Escale à Pékin

Escale à Pékin

Que voir à Pékin ?

Pourpre et grise, Pékin est une ville au passé prestigieux, dont la beauté éclate dans les palais ou se cache dans les ruelles des vieux quartiers. C’est aussi la vitrine de la Chine nouvelle, laboratoire avant-gardiste où l'ambition s'exprime de façon monumentale. Pour saisir la magie de l'ancienne capitale impériale et en découvrir toutes les richesses, du centre historique, dont la vie populaire à la disparition annoncée est restituée dans les nouvelles de Liu Xinwu, aux nouvelles pépites hipster, il faut y passer plusieurs jours, y revenir. Tour d’horizon de quelques sites incontournables.

Pékin, ville horizontale de Kubilai conçue selon la cosmogonie traditionnelle, s'est métamorphosée en une mégapole résolument verticale et high-tech.

Pékin impérial

Le temple du Ciel

Transposition spatiale du concept de mandat céleste qui fondait la légitimité impériale, c'était le lieu de deux grandioses cérémonies annuelles célébrées par l'Empereur lui-même lors des solstices. À ne pas manquer, le tertre circulaire de trois terrasses de marbre blanc et la majestueuse rotonde recouverte d'un triple toit de tuiles bleu nuit.

 

La Cité Interdite              

Résidence du souverain et siège du gouvernement, ce fut le point focal de l'Empire à partir du XVe siècle. Si l’axe central et les palais des Harmonies sont incontournables, les appartements privés, entrepôts ou bibliothèques offrent une vision plus intime du mystérieux palais impérial.

La Grande Muraille

Quatre sites où plane le souvenir des invasions mongoles : Badaling, la plus fréquentée, sur les collines du Hebei ; Mutianyu, à 90 km au nord-est de Pékin ; Jinshanling, sur la route de Chengde, où le mur crénelé serpente sur les collines à perte de vue ; Simatai, plus sauvage, pour les adeptes de marche sportive.

 

Le quartier de Shichahai

Au nord de Pékin, ce lacis de hutongs, ces ruelles bordées de maisons à cour carrée, est des plus agréables pour sortir le soir. Idéal aussi pour une balade en cyclo-pousse, ponctuée par la visite d’anciennes résidences princières et de siheyuan réhabilitées : le palais du prince Gong, la résidence de l'écrivain Guo Moruo ou celle de Mei Lanfang, célèbre chanteur d'Opéra de Pékin. La capitale de l’Empire du Milieu s’offre à ceux qui savent se perdre dans les méandres des hutongs...

 

Le nouveau Pékin

La cité impériale, qui vit évoluer la Chine classique de Gengis Khan à Mao Zedong, subit une modernisation croissante. Les galeries avant-gardistes côtoient les opéras traditionnels, les cantines de jiaozi les menus gastronomiques des grands hôtels…

Tout commence par l’aéroport international signé Sir Norman Foster. À voir ensuite : la spectaculaire tour de la télévision nationale CCTV et le Centre national des arts du spectacle, le fameux « œuf » de titane conçu par Paul Andreu. L’œuvre architecturale la plus époustouflante est sans doute le parc olympique, avec le stade Nid d'oiseau et la piscine Cube d'eau.

Ateliers d'artistes, bars et restaurants branchés... Dashanzi et Caochangdi témoignent du dynamisme de la jeune garde artistique montante et du renouveau urbain de la capitale chinoise. Ancienne friche industrielle, 798, à Dashanzi, est devenu le fief de l’undergound pékinois. Autre emblème de la création contemporaine hyper pointue et nouvelle Mecque des collectionneurs, Caochangdi est investi de façon sauvage par de nombreux artistes et régulièrement menacé de disparition. Deux atmosphères à ne pas manquer.

Voyage Pékin

Un séjour à Pékin, étape incontournable de tout voyage en Chine, est l’occasion de visiter des sites prestigieux, témoins de la folie des grandeurs des empereurs des dynasties Ming et Qing, de glaner les traces des traditions préservées, de vous mêler à la foule des grandes artères commerçantes…

Découvrir
3 raisons de choisir
Les Maisons du Voyage

Des propositions pertinentes quel que soit le budget

Une agence créative, tout un univers dédié au voyage

Un service personnalisé du premier contact jusqu'au retour