Histoire de l’île de Pâques : ce qu’en dit l’archéologie contemporaine

Histoire de l’île de Pâques : ce qu’en dit l’archéologie contemporaine

Depuis sa découverte en 1722 par les Européens, l’île de Pâques (Rapa Nui en polynésien) ne cesse d’intriguer pour la monumentalité de ses statues (moai). Ces dernières, si extraordinaires aux yeux des explorateurs du XVIIIe siècle, continuent de soulever nombre de questions. Récemment, il fut question d’une sorte de suicide culturel : les Rapanui auraient surexploité leur milieu, provoquant une crise écologique, qui mena à des guerres intertribales pour la survie. Or, les fouilles archéologiques récentes révèlent une autre histoire qui à défaut d’être spectaculaire est pourtant des plus passionnantes.

Informations pratiques

Intervenant Nicolas Cauwe, Chef de travaux principal aux Musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles Professeur à l’Université de Louvain (Belgique) Membre de l’Académie royale des Sciences d’Outre-Mer (Belgique), Membre du Deutsche Archäologische Institut (Bonn, Allemagne)

Entrée libre - Réservation indispensable (nombre de places limité).

Port du masque et désinfection des mains obligatoires
Un siège sera laissé libre entre chaque participant ( sauf personne d’un meme groupe )

Où ? 76 rue Bonaparte 75006 Paris
Tel. 01 53 63 13 40

Flexibilité

Report sans frais sur toutes nos destinations ou remboursement en cas de fermeture de frontière.

Sérénité

Assurance Maladie et Rapatriement offerte,
avec risque épidémique inclus.

Assistance

Contact téléphonique 24h/24 , 7j/7
pendant tout votre voyage.