Les reines du Pérou ancien

Les reines du Pérou ancien

Une « vallée des reines » péruvienne

La route des trésors de la côte nord du Pérou dévoile les sites archéologiques parmi les plus spectaculaires du pays. Ce voyage, à travers le vaste territoire des « Seigneurs du désert », offre un panorama nouveau et authentique, encore préservé du tourisme international. Il abrite les somptueux vestiges des civilisations les plus anciennes du Pérou et notamment les joyaux en or, argent et pierres fines du Seigneur de Sipán qui sont aujourd’hui comparés à ceux de Toutankhamon.

Passage en revue des trésors incontournables de la côte nord du Pérou par Carole Fraresso, archéométallurgiste, experte-consultante en orfèvrerie et art précolombien, conférencière, créatrice de la maison de joaillerie Motché Paris-Lima.

Au Pérou, les hommes n’ont pas été les seuls à détenir le pouvoir ; en témoignent la richesse de certains tombeaux de femmes qui ont exercé leur autorité politique et religieuse du IVe au VIIIe sous les cultures Mochica et Lambayeque.

La Dame de Cao

Au printemps 2006, une équipe d'archéologues découvre, au cœur de la structure de la pyramide du site archéologique El Brujo, une momie de la civilisation Mochica (100-850 après J.-C.). Vieille de 1700 ans, la momie et son fardeau funéraire se trouvent dans un état exceptionnel de conservation. La richesse des armes d’apparat et des bijoux qui l'entourent atteste qu'il s'agit d'un dignitaire de haut rang. Or ce personnage est une femme, ce qui bouleverse les théories jusqu'alors en vigueur sur les civilisations du Pérou précolombien. Parmi les trésors qui accompagnaient la défunte : 18 colliers en or, argent et pierres fines de sodalite, améthyste et turquoise ainsi que plusieurs couronnes et coiffes frontales en cuivre doré. La découverte la plus spectaculaire est sans doute l’ensemble de 42 ornements de nez enveloppés avec soin dans des tissus en coton qui avait été déposé sur son torse. L'examen de la momie fournit également aux scientifiques des détails précieux sur la croissance, l'état de santé et la mort d'une femme noble de cette époque. Son corps couvert de tatouages, ainsi que certaines céramiques trouvées dans la tombe et représentant des scènes de guérison, laissent penser que la Dame de Cao officiait comme chamane.

 

Le Musée de Cao

Inauguré en 2009, le musée Cao Viejo est situé au pied du temple Huaca Cao, à 60 km de la ville de Trujillo. Ce musée est divisé en 6 salles et propose une information générale sur les découvertes du site archéologique. Il décrit également les sacrifices humains pratiqués par les Mochicas. Dans la dernière salle sont exposés la momie de la Lady et ses bijoux. Malgré le temps écoulé, les tatouages de serpents et d’araignées sur ses mains ont été conservés, offrant aux visiteurs une occasion unique d’admirer cette femme à l'extraordinaire trésor funéraire.

Début juillet 2017, le ministère de la Culture du Pérou a présenté une reproduction du visage de la Dame de Cao. "C'est comme si cette femme avait été ressuscitée. Je me suis dit: ‘Ok, madame, vous êtes de nouveau parmi nous’" s’est réjoui l’archéologue Arabel Fernández López.

Cette réplique, réalisée avec les technologies 3D à partir du crâne de la momie par les archéologues du Complexe Archéologique El Brujo, la fondation Wiese et FARO Technologies, est exposée au Musée de Cao.

 

La Dame de Chornancap

Plus au nord, à 35 km de la ville de Chiclayo, a été découverte en 2012 la tombe d’une autre dirigeante de la civilisation Lambayeque (700-1300 après J.-C.) dans la structure de la Huaca Chotuna, à Morrope. La découverte de la Prêtresse de Chornancap renforce l’hypothèse selon laquelle l’autorité était également détenue par la gente féminine à différentes époques du développement culturel du Pérou. Bijoux, sceptres et autres biens précieux n’étaient donc pas exclusivement réservés aux hommes ; certaines femmes jouaient un rôle de premier plan au sein des sociétés Mochica et Lambayeque, assumant les fonctions de souveraine, de chef de guerre et même de prêtresse lors des grandes cérémonies du Sacrifice.

L’histoire de cette prêtresse est à découvrir au Museo Nacional de Arqueología Brünning, à Lambayeque, qui abrite également la plus importante collection de joyaux en or de la culture Lambayeque. Nous vous invitons ensuite à traverser la Panaméricaine pour explorer l’impressionnant Museo Tumbas Reales de Sipán, et ne pas manquer de contempler les somptueuses pièces de joaillerie et d’apparat des différents « Rois » mochicas qui furent enterrés à la Huaca Rajada de Sipán.

La découverte de ces tombeaux de « reines » bouscule les hypothèses sur le statut des femmes à l’époque précolombienne. Depuis ses découvertes, d’autres tombes ont révélé l’existence de momies de femmes ayant endossées de hautes fonctions tout au long de l’histoire du Pérou ancien. Une histoire passionnante qui combine tous les charmes et les richesses du nord du Pérou.

À propos de Carole Fraresso, archéométallurgiste, experte-consultante en orfèvrerie et art précolombien, conférencière

« En 20 ans, les domaines de l’archéologie et de la muséographie se sont profondément transformés. Au Pérou, j’y participe depuis plus de 15 ans. D’abord en tant que doctorante, à l’Institut Français d’Études Andines de Lima (…). Au même moment, l’archéologie au Pérou est à son apogée ; plusieurs projets archéologiques sont à l’origine d’importantes découvertes de tombes royales mochicas. Je m'imprègne de la richesse de ces collections inédites in situ (…). Depuis 15 ans, je parcours le Pérou pour enquêter sur les vestiges du passé et enrichir l'histoire des civilisations du Pérou. Pour le Volklinger Hütte, le MEG de Genève et d’autres musées, je participe à des expositions, je conçois des collections exclusives de bijoux, je rédige des articles, j’anime des conférences et j’interviens sur l’étude d’objets d’art. (…) ».

Notre sélection de voyage Perou et voyage Amerique

 

Voyage Pérou

Sur la route des trésors de la côte nord du Pérou, découvrez les sites archéologiques parmi les plus spectaculaires du pays, avec nos programmes « Une vallée des rois péruvienne » et « Trésors du nord péruvien, sur la route Mochica ».

Découvrir
3 raisons de choisir
Les Maisons du Voyage

Des propositions pertinentes quels que soient le budget et la destination

Une agence de voyage créative, tout un univers dédié au voyage

Un service personnalisé du premier contact jusqu'au retour