeux vont briller, s’émerveiller, pleurer parfois. Vos sens seront constamment sollicités ! Un voyage à Tokyo, touristique autant qu’il peut être initiatique, ne laisse pas indifférent.

Vous l’adorerez ou la détesterez, car Tokyo n’est pas du genre à accepter la demi-mesure !

Tokyo côté culture

Le Japon est un pays partagé entre deux religions, le bouddhisme et le shintoïsme. Partagé, mais pas divisé. Les temples et sanctuaires sont des lieux de vie où l’on va en famille le week-end ou durant sa pause déjeuner. Certains sont gigantesques et sont devenus de vrais centres touristiques quand d’autres, nichés sur les toits des immeubles ou coincés entre deux maisons, rappellent que les Japonais sont très attachés à leur croyance et leurs superstitions.

Notre coup de cœur : Le temple Atago-jinja, 105-0002 Fukushima Prefecture, Fukushima

En plein milieu d’un quartier d’affaires, il accueille les visiteurs du haut de sa colline perchée à 26 mètres de haut. Les 81 marches de son escalier très raide paraissent interminables. Une métaphore de la vie et de ses difficultés qui rappelle à qui l’emprunte que l’on n’a jamais rien sans rien. Le vaincre, c’est s’assurer un succès dans le futur. La légende veut qu’un jeune samouraï venu chercher des prunes pour les offrir au shōgun a gravi ces marches à cheval et que l’animal aurait mis une minute pour les monter et 45 pour les descendre. À son retour, le samouraï fut sacré chevalier.

Tokyo côté boutiques

Tokyo s’est développée autour d’une ligne de chemin de fer circulaire, à côté de laquelle les principaux quartiers commerçants ont prospéré depuis des décennies. Si Shibuya, Shinjuku et Ginza comptent parmi les endroits les plus connus de la planète pour faire du shopping, qu’il s’agisse de prêt-à-porter, d’électronique ou de luxe, d’autres comme Aoyama ou Daikanyama sortent leur épingle du jeu avec des boutiques de créateurs et une ambiance plus « village » qu’il ne faut pas manquer de découvrir lors d’un voyage sur mesure à Tokyo.

Notre coup de cœur : Shibuya

Icône de Tokyo, le quartier de Shibuya est célèbre dans le monde entier pour son carrefour au passage piéton bondé jour et nuit. Mais Shibuya, c’est surtout le quartier de la jeunesse tokyoïte. Des centaines de restaurants, des grands magasins par dizaines, des karaokés et salles de jeux, ici tout est fait pour divertir. L’un des symboles du quartier est la statue de Hachiko, un chien akita devenu célèbre pour avoir attendu plusieurs années devant la gare son maître mort au travail.

Tokyo côté sorties

La ville aux 160 000 restaurants est aussi la plus étoilée par un célèbre guide gastronomique. Toutes les cuisines du monde y sont présentes, mais c’est la « locale » qu’il vous faudra essayer, qu’elle soit servie dans de petits établissements de quartier ou dans de grandes chaînes. Dans tous les cas, à Tokyo, on mange bien et pour pas cher. Pour moins de 1 000 yens, il est assez facile de trouver des menus complets et délicieux.

Notre coup de cœur : Teppanyaki Steak Kisentei, 9 Chome-7-4 Akasaka, Minato

On oublie trop souvent que le Japon n’est pas que le pays des sushis. Il existe également une vraie culture de la viande, appelée ici wagyuˉ . Régulièrement consacrée meilleure du monde grâce au bœuf de Kōbe, la viande japonaise se cuisine essentiellement façon teppanyaki, c’est-à-dire sur des plaques en fer, servie et préparée sous vos yeux. Choisissez votre pièce, elle sera accompagnée de légumes, de riz vapeur ou frit et de salade verte que vous pourrez agrémenter de petites chips d’ail.

Tokyo côté loisirs

Tokyo est possiblement la ville la plus fun du monde. Une ville qui ne dort jamais et qui ne connaît aucun jour de repos. Théoriquement, il est presque impossible de s’y ennuyer. Ce n’est d’ailleurs pas innocemment que les Tokyoïtes, bourreaux de travail, passent leur vie dehors pour décompresser, le week-end comme en semaine. À l’image du pays tout entier, leurs loisirs oscillent entre calme et frénésie, tradition et modernisme.

Notre coup de cœur : Hama-Rikyˉ u Teien, 5-21-9 Shirokanedai, Minato

Considéré comme l’un des plus beaux jardins du Japon, le Hama-Rikyū Teien fait partie de la liste officielle des « sites à la beauté exceptionnelle » selon le ministère de la Culture. Situé au niveau de l’embouchure de la Sumida et juste derrière le quartier de Tsukiji, le lieu est une carte postale de l’image que l’on peut avoir des jardins japonais.

© Editions Nomades / Vincent Ricci, L'essentiel de Tokyo

Tokyo l'essentiel

Vincent Ricci est le fondateur du site DozoDomo.com, magazine en ligne de référence sur le Japon. Conférencier reconnu, il est spécialiste du marketing et des enjeux socio-économiques nippons. Il œuvre également au rapprochement entre les cultures occidentales et japonaises.

Découvrir

Curiosité & émotion

Nous partageons avec vous notre regard, notre passion, pour la meilleure immersion possible, réveillant ainsi votre capacité d’émerveillement.

écoute & créativité

À l’écoute de vos envies et idées, nos conseillers spécialisés par pays partagent leur connaissance unique des destinations pour concevoir votre voyage sur mesure.

pérennité & passion

Depuis trente ans, les Maisons proposent un service personnalisé du premier contact jusqu’au retour, attirant plus de 15 000 voyageurs par an.

engagement & respect

Nous avons toujours fait le choix d’un tourisme responsable, respectueux des Hommes, du patrimoine et de l’environnement.