Escale à Samarcande

Escale à Samarcande

Que voir à Samarcande ?

Samarcande la mythique, capitale de l’antique Sogdiane, doit sa prospérité à sa situation à la croisée des plus importants axes caravaniers venant de Chine, d’Inde, de Perse, de Damas, de Byzance et de Sibérie. Marco Polo s’y aventura au XIIIe siècle ; Oscar Wilde en a été fasciné ; Lénine, le premier, restaura ses mosquées... Découverte des incontournables de la ville.

Samarcande, « semblable au paradis », est un nom magique, une invitation à découvrir l’Asie telle qu’on en rêve.

L’héritage de Tamerlan

Si Tamerlan fut un conquérant sanguinaire, il fut aussi le bâtisseur de génie de monuments dignes d’un conte des mille et une nuits, comme la mosquée Bibi Khanym, avec son immense coupole bleue qui s’élève derrière la foule bigarrée se rendant au marché coloré Siab. Le grand empereur avait fait appel à une équipe d’architectes et d’artisans de Samarcande, d’Iran et d’Inde pour la faire édifier pour sa femme préférée, entre 1399 et 1404. On y remarque au milieu de la cour un lutrin géant en marbre ciselé.

Toute visite de Samarcande passe inévitablement par la place de Reghistan, où convergeaient les 6 routes principales de la ville. Elle est entourée de trois médersa : Ouloug Beg la plus ancienne, Chir Dor “la médersa aux Lions”, et Tillia Kari. Sous le règne d’Ouloug Beg, le Reghistan devint la grande place d’apparat pour les revues militaires ou les exécutions publiques.

L’observatoire d’Ouloug Beg, et son musée, est une autre attraction phare de la ville. Cet édifice circulaire de 48 m de diamètre, dont les axes médians correspondaient aux quatre points cardinaux, était un gigantesque instrument d’astronomie, unique au monde au XVe siècle. Sur l’axe Nord-Sud, un énorme sextant permettait d’observer le soleil et la lune.

Le voyageur ne quittera pas la ville sans se rendre au mausolée Gour Emir, tombeau de l’émir Tamerlan. Commencé en 1404, un an avant sa mort, c’est sûrement le monument le plus remarquable de la ville. Cet ensemble n’était pas destiné à l’empereur mais à son petit-fils préféré, Moukhammed sultan, qui mourut en 1403, lors d’une campagne en Iran.

Pour poursuivre la découverte, on peut se rendre à la nécropole timouride de Chakhi Zinda, située à Afrasyab, à la limite de la Samarcande médiévale. Ce vaste ensemble architectural composé de onze mausolées s’est constitué dès le XIe siècle, et à partir de 1370, on y ajouta des tombeaux destinés à la famille de Tamerlan et à ses généraux.

Voyage Ouzbékistan

Un séjour à Samarcande la mythique met en lumière le génie des cultures... Les vieilles villes dévoilent leurs caravansérails, palais, mosquées, harems, medersas et maisons en pisé, toujours habitées ; les bazars parfumés égrainent leurs belles maisons de thé et leurs venelles sinueuses.

Découvrir

Curiosité & émotion

Nous partageons avec vous notre regard, notre passion, pour la meilleure immersion possible, réveillant ainsi votre capacité d’émerveillement.

écoute & créativité

À l’écoute de vos envies et idées, nos conseillers spécialisés par pays partagent leur connaissance unique des destinations pour concevoir votre voyage sur mesure.

pérennité & passion

Depuis trente ans, les Maisons proposent un service personnalisé du premier contact jusqu’au retour, attirant plus de 15 000 voyageurs par an.

engagement & respect

Nous avons toujours fait le choix d’un tourisme responsable, respectueux des Hommes, du patrimoine et de l’environnement.