X
Nos agences du 6e arrondissement sont en rénovation. Nous vous accueillons, sur rendez vous, dans notre espace du 101 rue de l'Abbé Groult, Paris 15e.
ou

5 questions à Laure de Moussac, Art Explora

5 questions à Laure de Moussac, Art Explora

5 questions à Laure de Moussac, responsable du réseau de bénévoles

Dans le cadre de la journée de solidarité 2021, qui se déroule le 11 novembre dans nos Maisons, nos collaborateurs ont participé à des actions de volontariat avec la fondation Art Explora. Rencontre avec Laure de Moussac, responsable du réseau de bénévoles chez Art Explora. Elle nous parle de cette fondation dont l’ambition est de rendre la culture accessible au plus grand nombre, en apportant l’art à des personnes qui n’y ont pas accès, notamment à l’hôpital et dans les EHPAD. L’occasion de mettre la solidarité à l’honneur, thème qui nous est cher et qui est au cœur de nos actions durables dans le cadre de notre engagement pour un tourisme responsable.

Art Explora croit en quelque chose de très fort : l’art nous fait du bien, l’expérience de l’art nous rend plus fort. Et ce contact avec le beau, on peut le partager avec tous…

Quelle est la raison d’être d’Art Explora ?

Laure de Moussac : Créée en 2019 par Frédéric Jousset, entrepreneur et grand mécène de la culture, la fondation Art Explora s’engage à réduire la fracture culturelle en favorisant l’accès au plus grand nombre aux arts. Nous visons la circulation de la culture dans la société́, la réaffirmation de la place centrale des artistes face aux grands défis et aux mutations de notre époque. Pour ce faire, la fondation déploie un ensemble d’initiatives, en France et à l’étranger, s’appuyant sur les médiations innovantes, les technologies numériques et des dispositifs itinérants pour aller à la rencontre de tous les publics.

Concrètement, quels sont les projets de la fondation Art Explora ?

Laure de Moussac : Dans toutes ses actions, Art Explora s’attache à valoriser les œuvres et les contenus culturels. Et les grands projets reposent sur plusieurs piliers : nous soutenons des projets existants, par exemple avec le prix Art Explora qui récompense les musées européens les plus innovants. Nous soutenons aussi la création artistique avec des résidences d’artistes, en collaboration avec la Cité des arts. Nous développons enfin nos propres projets comme le Hangar Y à Meudon, lieu d’exposition exceptionnel, le musée mobile MuMo, un camion qui se déplace de ville en ville en France et en Europe avec les collections du Centre Pompidou, ou encore le bateau musée ARTEXPLORER, qui sera inauguré dès 2023 et sillonnera les océans pour proposer à des visiteurs du monde entier une expérience artistique et immersive inédite et se donnera pour défi de sensibiliser ses visiteurs aux enjeux contemporains.
Dans cette idée de partager l’art avec le plus grand nombre, nous avons également lancé l’Art Explora Academy, une plateforme digitale d’histoire de l’art, grand public et gratuite, pour découvrir les arts de manière ludique. Elle s’adresse à tous ceux qui souhaitent développer et approfondir leurs connaissances en histoire de l’art mais aussi à tous les curieux qui cherchent une nouvelle façon de s’intéresser aux artistes et à leurs œuvres.

Parlez-nous des actions de bénévolat…

Laure de Moussac : 1 000 personnes en France et à l’international sont mobilisées pour relayer les actions de la fondation et maximiser son impact. La première mission d’envergure qu’on a lancée s’appelle Allô Miró. Il s’agit de lutter contre la solitude des personnes âgées en mettant en lien des bénévoles passionnés d’art et des résidents en EHPAD. Pas besoin d’être un expert en histoire de l’art ! On partage simplement quelque chose qui nous touche. La conversation autour d’une œuvre d’art est très instinctive. Comme l’art en général. On reçoit beaucoup pendant ces séances qui se déroulent au sein des EHPAD ou en visioconférence. On réactive la mémoire, les émotions des personnes…
Nous développons également un projet autour de distributeurs d’histoires courtes à l’hôpital, en partenariat avec l’APHP. Les bénévoles lisent des anecdotes d’histoire de l’art à des patients en chambre. Un moyen de réduire le stress, l’attente. D’autres bénévoles rencontrent des enfants dans des centres de loisirs pour leur lire des histoires autour de l’art. D’autres encore accompagnent des groupes au musée du Louvre le temps d'une visite…

Cette année, en quoi a consisté la participation des Maisons du Voyage à vos côtés ?

Laure de Moussac : Le temps de la journée de solidarité 2021, les collaborateurs bénévoles des Maisons du Voyage sont devenus lecteurs d'histoires courtes auprès d’enfants en hospitalisation de longue durée dans le service de gastroentérologie à l'hôpital Armand Trousseau (Paris 12e). L’après-midi et en soirée, en binôme, ils ont rencontré les enfants dans leur chambre pour 5 minutes de lecture suivies d’un échange autour d’une anecdote sur l’histoire de l’art imprimée sur papyrus.
D’autres ont participé à la mission « Allô Miró », qui a consisté en une conversation de 30 à 45 minutes autour d’une œuvre d'art avec des résidents de l’EHPAD Korian Monceau, dans le 17e arrondissement de Paris.

Dans les deux cas, il s’agit d’offrir aux personnes un moment de découverte de l’art, mais surtout un moment de détente et d’évasion, loin de l’anxiété ou de la solitude qu’ils peuvent éprouver au quotidien.

Un mot pour conclure ?

Laure de Moussac : Rendez-vous sur notre site pour connaître toutes nos missions et le recrutement ! On a besoin de forces vives pour développer les projets.

Flexibilité

Report sans frais sur toutes nos destinations ou remboursement en cas de fermeture de frontière.

Sérénité

Assurance Maladie et Rapatriement
avec risque épidémique inclus.

Assistance

Contact téléphonique 24h/24 , 7j/7
pendant tout votre voyage.