X
Du 1er juillet au 31 août notre agence sera ouverte de 10h à 18h. Nous serons fermés au public du 18 au 27 juillet, et le 3 août mais nous restons joignables par téléphone et par mail.

Culture et traditions aux Philippines

ou

Artisanat et souvenirs

Aux Philippines, de nombreux souvenirs et objets d’artisanat sont de bonne qualité et à des prix abordables. De quoi en ramener quelques-uns dans vos valises. Vous trouverez des sculptures en bois aux motifs ethniques ou religieux, de belles suspensions en nacre Capiz de la région d’Aklan (Visayas, île de Panay), des ustensiles de cuisine, plateaux et boîtes en bois de cocotier et de manguier, des vanneries et objets en bambou et fibres d’abaca...

À Luzon, vous pouvez également acheter de l’artisanat des ethnies locales, comme celui des Ifugao à Baguio.

Conseils pour un voyage responsable :
Privilégiez la qualité avec les pièces artisanales produites localement par les communautés elles-mêmes. Plus chères que celle importées et fabriquées industriellement, elles sont non seulement la garantie d’un circuit court mais surtout de la pérennisation d’un savoir-faire ancestral utilisant des matières premières à proximité. Les communautés intègrent ainsi un meilleur bénéfice de leur travail sans dépendre d’un fournisseur. Préférez le règlement en monnaie locale.
Veillez à respecter le patrimoine naturel et historique des pays visités, en évitant les collectes sauvages (fleurs, sable, pierres, pièces archéologies, etc.), refusez tout achat issu du trafic d’objets d’art (en général revendus dans la rue) ou ceux provenant d’espèces protégées.

Fêtes locales

Les fêtes locales prennent une place très importante dans la vie des Philippins. Les « fiestas » sont des cérémonies très colorées mélangeant rites chrétiens et folklore local. Danses, musiques et parfois déguisements ornent ces fêtes qui sont organisées ou improvisée quasiment tous les mois.

Les mois d’avril et mai sont souvent les plus festifs car ils enchaînent Pâques, la semaine sainte et les fêtes des récoltes.

Langues

On dénombre 171 langues parlées dans l’archipel des Philippines. Les deux langues officielles sont le tagalog et l’anglais. Alors que l’anglais est largement utilisé dans les villes et les régions touristiques, dans les zones rurales, le tagalog et les dialectes deviennent vite l’unique moyen de communication.

Conseils pour un voyage responsable :
Aller à la rencontre des habitants est l’un des points essentiels si l’on veut s’imprégner de la culture du pays et ainsi mieux le comprendre. Quelques mots en tagalog vous ouvriront les portes de l’accueil chaleureux philippin. Votre interlocuteur appréciera toujours votre effort pour parler sa langue, même si vous vous trouvez maladroit.

Religion

Les Philippins régissent leur vie autour de l’église catholique. Issu de la colonisation espagnole, le catholicisme a intégré chaque couche de la société. Généralement très pieux, les Philippins accordent une place importante aux rites religieux. 84% de la population est catholique, 4% protestante, 7% musulmane et 5% d’autres religions dont le bouddhisme.

Chaque Vendredi Saint, les locaux se rendent à l’église en réalisant un parcours de sept églises à visiter. Ce pèlerinage annuel est appelé Visita Iglesia.

Conseils pour un voyage responsable :
Respectez les rites et coutumes et portez une tenue appropriée lors de visites d’églises (parfois le short ou bermuda ne sont pas tolérés, tout comme les épaules nues chez les femmes).

Savoir-vivre

Aux Philippines, la joie de vivre et la religion créent un savant mélange. À l’extérieur, les tenues décontractées sont acceptées (shorts, t-shirt). En revanche, dans les lieux de culte, privilégiez les vêtements longs qui couvrent les épaules. Dans tous les cas, prévoyez des vêtements amples en coton pour supporter la chaleur d’été.

Accueillants et chaleureux, les Philippins communiquent avec un large sourire, alors n’hésitez pas à leur répondre. Ne vous énervez pas, ils vous prendraient pour des loco-loco (fous).

Conseils pour un voyage responsable :

Faites preuve d’un esprit ouvert, en essayant de comprendre l’autre : accepter les différences de votre pays hôte, respecter les mentalités locales, les durées légales de travail, les contraintes inhérentes (par exemple : savoir patienter si le service n’est pas assez rapide, supporter des temps de route parfois longs en raison de distances inévitables, de conditions météorologiques, de travaux intempestifs ou d’embouteillages).